Cet article date de plus d'un an.

Émeutes : les violences sont désormais observées dans les villes moyennes également

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Émeutes : les violences sont désormais observées dans les villes moyennes également
Article rédigé par France 3 - P. Mauger, France 3 Régions, @RevelateursFTV, E. Peraud
France Télévisions
France 3
Dans la nuit du 29 au 30 juin, un troisième acte de violences urbaines a agité le pays. Elles sont désormais observées dans des villes moyennes comme Montargis (Loiret).

Vendredi 30 juin au matin, les pompiers finissent d’éteindre l’incendie qui a ravagé cet immeuble du centre-ville de Montargis (Loiret). Entièrement détruit, les résidents ont dû être évacués et ont tout perdu. Même façade noircie quelques mètres plus loin. Au rez-de-chaussée, la pharmacie a été pillée avant d’être incendiée. La petite ville n’avait jamais connu pareilles émeutes. En quelques heures, 200 jeunes encagoulés ont semé la terreur. Au matin, les habitants découvrent les dégâts, consternés.  

Des feux de poubelles et de véhicules 

La même nuit de violences a été observée dans un quartier de Châlons-en-Champagne (Marne). Les pompiers ont très vite été débordés par les nombreux feux de poubelles et de véhicules. Des commerces ont été vandalisés et des bâtiments publics attaqués. Les témoins des émeutes de la nuit sont encore plongés dans l’incompréhension. Les violences urbaines ont également gagné le département de l’Aisne.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.