"Envoyé spécial" du jeudi 5 octobre 2023

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 110 min
 -
Envoyé spécial - ()
Article rédigé par France 2
France Télévisions
Au sommaire cette semaine : "Les damnés du diesel", "L'école dans la tourmente", "Harcèlement : l'école en faute ?", "Sous le plastique, la plage".

Les damnés du diesel

Il y a quelques années, ils ont acheté une voiture diesel sur les conseils des gouvernements de l’époque. Aujourd’hui, ils sont pointés du doigt : affreux pollueurs, ennemis de la planète… Ils sont même verbalisés quand ils osent entrer dans Paris avec leur véhicule équipé de la mauvaise vignette. "Envoyé spécial" sur ces damnés du diesel qui ont eu le tort de croire aux discours des industriels et aux incitations fiscales des autorités il y a une dizaine d’années. Bientôt, les zones à faible émission (ZFE) leur interdiront de rouler en ville et leurs guimbardes ne valent déjà plus grand-chose à la revente…

Quelles sont les solutions pour changer sa voiture quand on n’a pas les moyens de s’offrir un véhicule électrique ? Pourquoi le bon vieux diesel français est-il devenu la bête à abattre ? Quels sont réellement ses effets sur la pollution et la santé ? Pourquoi ont-ils été longtemps cachés ? Et comment certains profitent de ce désamour du gasoil pour s’enrichir, en écoulant à l’est de l’Europe ces voitures dont la France ne veut plus, après les avoir tant adorées……

Un reportage d’Olivier Pinte, Charles Devoyer, Mathieu Ravey, Raynald Lellouche, Yoann Beaulieu pour Kartagen.

L'école dans la tourmente

Moqueries, insultes, coups, voire menaces de mort... Depuis la rentrée scolaire, une association financée par l'Education nationale en pointe sur les questions de harcèlement est submergée d'appels au secours et de demandes de conseils de parents souvent désespérés et impuissants face à la détresse de leurs enfants. Ces appels ont un point commun : un dialogue de sourds entre les parents et l'Education nationale. Mais les moyens manquent : les psychologues parviennent uniquement à répondre à un quart des sollicitations venues de toute la France, alors que le nombre d'appels a été multiplié par trois depuis que Nicolas, un lycéen de 15 ans qui avait subi du harcèlement scolaire dans son ancien établissement, s'est suicidé à Poissy (Yvelines) le 5 septembre.

Des faits de nombreuses fois signalés par ses parents, qui jugeaient insuffisantes les mesures mises en place dans l'école. L'académie de Versailles avait pris le dossier en main, et le rectorat avait envoyé un courrier accusant les parents de l'adolescent de ne pas avoir une attitude "constructive et respectueuse", les menaçant même de poursuites pénales. La révélation de ce courrier a suscité une vague d'indignation dans l'opinion publique. L'émoi collectif est devenu enjeu politique, cette lettre étant jugée par le ministre de l'Education nationale Gabriel Attal comme "une honte". Ce courrier serait loin d'être un cas isolé : sur la seule académie de Versailles, sur l'année 2022-2023, 55 lettres de ce genre auraient été envoyées à des familles, "une faute", selon Gabriel Attal. L'académie d'Amiens a accepté de montrer aux équipes d'"Envoyé spécial" la façon dont elle gère ce type d'affaire.

Un reportage de Julien Duponchel, Laura Aguirre de Carcer, Olivier Gardette, Cyril Theophilos, Anthélia Brodin.

Invitées : Amélie Lacasse, professeure d'éducation physique et sportive, référente au lycée-collège Montaigne, à Paris ; Séverine, la maman de Lucas, un adolescent de 13 ans qui, harcelé par quatre collégiens, s'est suicidé en janvier 2023. Elle donne sa première interview télévisée.

Harcèlement : l'école en faute ?

On a l’habitude de raconter le harcèlement scolaire en l’expliquant par la cruauté des enfants. Mais s’interroge-t-on sur la responsabilité des adultes ? Dans plusieurs affaires récentes, les parents de victimes mettent en cause l’institution, donc l’Education nationale.

"Envoyé spécial" a rencontré la famille de Dinah, morte en octobre 2021. Elle a décidé de porter plainte contre certains personnels de l’établissement. Les profs sont-ils assez formés pour déceler les cas de harcèlement dans une classe et les régler ? L’institution réagit-elle assez rapidement ? Et que faire lorsque c’est l’adulte référent, en l’occurrence le professeur, qui se retrouve accusé, et même condamné ?

Un reportage de Raphaëlle Schapira, Mathieu Dreujou, Luis Marques, Julie Martin et Christine Trescartes.

Sous le plastique, la plage

Des montagnes d'ordures s'accumulent au cœur de l'île de Bali, en Indonésie. L'île produit chaque année 300 000 tonnes de déchets qui envahissent les mangroves, les rivières, les plages, et in fine l'océan. Tous proviennent de décharges sauvages, mais aussi d'habitants qui jettent leurs poubelles directement dans les cours d'eau, car à Bali, il n'y a ni ramassage ni gestion des ordures. L'Indonésie est le deuxième contributeur mondial à la pollution des océans après la Chine.

Pour empêcher les déchets de rejoindre l'océan, des barrières dans les rivières ont été construites, comme des barrages flottants, par Sungai Watch, une association qui les récupère puis tente de les recycler. Chaque jour, chacune de ces barrières bloque entre 5 et 150 kilos de déchets. En trois ans, elles ont permis d'empêcher la présence de 1 500 tonnes de plastique dans l'océan. Sungai Watch réfléchit à une seconde vie pour ce type de déchets : certains plastiques peuvent par exemple être recyclés en planches pour fabriquer du mobilier...

Un reportage d'Angélique Forget, Antoine Védeilhé, Oskars Goetso / ©Keyi Productions.

Invité : Loïc de La Mornais, journaliste.

La rédaction d'"Envoyé spécial" vous invite à commenter l'émission sur sa page Facebook ou sur X avec le hashtag #EnvoyéSpécial.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.