Cet article date de plus de trois ans.

Coronavirus : quel impact du confinement pour les professionnels de l’hôtellerie ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min
Coronavirus : quel impact du confinement pour les professionnels de l’hôtellerie ?
Coronavirus : quel impact du confinement pour les professionnels de l’hôtellerie ? Coronavirus : quel impact du confinement pour les professionnels de l’hôtellerie ? (France 2)
Article rédigé par France 2
France Télévisions
France 2

Dans sa conférence de presse du dimanche 19 avril, le Premier ministre Édouard Philippe a expliqué qu’il serait déraisonnable de prévoir des voyages à l’étranger pendant les vacances d’été. Alors, à quoi vont ressembler les séjours en France ?

À La Grande-Motte, dans l’Hérault, tout avait pourtant bien commencé, avant que le confinement n’entre en vigueur. Dans une résidence, la terrasse privée accueillait déjà des vacanciers. Les premiers week-ends de mars étaient même déjà complets avant la fermeture. En six semaines, 20% du chiffre d’affaires a été perdu. Dans ces appartements indépendants de location, les règles de sécurité sont cependant faciles à appliquer, ce qui a amené des vacanciers à réserver d’ores et déjà leur séjour pour juillet et août.

Près de six millions d’euros de pertes en tout

La foule de l’été est aussi la richesse de la Grande-Motte, avec plus d’un million de nuitées par an 800 000 vacanciers. Désormais, avec les machines à sous à l’arrêt, les parcmètres et les taxes de séjour, la ville a déjà perdu près d’1,3 million d’euros. Le maire, Stéphan Rossignol, y ajoute le golf, le port et les droits de terrasse. L’addition est lourde. "À la fin du confinement, ce sera plus de deux millions d’euros, mais en situation dégradée, c’est-à-dire avec l’impact que cela aura, cela dépassera les six millions d’euros", explique l’édile.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.