← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Camon

Résumé du premier tour

Les citoyens de Camon étaient appelés à voter le 15 mars 2020 pour les élections municipales. Suite aux récentes annonces au sujet du coronavirus, les gens ont sans doute préféré rester à leur domicile au lieu d'aller voter. Cela pourrait expliquer le taux de participation assez bas (45,08 %) enregistré dans la commune. Plus globalement, le taux de participation dans le département de la Somme a baissé en comparaison de la dernière élection (79,03 % contre 64,82 % cette année).

Les sièges du conseil municipal sont donnés à moitié aux candidats qui composent la liste majoritaire du premier tour, s'il y a majorité absolue. L'autre moitié est distribuée à la proportionnelle entre toutes les listes au score de plus de 5 %.

Résultats du 1er tour des élections municipales 2020 : qui est en tête à Camon ?

À Camon (80), les 27 sièges du conseil ont donc déjà été attribués dès le premier tour des élections municipales 2020. C'est Jean-Claude Renaux qui arrive en tête durant le 1er tour des municipales avec 86,39 % des voix. Un succès pour la liste de la Gauche. 26 sièges sont décernés à sa liste. 13,60 % des votes vont à Loïc Folleat (Bougeons Camon). Le conseil inclut à présent 1 élu de sa liste.

Dans ce bourg, les bulletins blancs représentent 1,40 % et les bulletins nuls 2,40 % des suffrages.

Place désormais à l'élection du maire dans les rangs des nouveaux membres du conseil municipal, par ces derniers.

Résultats du premier tour - Camon

Abstention : 54.92% Participation : 45.08%

Résultats détaillés du tour 1

  • Jean-claude Renaux, Divers gauche, 86.39%

    Jean-claude Renaux
    Divers gauche
    VIVRE CAMON

    86.39 %

    1245 votes

  • Loïc Folleat, Divers centre, 13.6%

    Loïc Folleat
    Divers centre
    Bougeons Camon

    13.6 %

    196 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 4517 habitants
  • 3323 inscrits
  • Votants1498 inscrits 45.08%
  • Abstentionnistes1825 inscrits 54.92%
  • Votes blancs21 inscrits 1.4%
  • Nombre de sièges pourvus au conseil municipal 27/27

Article à la une des élections

Municipales : suspens intense à Marseille

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Camon : le contexte politique des élections municipales

Les 15 mars et 22 mars 2020 se dérouleront les prochaines élections afin que les communes françaises renouvellent leurs conseillers municipaux. Cette page vous renseignera sur les candidats de la ville de Camon.

Voici les candidats annoncés à Camon pour les Municipales 2020

Pour être officiellement reconnus comme candidats aux Municipales 2020, les prétendants à la mairie de Camon ont dû procéder au dépôt de leur candidature, dont la date limite avait été arrêtée au 27 février. Voici ceux qui ont été retenus : En assurant sa candidature sur la liste "VIVRE CAMON", Jean-Claude Renaux, soutenu par la Gauche, espère être maintenu à la tête de la mairie de Camon. De plus, la tête de liste de "Bougeons Camon" n'est autre que Loïc Folleat, qui est le candidat du Centre.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Camon ?

Les électeurs de Camon prendront leurs responsabilités, les 15 et 22 mars 2020, pour élire leur nouveau conseil municipal, lors des élections municipales 2020. Si vous êtes français ou ressortissant de l'Union européenne et si vous résidez ou vous acquittez d'impôts dans cette ville, vous êtes alors appelé aux urnes. Il faut toutefois que vous soyez majeur, que vous bénéficiiez de vos droits civiques et soyez inscrit sur les listes électorales camonoises.

2014 : quelles étaient les tendances des élections municipales ?

Les résidents de Camon désignaient, les 23 et 30 mars 2014, les membres du conseil municipal via un scrutin proportionnel de liste.
Ce sont les idées de la gauche, contrairement à la plupart des villes françaises, qui avaient séduit les électeurs de Camon. En obtenant la majorité (100 %) lors du premier tour, le Parti communiste français avait gagné l'élection. Les membres de la liste VIVRE CAMON 2014-2020 avaient décroché 27 sièges, sur les 27 possibles.
Le taux de participation a enregistré une forte baisse aux précédentes élections. Généralement assez élevé aux Municipales, il était passé de 81,34 % en 2008 à 66,74 % pour le scrutin le plus récent.

