← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : Sardy-lès-Épiry

Résumé du premier tour

Les électeurs de Sardy-lès-Épiry sont allés voter le 15 mars 2020 pour les élections municipales. En 2014, 87 % des citoyens s'étaient exprimés au premier tour des élections municipales. Cette année, ils ont été 71,28 % à voter, ce qui correspond à une baisse de -15,72 points. En comparaison avec les données de la dernière élection, on remarque que le taux de participation des citoyens de la Nièvre a baissé : 75,38 % contre 65,12 % cette année.

Pour qu'un candidat soit à même d'obtenir le statut de membre du conseil municipal, il se doit de tenir compte des deux critères suivants : avoir obtenu au moins 50 % des suffrages et avoir rassemblé plus de 25 % des inscrits.

Quels candidats les citoyens de Sardy-lès-Épiry ont-ils choisis lors du premier tour des élections municipales 2020 ?

Fin du suspense à Sardy-lès-Épiry (58), étant donné que les 11 conseillers municipaux ont donc déjà été désignés dès le 1er tour des municipales 2020. Robert Fuchs arrive en tête au 1er tour des élections municipales, en réunissant 98,48 % des votes. 95,45 % des électeurs ont montré leur préférence pour Denis Guillien et Thierry Pauron. Ce tour a aussi permis à quelques candidats, comme Monique Bedel (93,93 %), Jérôme Cointe (93,93 %), Yannick Robin (93,93 %), Gérard Stévant (93,93 %), Gisèle Didi (92,42 %), Marie Pierdet (92,42 %), Joël Coquard (89,39 %) et René Bonin (87,87 %), de réaliser des résultats élevés.

Les nouveaux conseillers municipaux ayant été élus, ils sont désormais invités à choisir – parmi eux – celui ou celle qui deviendra maire de la ville.

Résultats du premier tour - Sardy-lès-Épiry

Abstention : 28.72% Participation : 71.28%

Résultats détaillés du tour 1

  • Robert FUCHS, 98.48%



    Robert FUCHS

    98.48 %

    65 votes

  • Denis GUILLIEN, 95.45%



    Denis GUILLIEN

    95.45 %

    63 votes

  • Thierry PAURON, 95.45%



    Thierry PAURON

    95.45 %

    63 votes

  • Monique BEDEL, 93.93%



    Monique BEDEL

    93.93 %

    62 votes

  • Jérôme COINTE, 93.93%



    Jérôme COINTE

    93.93 %

    62 votes

  • Yannick ROBIN, 93.93%



    Yannick ROBIN

    93.93 %

    62 votes

  • Gérard STÉVANT, 93.93%



    Gérard STÉVANT

    93.93 %

    62 votes

  • Gisèle DIDI, 92.42%



    Gisèle DIDI

    92.42 %

    61 votes

  • Marie PIERDET, 92.42%



    Marie PIERDET

    92.42 %

    61 votes

  • Joël COQUARD, 89.39%



    Joël COQUARD

    89.39 %

    59 votes

  • René BONIN, 87.87%



    René BONIN

    87.87 %

    58 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 142 habitants
  • 94 inscrits
  • Votants67 inscrits 71.28%
  • Abstentionnistes27 inscrits 28.72%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Présidentielle américaine : les programmes opposés de Donald Trump et de Joe Biden

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Sardy-lès-Épiry : le contexte politique des élections municipales

Les communes françaises sont appelées les 15 mars et 22 mars 2020 à renouveler leur conseil municipal lors des élections. Le vote pour les communes de moins de 1 000 habitants suit des règles particulières. En effet, les électeurs ne votent pas pour une liste, mais pour des candidats, parmi ceux ayant déposé leur candidature auparavant.

Qui se présente à Sardy-Lès-Epiry aux Municipales 2020 ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, les citoyens pourront choisir entre les candidats qui suivent. Le maire actuel de Sardy-Lès-Epiry, Thierry Pauron, est candidat à sa réélection. Monique Bedel se présente également. Elle avait obtenu un siège au conseil municipal aux élections municipales 2014 où elle s'était présentée. Ils sont également candidats : René Bonin, Jérôme Cointe, Joël Coquard, Gisèle Didi, Robert Fuchs, Denis Guillien, Marie Pierdet, Yannick Robin et Gérard Stévant.

Il est important de rappeler que si le candidat remporte une majorité absolue et si plus du quart des citoyens présents sur les listes électorales lui ont accordé leur voix, il peut être désigné à l'issue du premier tour. Dans le cas d'un second tour, il sera élu et sera en mesure d'accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir s'il atteint une majorité relative.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Sardy-lès-Épiry ?

Lors des prochaines élections municipales 2020, dont le premier tour se tiendra le 15 mars et le second tour, une semaine plus tard, la ville de Sardy-lès-Épiry élira les 11 nouveaux membres de son conseil municipal. Afin de glisser un vote dans l'urne, divers critères doivent être remplis. Il faut être français ou ressortissant d'un pays membre de l'Union européenne, résider ou payer ses impôts dans la municipalité dont il est question, être majeur et être inscrit sur les listes électorales françaises.

