Cet article date de plus de deux ans.

"Gilets jaunes" : "L’avenir du mouvement, c’est d’agir à l’échelle locale"

Publié
Durée de la vidéo : 4 min.
"Gilets jaunes" : "L’avenir du mouvement, c’est d’agir à l’échelle locale"
FRANCEINFO
Article rédigé par
Sorya Khaldoun - franceinfo
France Télévisions

Le mouvement des "gilets jaunes", né il y a deux ans, cherche un nouveau souffle. L’analyse d’Emmanuel Reungoat, maître de conférences en sciences politiques à l’université de Montpellier (Hérault), sur franceinfo samedi 12 septembre.

"L’essoufflement du mouvement des 'gilets jaunes' n’est pas nouveau. Il est normal, le mouvement a duré déjà très longtemps et il a demandé beaucoup d’engagement. Cela a été coûteux au niveau économique et familial. C’est un mouvement qui a subi une forte répression policière et judiciaire donc ce n’est pas très étonnant qu’il s’essouffle", estime sur franceinfo le samedi 12 septembre Emmanuel Reungoat, maître de conférences en sciences politiques à l’université de Montpellier (Hérault).

"Le mouvement n'est pas mort, mais..."

"Le mouvement s’est transformé et l’avenir du mouvement, c’est d’agir à l’échelle locale avec la formation de réseaux de solidarité et de mobilisation. Je pense qu’il n’est pas mort, mais il a changé de forme", ajoute l'universitaire. "Les motifs pour lesquels les 'gilets jaunes' se sont mobilisés sont des motifs qui se sont accentués avec la crise économique et sanitaire et ce sont des motifs qui touchent toute la population. Mais c’est un mouvement qui n’a pas d’étiquette politique et donc il crée des réactions très diverses au sein de la population et qui sont difficiles à prévoir", conclut Emmanuel Reungoat.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.