Explosion de l'usine AZF : le récit d'une catastrophe

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min.
Explosion de l'usine AZF : le récit d'une catastrophe
France 2
Article rédigé par
M-C.Delouvrie, M.Lassaga, F.Guinle, S.Henry - France 2
France Télévisions

Il y a vingt ans, une gigantesque explosion soufflait l'usine AZF à Toulouse (Haute-Garonne), faisant 31 morts et des milliers de blessés. Une catastrophe qui sera commémorée le mardi 21 septembre. 

Il est 10h17, le vendredi 21 septembre 2001. Dans un collège au sud-ouest de Toulouse (Haute-Garonne), personne ne comprend la détonation assourdissante qui vient d'avoir lieu. Juste à côté, arrêtée à un feu rouge, Pauline Miranda est dans son véhicule. "À ce moment-là, ma voiture je la sens se soulever, elle se déporte", explique-t-elle en 2021. Autour d'elle, sur la rocade qui longe l'usine, c'est le chaos et la sidération.

30 000 logements touchés

L'explosion de 300 tonnes de nitrate d'ammonium vient de rayer de la carte l'usine AZF. Dans ce qui reste de son bureau, une employée perd immédiatement connaissance. Brigitte Aubert était intérimaire, au plus près de la catastrophe. "Lorsque je me suis réveillée, c'était l'apocalypse", décrit-elle. Au total, 21 salariés perdent la vie sur le site. Dans les minutes qui suivent, la panique gagne toute la ville. Dans le ballet des ambulances, les Toulousains cherchent à retrouver leurs proches. Après l'explosion et le souffle, 30 000 logements sont touchés. Le bilan total s'est élevé à 31 morts.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Explosion de l'usine AZF de Toulouse

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.