Coronavirus : la Guadeloupe réagit avec des mesures drastiques

En Guadeloupe, l’hôpital est presque saturé. Le préfet a décidé de limiter les rassemblements, de fermer les gymnases et les salles des fêtes. Bars et restaurants doivent fermer plus tôt. 

FRANCEINFO

Face à l’envolée des contaminations au coronavirus, le préfet a réagi, samedi 12 septembre, en limitant les rassemblements et les lieux de contaminations. Désormais, les restaurants, les bars et les cafés ne pourront accueillir de clientèle que jusqu'à 22 heures en semaine et jusqu'à minuit le week-end. Les autres établissements qui reçoivent du public sont tous fermés. Cela concerne aussi bien les gymnases que les piscines, que les lieux de réceptions ou de réunions. 

Piscines fermées, cinémas ouverts

Pas de public non plus pour les matchs de football ou toute autre rencontre sportive. A contrario, les lieux culturels comme les cinémas et les salles de spectacle échappent à ces fermetures forcées. Ces nouvelles mesures entrent en vigueur dimanche 13 septembre et jusqu'au 29 septembre. Elles viennent compléter une autre décision prise par le préfet il y a quelques jours : l'interdiction de vente d'alcool après 20 heures. Il s'agit clairement d'éviter les accidents de la route pour ne pas engorger le seul centre hospitalier universitaire de la Guadeloupe qui est déjà saturé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des soignants écoutent le préfet de Guadeloupe, Philippe Gustin, le 9 avril 2020 aux Abymes (Guadeloupe).
Des soignants écoutent le préfet de Guadeloupe, Philippe Gustin, le 9 avril 2020 aux Abymes (Guadeloupe). (CEDRICK ISHAM CALVADOS / AFP)