Consommation : un bonus pour encourager à la réparation de l’électroménager

Publié
Environnement : un bonus pour encourager à la réparation de l’électroménager
Article rédigé par
S.Feydel, M.Arribe, B.Véran, F.Daireaux A.Lo Cascio, L.Hauville, France 3 Champagne-Ardenne - France 2
France Télévisions
À partir du 15 décembre, il sera possible de toucher un "bonus réparation" pour l'électroménager, allant de 10 euros pour un grille-pain à 45 euros pour un ordinateur portable. Le gouvernement souhaite encourager les particuliers à prolonger leur matériel électrique.

Une technicienne répare le lave-vaisselle chez un client. Elle soupçonne une panne fréquente, un dysfonctionnement du condensateur. La réparation revient à 120 euros, une intervention rentable, le lave-vaisselle de Mathieu n’avait que quatre ans. “En période de sobriété, je pense que c’est important de faire attention à ce genre de geste. C’est cinq fois moins cher qu’un nouveau lave-vaisselle, c’est efficace et opérationnel dès maintenant”, soutient-il. Dès le 15 décembre, une intervention comme celle-ci reviendra à 95 ans euros, grâce à un bonus financé par les professionnels et destiné à encourager la réparation.

90 % des équipements jetés

Le bonus s’élèvera notamment à 10 euros pour un grille-pain, 20 euros pour une console et 45 euros pour un ordinateur. Pour bénéficier de la remise, il faudra faire réparer les appareils par des entreprises agréées. La somme sera directement déduite de la facture. “C’est une bonne nouvelle pour la création d'emplois qualifiés, non délocalisables. Et c’est une bonne nouvelle pour la planète, parce que l’on va arrêter de gaspiller des produits”, explique Guy Pezaku, directeur général de Murfy, service de réparation. Des bonus toutefois insuffisants pour les associations contre le gaspillage, alors que 90 % des équipements réparables sont jetés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.