Ardennes : le moulin à couleurs, dernière fabrique de terre colorante naturelle en France

Publié
Ardennes : le moulin à couleurs, dernière fabrique de terre colorante naturelle en France
Article rédigé par
A.Girault-Carlier, P.Aubert, J.Cohen-Olivieri - France 2
France Télévisions
La fabrique d’Emmanuel Poix fait la fierté des Ardennes. Sa terre colorée sert aux particuliers, comme aux entreprises pour une peinture naturelle, qui ne se dégrade pas.

Au milieu des champs et des forêts dans les Ardennes, se cache le trésor d’Emmanuel Poix, gérant du moulin à couleurs : une carrière à ciel ouvert avec une terre de Sienne. Riche en oxyde de fer, il fait de cette terre des couleurs à peindre. Toute une palette de couleurs qui sort de sa fabrique vieille de 156 ans où il fait sécher sa terre pendant un an, avant de la plonger dans son four. Une terre qui peut être colorée en fonction de la cuisson. Elle est ensuite broyée plus finement que de la farine.  

Une peinture 100 % naturelle qui plaît 


Un savoir-faire qui s’exporte au-delà des frontières ardennaises, avec des clients qui font parfois plus de 100 kilomètres. Seule contrainte : il faut faire soi-même sa peinture, après les conseils avisés d’Emmanuel Poix. Des couleurs naturelles qui valent entre six et huit euros le kilo, avec une quarantaine de recettes pour les particuliers, et même les entreprises. Un retour à la terre qui fait aussi la fierté des habitants. Les Ardennes ne comptent plus qu’une fabrique de terre colorante naturelle, contre 12 au siècle dernier.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.