Retour sur les Municipales de 2014 : comment se sont-elles déroulées ?

Les communes de moins de 1000 habitants sont soumises à un scrutin plurinominal avec panachage lors de ces municipales. Cela signifie que les électeurs votent pour plusieurs membres à la fois et peuvent également désigner des candidats de deux listes différentes.
11 sièges du conseil municipal ont été remportés dès le soir du premier tour le 23 mars 2014 dans la commune de Sardy-lès-Épiry. Les Sardycois ont donc chargé Pascale Jamin, Yannick Robin et Marie Pierdet de les administrer, aux côtés de Gérard Stévant, Danielle Menut, Jérôme Cointe, René Bonin mais aussi Joël Coquard et Monique Bedel​.
On compte 87 électeurs pour 100 inscrits sur les listes électorales. On observe ici une hausse de la participation si l'on fait une comparaison avec celle de 2008 (84,35 %) aux dernières élections municipales.

Une tendance identique lors d'autres scrutins ?

Plusieurs types de scrutin ont eu lieu après les Municipales, et les précédentes Présidentielles se sont déroulées en 2017. Les résultats du premier tour des dernières Présidentielles dans la commune de Sardy-lès-Épiry étaient différents de ceux déclarés au niveau du pays.
Marine Le Pen (Front national) d'une part et Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon (France insoumise et En marche !) d'autre part obtenaient 26,19 % et 25 % des votes au premier tour. Emmanuel Macron a été choisi au deuxième tour par les habitants de Sardy-lès-Épiry qui ont voté à 53,25 % pour lui. Lorsqu'on compare le taux de participation au second tour de 2012 à celui des précédentes élections présidentielles au niveau national, on remarque une baisse de -5,8 points, évolution différente de celle relevée à Sardy-lès-Épiry. En effet, 85,71 % des Sardycois ont voté au second tour des dernières élections présidentielles, alors qu'ils étaient 84,69 % en 2012.
Les scores des élections européennes de 2019 ont favorisé Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (31,25 %), et en particulier Renaissance (soutenue par La République en Marche) (33,33 %).

Sardy-lès-Épiry : les données clefs

Avant d'aller aux bureaux de vote lors des municipales (15 et 22 mars 2020), il peut être enrichissant pour les citoyens de Sardy-lès-Épiry de se pencher sur les enjeux socio-économiques de leur commune.

Quelques mots sur le profil des habitants de Sardy-lès-Épiry

Sardy-lès-Épiry se situe dans la Nièvre et recense 113 résidents. Avec Sardy-lès-Épiry, on trouve des communes comme Guipy, Asnan ou bien Dirol qui forment la Communauté de Communes Tannay-Brinon-Corbigny. La population de Sardy-lès-Épiry est globalement peu âgée. La majorité des résidents a entre 25 et 54 ans et 36,76 % des Sardycois ont entre 55 et 64 ans. La population issue de l'immigration est peu représentée à Sardy-lès-Épiry, avec 0,87 % des résidents.

Quel est le niveau de vie au sein de la ville de Sardy-lès-Épiry ?

Le marché du travail est-il dynamique à Sardy-lès-Épiry ? La réponse à partir des statistiques qui suivent. Si plus de 45 Sardycois ont une activité professionnelle (39,13 % des habitants), 60 % de la population active occupe le statut d'ouvriers et employés. Le taux de chômage des femmes est majoritaire dans l'agglomération sardycoise où 17 % de l'ensemble de la population sont en demande d'emploi.
Sur l'année 2016, le revenu médian des Sardycois se révélait plus faible que la moyenne nationale de 2014, avec 17 709 € par an à Sardy-lès-Épiry, contre 20 000 € par an en France en 2014.
Si le niveau de vie dans une ville ne se résume pas à son marché immobilier, ce dernier en reste, cependant, un excellent indicateur. Les locations sont de plus de 10 % pour les maisons non HLM de 4 pièces et de 8 % pour les maisons non HLM de 3 pièces sur le marché sardycois. Ils s'avèrent un peu moins de 20 % à être propriétaires de maisons de 3 pièces et autour de 20 % à être en possession d'une maison de 4 pièces.

Quelle est la qualité de vie à Sardy-lès-Épiry ?

Les équipements manquent un peu à Sardy-lès-Épiry pour satisfaire les attentes de ses résidents. Avec ses 8 enfants âgés de 0 à 15 ans à Sardy-lès-Épiry, il est évident que la commune compte peu de familles par rapport à son nombre total de résidents.
En plus des infrastructures, notez que le niveau de pollution peut être estimé via la qualité de l'air ou de l'eau. Comment peut-on mesurer la qualité de l'eau ? L'observatoire national de l'eau vous aide à le savoir. Selon des examens, elle est conforme à 100 % tant sur le plan microbiologique que physico-chimique.