← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : Brémoncourt

Résumé du premier tour

Les résidents de Brémoncourt sont allés voter pour les municipales du 15 mars 2020. Le taux de participation a donc baissé de -13,06 points entre le premier tour des élections municipales en 2014 et cette année où il s'élevait à 71,83 %, par rapport à 84,89 %. On constate que la participation dans le département de la Meurthe-et-Moselle a baissé, en comparaison avec la dernière élection (75,11 % contre 60,61 % cette année).

Afin qu'un candidat soit en mesure d'obtenir le statut de membre du conseil municipal, il se doit de tenir compte des deux conditions suivantes : avoir emporté au moins 50 % des voix et avoir rassemblé plus de 25 % des inscrits.

Quel est le résultat du 1er tour des élections municipales 2020 à Brémoncourt ?

À Brémoncourt (54), l'ensemble des 11 sièges à pourvoir a donc déjà été attribué dès le premier tour des municipales 2020. Nicolas Gegout obtient 94,11 % des suffrages à l'issue du 1er tour des élections municipales. Thibault Philippi est soutenu par 93,13 % des votants. Au premier tour, grâce à 92,15 % des votes en leur faveur, Emmanuelle Hamel, Philippe Hanus et Carole König arrivent en troisième place. Certains élus, au nombre desquels se trouvent Valérie Lassalle (90,19 %), Jacques Schoen (90,19 %), Hugues Simmer (88,23 %), Maurice Heriat (87,25 %), René Demangel (86,27 %) et Patrick Bonnet (76,47 %), ont aussi emporté un pourcentage élevé des votes.

Place maintenant à la nomination du maire parmi les conseillers municipaux qui le désignent eux-mêmes.

Résultats du premier tour - Brémoncourt

Abstention : 28.17% Participation : 71.83%

Résultats détaillés du tour 1

  • Nicolas GEGOUT, 94.11%



    Nicolas GEGOUT

    94.11 %

    96 votes

  • Thibault PHILIPPI, 93.13%



    Thibault PHILIPPI

    93.13 %

    95 votes

  • Emmanuelle HAMEL, 92.15%



    Emmanuelle HAMEL

    92.15 %

    94 votes

  • Philippe HANUS, 92.15%



    Philippe HANUS

    92.15 %

    94 votes

  • Carole KÖNIG, 92.15%



    Carole KÖNIG

    92.15 %

    94 votes

  • Valérie LASSALLE, 90.19%



    Valérie LASSALLE

    90.19 %

    92 votes

  • Jacques SCHOEN, 90.19%



    Jacques SCHOEN

    90.19 %

    92 votes

  • Hugues SIMMER, 88.23%



    Hugues SIMMER

    88.23 %

    90 votes

  • Maurice HERIAT, 87.25%



    Maurice HERIAT

    87.25 %

    89 votes

  • René DEMANGEL, 86.27%



    René DEMANGEL

    86.27 %

    88 votes

  • Patrick BONNET, 76.47%



    Patrick BONNET

    76.47 %

    78 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 155 habitants
  • 142 inscrits
  • Votants102 inscrits 71.83%
  • Abstentionnistes40 inscrits 28.17%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Affaire des fausses procurations à Marseille : les gardes à vue des neuf personnes levées

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Brémoncourt : le contexte politique des élections municipales

Les élections des 15 mars et 22 mars 2020 permettent aux communes françaises d'élire leurs nouveaux conseillers municipaux. Il faut noter que le principe du scrutin de liste n'existe pas pour les communes dont le nombre d'habitants est en dessous de 1 000. Les électeurs qui habitent dans ces villes peuvent directement voter pour leurs candidats, parmi ceux qui ont fait acte de candidature.

Municipales 2020 : la liste des candidats à Brémoncourt

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats qui suivent. Maurice Heriat ne veut pas renoncer à sa ville de Brémoncourt et espère renouveler son mandat à la mairie. De plus, Patrick Bonnet a déposé sa candidature. Depuis les élections municipales 2014, il a un siège au conseil municipal. René Demangel, Nicolas Gegout, Emmanuelle Hamel, Philippe Hanus, Carole König, Valérie Lassalle, Thibault Philippi, Jacques Schoen et Hugues Simmer ont aussi validé leur candidature.

Concernant le premier tour, rappelons que les candidats peuvent être élus s'ils obtiennent une majorité absolue, à condition que plus du quart des résidents inscrits sur les listes se soient exprimés en leur faveur. Pour ce qui est du second tour, s'il a lieu, les candidats doivent atteindre une majorité relative pour être élus et ainsi prendre l'un des 11 sièges à pourvoir.

Brémoncourt : quels sont les enjeux des Municipales ?

