Portait : Marthe Richard, une femme aux multiples facettes

C’est à elle que la France doit la fermeture de ses maisons closes. Marthe Richard était une femme politique mais aussi la première aviatrice française. Retour sur son histoire. 

France 2

Marthe Richard (1889-1982) est une figure de l’histoire. Tour à tour aviatrice, espionne et femme politique, elle change le regard porté sur les prostituées en parvenant à interdire les maisons closes. Mais elle fut d’abord reconnue comme la première aviatrice française. "Son rêve, c’était de devenir aviatrice pour l’armée française pendant la Première Guerre mondiale. Seulement, à l’époque, il n’y avait pas de femme à l’armée, donc on lui a dit non. Son rêve s'est brisé", raconte Natacha Henry, autrice d’un livre sur sa vie. Elle a finalement été envoyée en Espagne par les services secrets pour récolter des informations auprès d’un Allemand.

Elle se positionne "contre l’esclavage de la femme"

En 1945, au Conseil de Paris, le dossier des maisons closes lui est confié. À l’époque, Paris compte 200 établissements, qu’elle accuse d’esclavage. Le 13 avril 1946, une loi qui porte son nom impose leur fermeture dans toute la France. Elle se met à dos la police, qui trouvait dans ces lieux une grande source d’informations. Une campagne de dénigrement à son encontre a ensuite été lancée, révélant qu’elle fût elle-même prostituée à 16 ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Marthe Richard. 
Marthe Richard.  (CAPTURE ECRAN FRANCE 2)