← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Saint-Remimont

Résumé du premier tour

Les élections municipales se sont tenues à Saint-Remimont, où les habitants étaient attendus ce 15 mars 2020. 62,45 % des citoyens ont voté au 1er tour des élections municipales. En 2014 ils étaient 73,31 %, ce qui correspond à une baisse de -10,86 points. La participation dans le département de la Meurthe-et-Moselle a baissé en comparaison avec le précédent scrutin : 75,11 % contre 60,61 % cette année.

Afin qu'un candidat soit en mesure de devenir conseiller municipal, il se doit de respecter les deux contraintes qui suivent : avoir emporté plus de la moitié des votes et avoir rassemblé au moins 25 % des inscrits.

À Saint-Remimont, qui est en tête au 1er tour des élections municipales 2020 ?

L'ensemble des 11 sièges du conseil a donc déjà été octroyé dès le premier tour des élections municipales 2020 à Saint-Remimont (54). En obtenant 86,92 % des suffrages, Catherine Jole se retrouve en première place du 1er tour des élections municipales. 84,96 % des électeurs ont arrêté leur vote sur Sophie Aubriot. Marie-Ange Chery arrive en troisième place, avec 84,31 % des voix. Suite à ce tour, les candidats tels qu'Eric Perouf (83 %), Anaïs Desmazieres (82,35 %), David Collin (81,04 %), Claude Girot (81,04 %), Sylvain Labussiere (79,08 %), Robert Jacquemin (76,47 %), Pierre Marchal (71,24 %) et Viviane Damien (70,58 %) sortent aussi gagnants du fait de leur score élevé.

1,19 % des électeurs ont voté blanc dans ce hameau. De plus, 7,74 % des bulletins ont été jugés invalides.

L'un des membres du conseil municipal sera désigné par les autres élus pour occuper la fonction de maire.

Résultats du premier tour - Saint-Remimont

Abstention : 37.55% Participation : 62.45%

Résultats détaillés du tour 1

  • Catherine JOLE, 86.92%



    Catherine JOLE

    86.92 %

    133 votes

  • Sophie AUBRIOT, 84.96%



    Sophie AUBRIOT

    84.96 %

    130 votes

  • Marie-Ange CHERY, 84.31%



    Marie-Ange CHERY

    84.31 %

    129 votes

  • Eric PEROUF, 83%



    Eric PEROUF

    83 %

    127 votes

  • Anaïs DESMAZIERES, 82.35%



    Anaïs DESMAZIERES

    82.35 %

    126 votes

  • David COLLIN, 81.04%



    David COLLIN

    81.04 %

    124 votes

  • Claude GIROT, 81.04%



    Claude GIROT

    81.04 %

    124 votes

  • Sylvain LABUSSIERE, 79.08%



    Sylvain LABUSSIERE

    79.08 %

    121 votes

  • Robert JACQUEMIN, 76.47%



    Robert JACQUEMIN

    76.47 %

    117 votes

  • Pierre MARCHAL, 71.24%



    Pierre MARCHAL

    71.24 %

    109 votes

  • Viviane DAMIEN, 70.58%



    Viviane DAMIEN

    70.58 %

    108 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 338 habitants
  • 269 inscrits
  • Votants168 inscrits 62.45%
  • Abstentionnistes101 inscrits 37.55%
  • Votes blancs2 inscrits 1.19%

Article à la une des élections

Une femme en été. Anne Hidalgo, son vélo, sa bataille

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Saint-Remimont : le contexte politique des élections municipales

Les 15 mars et 22 mars 2020, le conseil municipal devra être renouvelé dans toutes les communes françaises. Les communes de moins de 1 000 habitants sont soumises à un mode de scrutin spécifique, dans le sens où les citoyens ne votent pas pour une liste, mais directement pour les candidats qui ont validé leur candidature.

Qui est candidat à Saint-Remimont pour les Municipales 2020 ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats qui suivent. Viviane Damien ne veut pas lâcher la mairie de Saint-Remimont et se représente. Sophie Aubriot a de même officialisé sa candidature. Dans les candidats officiels, on trouve également Marie-Ange Chery, David Collin, Anaïs Desmazieres, Claude Girot, Robert Jacquemin, Catherine Jole, Sylvain Labussiere, Pierre Marchal et Eric Perouf.

Il est important de rappeler que deux critères doivent être remplis pour qu'un candidat soit élu au premier tour : recevoir une majorité absolue ainsi que les votes de plus du quart des administrés enregistrés sur les listes électorales. S'il y a un second tour, il faut pour les candidats d'obtenir une majorité relative pour être élus et remporter l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Saint-Remimont ?

À l'occasion des élections municipales 2020, le conseil municipal sera désigné, les 15 et 22 mars 2020, par les habitants de la municipalité de Saint-Remimont. Comme dans le cas de tous les suffrages en France, il faut avoir plus de 18 ans pour participer. D'autres critères sont requis par la loi. On doit payer ses impôts ou résider dans la commune, figurer sur les listes électorales et être français ou ressortissant de l'Union européenne.