Qui sera élu au conseil municipal de la commune de Brémoncourt ? Verdict au terme des élections municipales 2020, qui se dérouleront les 15 et 22 mars 2020. Les Français ou les membres d'un pays de l'Union européenne, qui paient leurs impôts ou résident dans la commune, qui ont au moins 18 ans et qui sont inscrits sur les listes électorales françaises sont priés de se rendre aux urnes pour ce suffrage.

Élections municipales 2014 : zoom sur les détails des scores

Le scrutin plurinominal avec panachage touche, pour les municipales, les villes de moins de 1000 habitants. Ainsi, les électeurs votent pour plusieurs candidats à la fois et peuvent également désigner des membres de deux listes différentes.
Le 23 mars 2014, les élections ont permis à 11 membres de s'installer au conseil municipal de Brémoncourt, dès le soir du premier tour. Véronique Ferdinand et Nicolas Gegout étaient les candidats choisis par les habitants de la commune. Avec Maurice Heriat, René Demangel, Pierre Schuhmacher, Patrick Bonnet mais aussi Jacques Schoen et Angélique Martin, ils avaient comme mission d'administrer la ville.
Aux dernières élections, 118 personnes ont exprimé leur opinion, pour 139 inscrits : on comptabilise finalement de nombreux votants. À titre de comparaison, en 2008, la participation aux Municipales a pu atteindre 95,07 % : une forte baisse s'est donc fait ressentir.

Une évolution qui s'est transposée aux Présidentielles et Européennes ?

2017 : c'est l'année des précédentes élections présidentielles, tandis que les dernières élections municipales ont vu plusieurs types de scrutin dans l'intervalle. Le choix de la population de Brémoncourt a été différent de ce qui est ressorti sur le reste de l'Hexagone en ce qui concerne le premier tour des dernières élections présidentielles, en 2017.
Si Emmanuel Macron (En marche !) n'a totalisé que 16,28 % des voix, Marine Le Pen (Front national) ainsi que François Fillon (Les Républicains) se plaçaient devant au premier tour : 26,36 % et 22,48 % des suffrages. Les habitants de Brémoncourt ont choisi : 56,31 % des votes vers Marine Le Pen au second tour. Ils ont été 127 habitants de la commune à se déplacer pour le second tour, soit un taux de participation de 83,01 %, contre 87,41 % en 2012. Cette baisse est différente de la variation constatée dans le pays (on a en effet remarqué un écart de -5,8 points entre les deux Présidentielles).
Les élections européennes 2019 se sont avérées salutaires pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (38,89 % des votes) tout comme pour l'Union de la Droite et du Centre (15,74 %).

Quelques informations sur Brémoncourt

Chômage, accès aux soins, mobilité, immobilier... nombreuses sont les données qui permettent de dresser un portrait d'une commune. Avant des municipales, ces facteurs sont d'autant plus pertinents qu'ils donnent la possibilité de mieux appréhender les engagements des candidats durant leur campagne et les missions des élections.

Comment qualifierait-on la population résidant à Brémoncourt ?

Brémoncourt est une municipalité de Meurthe-et-Moselle de 167 habitants. Brémoncourt bénéficie de la Communauté de Communes Meurthe, Mortagne, Moselle qui lui garantit le lien avec les villes voisines, comme Remenoville, Romain ou bien Loromontzey. Les habitants de la commune sont peu âgés (la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 35,64 % ont entre 55 et 64 ans). À Brémoncourt, les résidents sont formés à 1,24 % de personnes issues de l'immigration.

Brémoncourt : tout ce qu'il y a à savoir sur son niveau de vie

Les chiffres du travail sont un parfait indicateur du niveau de vie des citoyens de Brémoncourt. Les professions intermédiaires et employés sont les statuts majoritaires au sein de la population active à Brémoncourt. 74 habitants de la commune ont une activité professionnelle (44,72 % de la population) et 57,14 % des actifs ont l'un de ces statuts. Dans la commune, 5 % de la population en âge de travailler sont sans emploi. Une majeure partie sont des femmes.
Dans l'ensemble, le niveau de vie des habitants de la commune est similaire à la moyenne de la France. En 2014, le revenu médian atteignait 20 000 €. À Brémoncourt, il s'élevait à 21 867 € par an en 2016.

Qualité de vie et Brémoncourt vont-ils ensemble ?

Pour répondre aux besoins des habitants de Brémoncourt, il est indéniable que les infrastructures manquent un peu, si on regarde les équipements essentiels à la qualité de vie (hôpitaux, gares, écoles...). Il y a 37 enfants, âgés de ​0 à 15 ans à Brémoncourt, et donc un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total de résidents).
La pollution est également un élément à prendre en considération pour juger de la qualité de vie d'une ville. Grâce à L'observatoire national de l'eau, on sait que la qualité de l'eau est 100 % conforme tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique.