Climat : la jeunesse se mobilise à travers le monde

Des centaines de milliers de collégiens et de lycéens à travers le monde ont manifesté vendredi 20 septembre pour demander aux dirigeants des efforts dans la lutte contre le réchauffement climatique. Le mouvement prend de plus en plus d'ampleur chaque vendredi.

FRANCE 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Une clameur s'élève entre les gratte-ciel de New York (États-Unis), vendredi 20 septembre. C'est le beau milieu de la journée scolaire, et pourtant, de nombreux enfants défilent dans la rue. Ils ont quitté les cours avec la bénédiction des services éducatifs de la ville pour faire entendre leur indignation et leur inquiétude. La jeune Greta Thunberg veut se fondre dans la foule, mais elle représente forcément un porte-drapeau pour les manifestants et la cause climatique.

Angela Merkel promet 100 milliards d'euros d'ici 2030 pour la protection du climat

Autre lieu très en pointe du combat durant cette journée de vendredi, l'Allemagne et sa longue tradition militante écologiste. Un million de personnes ont défilé dans les rues. Porte de Brandebourg, à Berlin, des militants ont pris part à une mise en scène-choc, corde au cou et debout sur un bloc de glace en train de fondre. Ils symbolisent le suicide annoncé de l'espèce humaine. Comme le climat du monde inquiète, c'est toute la planète qui manifeste, du Kenya à la Grèce, de la Suisse à l'Australie, en passant par les Philippines ou l'Afrique du Sud, toutes les populations ont voulu lancer un signal. La pression populaire a été entendue en Allemagne. La coalition d'Angela Merkel vient d'annoncer un investissement massif de 100 milliards d'euros d'ici 2030 pour la protection du climat et la transition énergétique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les écoliers australiens ont donné le coup d\'envoi des manifestations mondiales pour le climat, vendredi 20 septembre, à Sydney.
Les écoliers australiens ont donné le coup d'envoi des manifestations mondiales pour le climat, vendredi 20 septembre, à Sydney. (PETER PARKS / AFP)