Vidéo Tempête Alex : des habitants disent adieu à leurs maisons, fragilisées par la crue et détruites par l'Etat

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min
Tempête Alex : plus de 300 bâtiments fragilisés détruits -
Tempête Alex : plus de 300 bâtiments fragilisés détruits Tempête Alex : plus de 300 bâtiments fragilisés détruits - (FRANCE 2)
Article rédigé par France 2 - D.Karcher-Mourgues, R.Chapelard, A.Vejux
France Télévisions
France 2
À l'automne 2020, des pluies torrentielles dévastaient les villages de la vallée de la Vésubie (Alpes-Maritimes). Deux ans et demi plus tard, des maisons fragilisées sont détruites.

Deux ans et demi après la tempête Alex, des engins de chantier sont toujours à pied d'œuvre dans la vallée de la Vésubie (Alpes-Maritimes). Les ouvriers détruisent ce que la tempête a irrémédiablement abîmé. Le 2 octobre 2020, elle emportait de dizaines de bâtiments sur son passage et en fragile d'autres. Plus de 300 bâtisses sont jugées "à risque" par les pouvoirs publics. Il faut donc les démolir.  

Des terrains classés inconstructibles   

A Malaussène, Jacques Strugo vient dire adieu à sa maison, construite de ses mains pour y passer sa retraite. Lorsque la tempête a frappé, il se trouvait à l'intérieur. "La maison a tenu et m'a protégé", assure le retraité. Aujourd'hui, 8 000 tonnes de gravats s'accumulent derrière la bâtisse, la rendant inhabitable. Pour pouvoir la détruire, l'Etat a racheté la maison à Jacques Strugo via le fonds Barnier. Les terrains sont désormais classés inconstructibles. 

 

Consultez lamétéo
avec
voir les prévisions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.