Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : situation tendue à Marseille, à Bordeaux et en Guadeloupe

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Coronavirus : situation tendue à Marseille, Bordeaux et en Guadeloupe
FRANCEINFO
Article rédigé par
Justine Weyl, Francis Mazoyer, Noémie Dahan, Patrick Wursthorn, E. Sizarols, A. Da Silva - franceinfo
France Télévisions

42 départements sont toujours placés en zone rouge. C’est aux élus et aux préfets de prendre des mesures de restrictions. Ce devrait être le cas dans les Bouches-du-Rhône, en Gironde et en Guadeloupe.

Trois territoires sont particulièrement surveillés en France, en raison de la propagation alarmante du coronavirus : la Guadeloupe, Marseille (Bouches-du-Rhône) et Bordeaux (Gironde). Tous les indicateurs y sont dans le rouge, à commencer par les contaminations. Samedi 12 septembre, Bordeaux comptait 272 nouveaux cas pour 100 000 habitants. La moyenne nationale est de 70. "Ça fait peur un petit peu. Pendant le confinement, on était moins touchés, donc on se demande pourquoi on est plus touchés maintenant", se questionne une Bordelaise.

Les vacanciers pointés du doigt

À Marseille aussi, le nombre de contaminations montait en flèche : 275 pour 100 000 personnes. Ce serait la conséquence directe des vacances d'été, selon certains habitants. À l’hôpital de La Timone, la situation se tend au fur et à mesure que les lits se remplissent. La pression s’accentue aussi à l'hôpital de Guadeloupe, qui demande des renforts. L’île comptait samedi 228 nouveaux cas pour 100 000 habitants.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.