Prix des carburants : à quoi faut-il s'attendre pour l'année 2023 ?

Publié Mis à jour
Prix des carburants : à quoi faut-il s'attendre pour l'année 2023 ?
Article rédigé par
A.Peyrout, A.Forveille, A.d'Abrigeon - France 2
France Télévisions
Les cours du pétrole ont commencé à baisser légèrement. Retrouveront-ils leur niveau d'avant ? La crise a-t-elle poussé les Européens à réduire leur consommation de pétrole ? Le point, mardi 15 novembre, dans le 20 Heures.

Avec la baisse des ristournes, les prix à la pompe vont remonter, mercredi 16 novembre. Mais qu'en sera-t-il dans les prochains mois ? Après le début de la guerre en Ukraine, et un nouveau pic à 125 dollars en juin, le prix du baril est lentement redescendu au cours des six derniers mois. Il est stabilisé depuis le début octobre sous la barre des 100 dollars, relâchant la pression sur les prix des carburants. Avec l'inflation, la consommation globale est en baisse partout dans le monde. Or, qui dit baisse de la consommation, dit baisse générale d'activité, et donc des besoins en pétrole. 

Des prix records à la pompe début 2023 ? 

La donne pourrait-elle changer, et faut-il craindre une nouvelle flambée des prix dans les prochains mois ? C'est ce que craignent certains experts, notamment à cause de l'embargo sur le pétrole russe. L'Europe importe encore des hydrocarbures depuis la Russie, mais devra cesser le 5 décembre, ce qui entraînera une augmentation des prix. Les stocks stratégiques sont par ailleurs au plus bas, car les Occidentaux ont déjà beaucoup puisé dedans. Selon certains experts, les prix à la pompe pourraient à nouveau atteindre les 2,20 euros, au début de l'année 2023.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.