États-Unis : Washington se barricade à trois jours de l’investiture de Joe Biden

La capitale des États-Unis se tient prête pour l’investiture de Joe Biden, mercredi 20 janvier. Le quartier du Capitole a été placé sous haute surveillance après l’invasion du 6 janvier dernier.

France 2

En préparation du jour de l’investiture de Joe Biden en tant que 46ème président des États-Unis, la capitale Washington a été placée sous haute surveillance après l’invasion du Capitole par des partisans de Donal Trump, le 6 janvier dernier. 20 000 soldats ont été déployés, soit plus que le nombre de militaires américains présents en Irak et en Afghanistan. Joe Biden prêtera serment mercredi 20 janvier au sein d’un Capitole barricadé, où le nombre de personnes assurant la sécurité sera plus important que le nombre de spectateurs.

Une ville sur le pied de guerre

Seule les personnes dûment accréditées pourront y accéder, et l’esplanade devant le Capitole a été fermée au public. "C’est un peu angoissant de voir la ville sens dessus dessous après ce qui est arrivé il y a deux semaines", se désole un habitant. Une tension portée à son maximum après l’arrestation d’un homme lourdement armé, vendredi 15 janvier, qui cherchait à passer l’un des points de contrôle du Capitole. Il a depuis été libéré. Les rues sont désertes, et les commerces et les banques protègent leurs vitrines, après l’appel de certains mouvements d’extrême-droite à manifester. 

Le JT
Les autres sujets du JT
A quelques mètres de là, des chaises sont installées pour le public de la prestation de serment de Joe Biden, dans le respect de la distanciation sociale.
A quelques mètres de là, des chaises sont installées pour le public de la prestation de serment de Joe Biden, dans le respect de la distanciation sociale. (ANDREW CABALLERO-REYNOLDS / AFP)