Les derniers suffrages dévoilaient-ils les mêmes scores ?

Par rapport à 2017, année des dernières Présidentielles, le paysage politique actuel se révèle être inverse. Tandis qu'Emmanuel Macron (En marche !) ainsi que Marine Le Pen (Front national) avaient emporté les résultats les plus élevés avec respectivement 26,98 % et 21,76 % des voix au premier tour, Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) s'était classé derrière eux, avec seulement 21,37 % des suffrages. Au second tour, Emmanuel Macron est arrivé en tête avec 69,03 % des votes des habitants de Camon. Au second tour, il y a eu 2 717 participants, ce qui correspond à 81,23 % des habitants de Camon. En 2012, ils étaient 87,26 % à se déplacer, soit une évolution assez similaire à celle constatée dans le pays (-5,8 points).
Lors des Européennes 2019, la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (20,23 % des voix) se place derrière Renaissance (soutenue par La République en Marche) (24,16 %).
Afin de savoir si cette tendance est reconnue, il faudra attendre les élections municipales 2020.

Quelques informations sur Camon

Les 15 et 22 mars se tiennent les élections municipales dans le pays. C'est alors le moment le plus indiqué de se rendre compte de la condition socio-économique dans la commune de Camon.

Camon : comment décrirait-on ses habitants ?

Camon, cette commune de la Somme, est peuplée de 4 432 personnes. La Communauté d'Agglomération Amiens Métropole rassemble Camon avec plusieurs municipalités avoisinantes, telles qu'Allonville, Cagny ou Clairy-Saulchoix. La majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 24,61 % ont entre 55 et 64 ans. La population est donc peu âgée. D'après les chiffres, Camon s'avère peu concernée par l'immigration, à raison de 2,90 % de personnes immigrées parmi sa population.

Revenus, emploi, logement ... Est-il possible d'associer Camon à un niveau de vie de qualité ?

Les données suivantes montrent le marché de l'emploi à Camon. Si plus de 1 946 Camonois ont une activité professionnelle (44,85 % des habitants), 56,92 % de la population active occupe le statut d'employés et professions intermédiaires. 13 % des habitants camonois déclarent percevoir le chômage. Parmi ces bénéficiaires, plus de la moitié sont des hommes.
En France, les foyers ont touché un revenu annuel médian d'environ 20 000 € sur l'année 2014. Les chiffres à Camon sont plus élevés que ceux du pays en 2016 : les Camonois ont déclaré toucher en moyenne 22 527 € par an. La fracture sociale se révèle significative à Camon, où le taux de pauvreté atteint 11 %. Si la portion des citoyens les plus riches gagne environ 37 215 € par an, les plus démunis déclarent percevoir en moyenne 12 125 €.
On tend à croire qu'une ville est riche lorsque ses résidents sont, majoritairement, propriétaires d'une grande maison. Qu'en est-il à Camon ? Au niveau de la location, on constate que les Camonois louent plus souvent les appartements HLM de 3 pièces ainsi que les appartements HLM de 4 pièces. Ils sont 5 % à louer le premier type de logement et environ 4 % le deuxième. Les propriétaires sont respectivement environ 20 % à acheter une maison de 4 pièces et un peu moins du quart à choisir une maison de 5 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, environnement... Comment vit-on à Camon ?

Camon est une commune où les infrastructures (hôpitaux, gares, écoles...) sont assez nombreuses. Le nombre d'établissements de santé intra-muros est de 2 : urgences, maternités ou pharmacies. De par ses 715 enfants âgés de 0 à 15 ans, on peut affirmer que Camon comptabilise un assez grand nombre de familles, compte tenu de sa population totale. Pour elles, on répertorie 1 crèche et 4 établissements scolaires.
Camon reste une commune peu polluée. L'indice Atmo évalue la qualité de l'air dans chaque ville. Ce dernier est calculé sur base de divers niveaux de pollution : les poussières, le dioxyde d'azote, l'ozone et également le dioxyde de soufre. Votre commune par exemple présente un indice de qualité de l'air de 4,18 en moyenne sur l'année. Le saviez-vous ? L'eau se révèle à 100 % conforme niveau qualité. Rien de particulier n'a été détecté, tant sur le plan microbiologique​ que physico-chimique​. C'est ce qui est précisé par L'observatoire national de l'eau.