"Gilets jaunes" : faible mobilisation pour le retour du mouvement dans la rue

Les "gilets jaunes" et leur colère ont fait leur réapparition samedi 12 septembre. Les cortèges étaient peu garnis. Des dizaines d’interpellations ont eu lieu à Paris.

FRANCEINFO

Les "gilets jaunes" de retour dans la rue samedi 12 septembre. À Paris, deux cortèges, deux ambiances. L’un d’eux est parti samedi midi place de la Bourse dans le calme. Dans le nord-ouest de la capitale, l’autre manifestation a rapidement dégénéré. Des affrontements ont éclaté entre manifestants et forces de l’ordre. Poubelles incendiées, mobilier urbain renversé, une voiture brûlée... La police a fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser les contestataires.

2 500 manifestants à Paris

Selon le ministère de l’Intérieur, ils étaient 2 500 samedi après-midi dans la capitale. 275 personnes ont été interpellées, 147 placées en garde à vue. À Marseille (Bouches-du-Rhône), quelque 150 personnes ont défilé malgré le contexte sanitaire et l'interdiction de manifester. Ils étaient peu également à Lille (Nord) ou Toulouse (Haute-Garonne). Environ 6 000 personnes ont défilé dans toute la France, loin des espérances du mouvement. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des \"gilets jaunes\", le 12 septembre 2020 à Paris.
Des "gilets jaunes", le 12 septembre 2020 à Paris. (ALAIN JOCARD / AFP)