Policier incarcéré à Marseille : le patron de la police nationale suscite une vive polémique

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Policier incarcéré à Marseille : le patron de la police nationale suscite une vive polémique -
Policier incarcéré à Marseille : le patron de la police nationale suscite une vive polémique Policier incarcéré à Marseille : le patron de la police nationale suscite une vive polémique - (franceinfo)
Article rédigé par franceinfo - E. Huin, P. Caron, V. Poulain, France 3 Provence-Alpes
France Télévisions
Frédéric Veaux, le directeur général de la police nationale, a estimé lundi 24 juillet qu'"un policier n'a[vait] pas sa place en prison", alors qu'un agent de la BAC est actuellement détenu. Des élus d'opposition et des magistrats se sont indignés.

Au sommet de la hiérarchie policière, Frédéric Veaux, le directeur général de la police nationale, a pris position, lundi 24 juillet, dans les colonnes du Parisien. "Un policier n'a pas sa place en prison, même s'il a commis des fautes graves (…)", y déclare-t-il, favorable à la libération de l'agent de la BAC détenu dans le cadre d'une enquête sur des violences policières à Marseille (Bouches-du-Rhône). Des déclarations qui ont immédiatement provoqué l'indignation d'élus de l'opposition et de magistrats.

"Nul n'est au-dessus des lois"

Interrogé sur la polémique, ce matin à l'occasion d'une interview accordée au 13 Heures de France 2, Emmanuel Macron a affirmé "entendre l'émotion des policiers" mais a rappelé que "nul n'est au-dessus des lois" et que "tout le monde doit respecter la loi". "La déontologie est intraitable", a-t-il ajouté. Ce lundi encore, à Marseille, de nombreux policiers se sont déclarés en arrêt maladie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.