Agent du fisc assassiné : les centres d'impôts lui rendent hommage

Publié Mis à jour
Agent du fisc assassiné : une minute de silence en son hommage
Article rédigé par
T. Cuny, C. Morand, B. Six, F. Bohn, A. Lepinay, France 3 Régions, B. De Saint-Jore - France 2
France Télévisions
Une minute de silence a été observée, mercredi 23 novembre dans les centres d'impôt à midi, pour saluer la mémoire de l'agent du fisc, tué lundi soir dans le Pas-de-Calais.

En public, comme à Périgueux (Dordogne), dans l'intimité à Rouen (Seine-Maritime), à Limoges (Haute-Vienne), ou depuis le ministère des Finances à Paris. Dans toute la France à midi, les agents des finances publiques ont observé une minute de silence, en hommage à leur collègue assassiné. L'émotion était palpable dans tous les centres des impôts, comme en Normandie, où les agents ont quitté leur poste quelques instants. "Les finances publiques sont vraiment en deuil", déclare Denis Giroudet, directeur régional des finances publiques de Normandie.  

Le personnel du centre d’impôts d’Arras choqué

Plus tôt dans la matinée, au centre des impôts d'Arras (Pas-de-Calais), où travaillait la victime, les contribuables ont pu ressentir l'émotion du personnel. "C'est un choc. Ce n'est pas la première fois, je présume, que les agents publics sont menacés, insultés, voire même assassinés", dit un homme. À l'abri des regards, les salariés se sont recueillis. Le centre a fermé ses portes pour le reste de la journée. Il doit rouvrir jeudi matin. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.