Cet article date de plus d'un an.

Enseignante tuée à Saint-Jean-de-Luz : le principal suspect en détention provisoire

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min
Enseignante tuée à Saint-Jean-de-Luz : le principal suspect en détention
Article rédigé par France 2 - N.Perez, A.Lay, D.Basier, P.Aubert, T.Breton, S.Gravelaine
France Télévisions
France 2
Vendredi 24 février, peu avant midi, l’adolescent accusé de l’assassinat de sa professeure d’espagnol a quitté le palais de justice de Bayonne. Mis en examen, il passera la nuit dans une prison pour mineurs.

Mis en examen pour l’assassinat de sa professeure d’espagnol dans son lycée de Saint-Jean-de-Luz (Pyrénées-Atlantiques), l’adolescent passera la nuit du vendredi 24 février dans un centre de détention pour mineurs. Peu avant midi, après deux jours de garde à vue, il a quitté le palais de justice de Bayonne à bord d’une voiture de police banalisée. S’il a affirmé en garde à vue avoir "entendu des voix" lui demandant de tuer sa professeure, l’expert psychiatre qui l’a examiné l’a estimé responsable de ses actes.

L’expertise psychiatrique en doute

L’avocat du suspect remet en cause ses conclusions. "Comment voulez-vous qu’un expert qui ne sait rien de ses prescriptions, ni de sa tentative de suicide, puisse décemment porter un jugement qui fasse autorité ?", questionne-t-il. En octobre dernier, l’adolescent a essayé de mettre fin à ses jours à cause, selon lui, du harcèlement dans son ancien établissement. Dans son lycéen, de nombreux enseignants et élèves ont tenu à venir en cours, malgré le choc.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.