Cet article date de plus d'un an.

Enseignante tuée à Saint-Jean-de-Luz : l'adolescent "mis en examen pour assassinat" et placé en détention provisoire, annonce son avocat

La professeure d'espagnol a été tuée mercredi alors qu'elle donnait un cours dans son lycée.
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Des fleurs sont déposées devant le lycée Saint-Thomas-d'Aquin, le 23 février 2023, où une professeure a été tuée par un élève à Saint-Jean-de-Luz (Pyrénées-Atlantique). (GAIZKA IROZ / AFP)

L'adolescent de 16 ans, suspecté du meurtre d’une enseignante d’espagnol à Saint-Jean-de-Luz (Pyrénées-Atlantiques), a été "mis en examen pour assassinat" a annoncé son avocat vendredi 24 février. Il a également été placé en détention provisoire "dans un lieu dont la destination doit (...) être tenue confidentielle", selon Thierry Sagardoytho, qui s'est exprimé lors d'un point-presse devant le palais de justice de Bayonne. 

Cette professeure d'espagnol au collège-lycée Saint-Thomas-d'Aquin de Saint-Jean-de-Luz, "extrêmement investie" et "unanimement appréciée", a été poignardée en plein cours, mercredi matin, par l'un de ses élèves. Le jeune de 16 ans, inconnu des services de police, a ensuite assuré que "quelqu'un" avait "pris possession de son corps", a détaillé jeudi le procureur de la République de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques), Jérôme Bourrier.

"D'évidence, le point d'interrogation psychiatrique est majeur dans ce dossier, a poursuivi Thierry Sagardoytho. "Lorsqu'on parle à la troisième de soi-même, je m'interroge sur une possible dissociation de personnalité. Lorsqu'il raconte les faits, à mon sens, ce n'est pas lui qui agit". L'avocat a assuré que l'adolescent "est un jeune qui est évidemment ravagé par le geste qu'il a commis".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.