Coronavirus : en Italie, des obsèques choquent l’opinion publique en plein confinement

En Italie, alors que les premières mesures d’allègement du confinement sont prévues à partir du 3 mai, des obsèques organisées samedi 18 avril dans un village près de Naples interpellent. 

France 2

Samedi 18 avril, près de 300 personnes, dont des personnalités politiques, ont participé à des obsèques dans un village près de Naples, en Italie. Comment est-ce possible, alors que le pays est toujours confiné en raison de la pandémie de Covid-19 ? "Les obsèques du maire de Saviano, lui-même médecin, décédé du Covid-19, semblent effectivement tout droit sorties d’un film de Fellini. Samedi 18 avril, il y a eu dans le centre-ville une procession avec un lâcher de ballons aux couleurs de l’Italie", détaille Alban Mikoczy, en direct de Rome (Italie). 

Une réponse stricte des autorités

La procession a même eu lieu en présence d’élus locaux, de policiers et de représentants du clergé, mais aussi de médecins en blouses blanches. "Ça pose évidemment problème, puisque c’est une version, on va dire, très édulcorée du confinement, qui a soulevé la colère des autorités nationales. La ville de Saviano a donc été mise sous quarantaine et sous surveillance policière. Toutes les entrées de la ville sont fermées, comme une vingtaine de villes qui sont considérées comme des foyers de contagion", précise le journaliste. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Coronavirus : en Italie, des obsèques choquent l’opinion publique en plein confinement
Coronavirus : en Italie, des obsèques choquent l’opinion publique en plein confinement (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 3)