Cet article date de plus d'un an.

Gard : à la découverte de Beaucaire, l’ancienne capitale française des marchandises

Publié
Durée de la vidéo : 4 min
Gard : à la découverte de Beaucaire, l’ancienne capitale française des marchandises
Article rédigé par France 3 - C. Laronce, G. Allanic, L. Marques, J. Dhib
France Télévisions
France 3
Beaucaire, dans le Gard, était surnommée la capitale française des marchandises, grâce à sa foire de la Madeleine, incontournable au XVIIIe siècle. Le 12/13 vous emmène à la découverte de cette ville, vendredi 30 juin.

Beaucaire (Gard) a grandi et fait sa fortune au rythme d’un grand fleuve : le Rhône. La commune fut pendant des siècles la capitale française du négoce. Une belle voie navigable appréciée des plaisanciers qui se souviennent des grandes heures du fleuve. "On est face à Beaucaire. C’est ici qu’à partir du Moyen Âge, les bateaux arrivaient pour la foire de Beaucaire", explique Florent Kolandjian, capitaine de l’Abeille noire et photographe. Dès juillet 1217, la foire officielle de la Madeleine se fait connaître avec une semaine et demie de négoce dans la ville.

Les vestiges de ce passé de ville marchande

Au XVIIIe siècle, la foire attire jusqu’à 120 000 visiteurs par jour. Mais, ce ne sont pas que des marchandises qui viennent par le Rhône, mais aussi des épidémies, des fléaux pour les populations de l’époque, comme la peste en 1721 et 1722. Non loin du port, on retrouve le passé marchand de la ville sur la place de la République, ancienne place Vieille, dans la rue de la poissonnerie ou de la bijouterie. S’y cachent des demeures d’exceptions et des hôtels particuliers, comme dans l'hôtel de Clausonnette où logeaient des négociants de draps et de soierie. Beaucaire a conservé son attractivité grâce à son canal et son écluse sur le Rhône, une porte d’entrée sur la mer.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.