Retour sur les Municipales 2014

Il existe un système électoral particulier dans le cadre des élections municipales pour les communes de moins de 1000 habitants. De fait, les électeurs votent pour plusieurs membres en même temps et peuvent même désigner des candidats de deux listes différentes. C'est donc un scrutin plurinominal avec panachage.
À Saint-Remimont, les résidents avaient choisi 11 membres du conseil municipal dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014. Nathalie Hosmann, Agnès Sorel, Patrice Dufour, Pierre Marchal mais aussi Viviane Damien et Jacques Amos avaient accompagné Hervé Provin et Sébastien Laurent. Ceux-ci avaient reçu, de la part des Serpettieux, la tâche de gérer la ville.
D'assez nombreux citoyens se sont déplacés aux bureaux de vote : 184 sur les 251 inscrits ont déposé un bulletin de vote. Ceci montre une hausse de la participation si on la compare aux dernières élections municipales de 2008 où elle atteignait 73,11 %.

La tendance était-elle similaire lors des précédentes élections ?

Les dernières élections présidentielles ont eu lieu en 2017, et l'on comptabilise plusieurs scrutins depuis les précédentes Municipales. Sur la ville de Saint-Remimont, l'examen comparatif des scores déclarés au premier tour des Présidentielles de 2017 indique que ces derniers s'avéraient différents du reste du territoire.
Dans les favoris du premier tour : Marine Le Pen (Front national, 34,62 % des suffrages), mais également François Fillon (Les Républicains, 20,51 % des voix), puis, derrière, Emmanuel Macron (En marche !, 16,24 % des votes). Marine Le Pen a au final été élue par les électeurs de Saint-Remimont, avec 51,06 % des suffrages. 236 habitants s'étaient rendus dans les bureaux de vote à cette occasion, soit 86,45 % des citoyens de Saint-Remimont, contre 84,34 % en 2012. Cette hausse du taux de participation est différente de l'évolution enregistrée dans le pays (-5,8 points au second tour).
La République en Marche avec Renaissance aura emporté 19,26 % des votes aux Européennes de 2019, par rapport à 28,15 % avec Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen).

Quelques informations sur Saint-Remimont

Chômage, accès aux soins, mobilité, immobilier... nombreuses sont les données qui permettent de dresser un portrait d'une commune. Avant des élections municipales, ces facteurs sont d'autant plus pertinents qu'ils aident à mieux cerner les engagements des candidats durant leur campagne et les missions des élections.

Saint-Remimont : comment considérerait-on ses citoyens ?

Saint-Remimont, cette commune de Meurthe-et-Moselle, est habitée par 354 personnes. La fondation de la Communauté de Communes du Pays du Saintois a donné la possibilité d'attacher ce petit village à des communes voisines, telles qu'Ognéville, Vaudémont ou également Houdelmont. Les Serpettieux sont en général peu âgés (la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 22,17 % ont entre 55 et 64 ans). Saint-Remimont s'avère être une ville peu multiculturelle, 1,13 % de ses habitants sont issus de l'immigration.

Comment pourrait-on définir le niveau de vie sur la ville de Saint-Remimont ?

Le taux d'emploi des résidents de Saint-Remimont est présent dans les chiffres qui suivent. Près de 167 Serpettieux certifient travailler – soit 47,31 % de la population. Les employés et professions intermédiaires représentent 69,57 % de la population en âge de travailler. L'emploi des hommes dans l'agglomération serpettieux est proportionnellement moins important que celui du sexe opposé. Sur presque 10 % de demandeurs d'emploi, une majeure partie sont des hommes.
En France, le revenu moyen des foyers était de 20 000 € en 2014. Les Serpettieux ont pour leur part déclaré un revenu médian de 23 391 € en 2016. Le niveau de vie à Saint-Remimont est ainsi plus élevé que la moyenne nationale.
En plus du marché de l'emploi, celui de l'immobilier est un paramètre intéressant pour se rendre compte du niveau de vie des habitants d'une ville. Avec environ 3 % de la demande pour les appartements non HLM de 3 pièces et plus de 2 % pour les appartements non HLM de 4 pièces, ces types de logements sont les plus loués à Saint-Remimont. Lorsque l'on se penche sur le marché des propriétaires, on note qu'ils sont presque 25 % à choisir une maison de 4 pièces et un peu moins du tiers une maison de 6 pièces.

Comment caractériser le cadre de vie à Saint-Remimont ?

Les équipements serpettieux manquent un peu pour répondre aux demandes des résidents de cette commune. On comptabilise 63 enfants, âgés de 0 à 15 ans, dans la ville de Saint-Remimont.
La pollution est également un élément à prendre en considération pour juger de la qualité de vie d'une commune. Pour être conforme, l'eau doit répondre aux critères de qualité aussi bien sur le plan microbiologique que physico-chimique. Selon L'observatoire national de l'eau, la qualité de l'eau est à 100 % conforme sur ces deux plans.