Explosion de l'usine AZF de Toulouse

Résumé de la rubrique

Le 21 septembre 2001 à 10h17, l'usine de fabrication d'engrais et de nitrates industriels AZF explose à Toulouse (Haute-Garonne). Alors que tout le monde a en tête les attaques terroristes du 11-Septembre survenues dix jours plus tôt aux Etats-Unis, la gigantesque déflagration causée par l'explosion de plus de 300 tonnes de nitrate d'ammonium ravage plusieurs quartiers et crée la panique dans la Ville rose. Elle fait 31 morts et des milliers de blessés et constitue la plus grave catastrophe industrielle en France depuis 1945.  Au terme de dix-huit ans de bataille judiciaire, elle a entraîné la condamnation de l'ex-directeur du site et de l'entreprise propriétaire de l'usine, Grande Paroisse, filiale de Total. Aujourd'hui, l'usine chimique a disparu du paysage, faisant place à un mémorial en souvenir des victimes, à un centre de recherche sur le cancer, à une centrale photovoltaïque. L'épicentre de l'explosion, l'ancien "cratère" de 50 mètres de diamètre, est, lui, toujours visible sur un terrain vague clôturé et interdit d'accès.