Sahel : les forces françaises en recul dans l'ensemble de la région

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Sahel : les forces françaises en recul dans l'ensemble de la région -
Sahel : les forces françaises en recul dans l'ensemble de la région Sahel : les forces françaises en recul dans l'ensemble de la région - (franceinfo)
Article rédigé par franceinfo - M. Moreau
France Télévisions
L'armée française se retire peu à peu du Sahel. C'est le cas au Mali, au Niger et au Burkina Faso, où des milliers de manifestants ont célébré, vendredi 29 septembre, la première année au pouvoir d'une junte militaire hostile aux forces françaises.

Des milliers de manifestants se sont rassemblés en soutien au capitaine Ibrahim Traoré, au Burkina Faso, vendredi 29 septembre, un an après sa prise de pouvoir. L'un d'entre eux évoque "un bilan très satisfaisant, et nul Burkinabé ne peut dire le contraire". Aux côtés des drapeaux du pays flottent ceux du Mali et du Niger, des voisins désormais dirigés, comme ici, par des juntes militaires.

La Russie progresse

Quelques drapeaux de la Russie étaient également présents. Le Kremlin s'est rapproché du pouvoir depuis le retrait des troupes françaises en début d'année. Dans la région, l'hostilité envers les forces françaises se fait de plus en plus forte. Après le Mali et le Burkina Faso, elles vont devoir quitter le Niger, comme réclamé par le pouvoir en place depuis le coup d'État du 26 juillet dernier. Leur retrait devrait intervenir d'ici Noël. Le ministre des Armées français, Sébastien Lecornu, assure pour autant qu'il ne s'agit pas d'un échec pour la France et estime dans une interview au Parisien que "le Sahel risque de s'effondrer sur lui-même".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.