Cet article date de plus d'un an.

Agriculture : ces producteurs qui se mettent à l’agroécologie

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 5 min
Agriculture : ces producteurs qui se mettent à l’agroécologie
Article rédigé par France 2 - J.VanHove, J.Borna, A.François-Poncet, E.Revidon, drone : Adrien Roux 11h11production
France Télévisions
France 2
À une époque où le changement climatique est dans tous les esprits, certains agriculteurs ont choisi de passer à l’agroécologie. Cette technique leur permet de produire tout en prenant soin de la nature.

Michel Galmel cultive ses pommes à cidre dans un verger normand et n’utilise plus de produits chimiques. Il a remodelé ses parcelles de blé et planté une rangée d’arbres tous les 30 mètres. Cette diversification a permis de faire revenir de nombreuses espèces d’oiseaux et d’insectes. Son sol est vivant et retient l’eau. Yann Pivain, responsable de la Chambre d’agriculture de l’Eure, accompagne les agriculteurs vers l’agroécologie : "Il y a de l’appétence de la part des producteurs (…) Une approche agroécologique, dès lors qu’elle aura été bien construite localement, a de l’avenir."

D’autres techniques de culture

Ces pratiques peuvent être intéressantes dans le sud de la France, où la sécheresse frappe. Au nord de la Garrigue, Frédéric et Dominique Roux pratiquent la culture en keyline, une technique australienne. Ils ont aussi installé des panneaux solaires et louent des chambres toute l’année en attendant que l’exploitation soit rentable. En 2022, 25 000 agriculteurs ont choisi de basculer vers l’agroécologie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.