← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Reims-la-Brûlée

Résumé du premier tour

C'est le 15 mars 2020 que les électeurs de Reims-la-Brûlée ont été appelés à voter dans le cadre des élections municipales. Au 1er tour des élections municipales, 52,38 % des citoyens se sont exprimés. En 2014, ils étaient 73,12 %. On remarque ainsi une baisse de -20,74 points. Dans le département de la Marne, le taux de participation des électeurs au scrutin a baissé par rapport à l'élection précédente : 72,10 % contre 59,51 % cette année.

Est élu au conseil municipal tout candidat ayant emporté au moins la moitié des suffrages exprimés et le quart des voix des inscrits.

Quel est le bilan du 1er tour des élections municipales 2020 à Reims-la-Brûlée ?

Les résidents de Reims-la-Brûlée (51) découvrent donc à présent qui seront les 11 membres du conseil municipal de la commune, puisque ceux-ci ont déjà été choisis dès le 1er tour des élections municipales 2020. Durant le premier tour des élections municipales, c'est Christian Hochard qui se retrouve en tête avec 98,18 % des votes. Frédéric Collin a récolté les suffrages de 97,27 % des habitants. Les suffrages recensés en faveur de Jean-Pierre Wingeier (96,36 %) le propulsent en troisième position. Catherine Descamps (93,63 %), Jack Bastelica (91,81 %), Gwenaël Oudin (91,81 %), Michel Morcel (86,36 %), Joël Lagneaux (85,45 %), Yves Perrin (83,63 %), Laëtitia Petit (81,81 %) et Michel Talfumier (79,09 %) ont été plébiscités par les résidents, comme en atteste leur score élevé.

Après avoir été désignés, les conseillers municipaux sont invités à élire – dans leurs rangs – le prochain maire.

Résultats du premier tour - Reims-la-Brûlée

Abstention : 47.62% Participation : 52.38%

Résultats détaillés du tour 1

  • Christian HOCHARD, 98.18%



    Christian HOCHARD

    98.18 %

    108 votes

  • Frédéric COLLIN, 97.27%



    Frédéric COLLIN

    97.27 %

    107 votes

  • Jean-Pierre WINGEIER, 96.36%



    Jean-Pierre WINGEIER

    96.36 %

    106 votes

  • Catherine DESCAMPS, 93.63%



    Catherine DESCAMPS

    93.63 %

    103 votes

  • Jack BASTELICA, 91.81%



    Jack BASTELICA

    91.81 %

    101 votes

  • Gwenaël OUDIN, 91.81%



    Gwenaël OUDIN

    91.81 %

    101 votes

  • Michel MORCEL, 86.36%



    Michel MORCEL

    86.36 %

    95 votes

  • Joël LAGNEAUX, 85.45%



    Joël LAGNEAUX

    85.45 %

    94 votes

  • Yves PERRIN, 83.63%



    Yves PERRIN

    83.63 %

    92 votes

  • Laëtitia PETIT, 81.81%



    Laëtitia PETIT

    81.81 %

    90 votes

  • Michel TALFUMIER, 79.09%



    Michel TALFUMIER

    79.09 %

    87 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 231 habitants
  • 210 inscrits
  • Votants110 inscrits 52.38%
  • Abstentionnistes100 inscrits 47.62%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Gérald Darmanin démissionne du Conseil régional des Hauts-de-France et annoncera bientôt sa décision pour Tourcoing, ville dont il est maire

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Reims-la-Brûlée : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement des conseillers municipaux aura lieu les 15 mars et 22 mars prochains, dans toutes les communes françaises. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, il sera question d'élire non pas une liste, contrairement aux villes plus peuplées, mais directement des candidats parmi ceux ayant déposé leur candidature.

À Reims-La-Brûlée, quels sont les candidats pour les élections municipales 2020 ?

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les citoyens pourront choisir entre les candidats suivants. Joël Lagneaux, qui dirige actuellement la ville de Reims-La-Brûlée, se représente aux élections. Jack Bastelica a aussi validé sa candidature. À l'issue des élections municipales 2014, il avait décroché un siège au conseil municipal. Également dans les candidatures officielles, celles de Frédéric Collin, Catherine Descamps, Christian Hochard, Michel Morcel, Gwenaël Oudin, Yves Perrin, Laëtitia Petit, Michel Talfumier et Jean-Pierre Wingeier.

Pour information : l'élection au premier tour est possible pour les candidats ayant atteint la majorité absolue, dans le cas où un quart des citoyens enregistrés sur les listes électorales se sont exprimés en leur faveur. En cas de second tour, les candidats auront l'obligation d'obtenir la majorité relative pour être élus et pour pouvoir prétendre à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Reims-la-Brûlée : quels sont les enjeux des Municipales ?

Reims-la-Brûlée aura un nouveau conseil municipal, à l'occasion des élections municipales 2020, qui se dérouleront les 15 et 22 mars 2020. Afin d'avoir la possibilité de voter durant cette élection, il faut évidemment être majeur et figurer sur les listes électorales françaises. Il faut également être français ou membre de l'Union européenne, et habiter ou payer ses impôts dans la municipalité correspondante.

2014 : quelles étaient les tendances des Municipales ?

Le scrutin plurinominal avec panachage est un type de scrutin un peu complexe. Celui-ci s'applique lors des élections municipales, uniquement dans le cas des villes de moins de 1000 habitants. En outre, les électeurs sont libres de voter pour plusieurs candidats à la fois et peuvent aussi élire des membres de deux listes différentes.
Le 23 mars 2014 dans la commune de Reims-la-Brûlée : élection de 11 membres du conseil municipal dès le soir du premier tour. Les habitants de la commune avaient laissé à Frédéric Collin et Michel Morcel le soin de gérer leur commune. Jack Bastelica, Yves Perrin, Michel Talfumier, Gwenaël Oudin mais aussi Christian Hochard et Laëtitia Petit étaient chargés, dans le même temps, de les accompagner.
Retour sur la participation : il a été répertorié que d'assez nombreux électeurs s'étaient rendus aux bureaux de vote pour y déposer un bulletin. Effectivement, 136 voix ont été dénombrées sur un total de 186 inscrits. Une forte baisse peut ainsi être observée, par rapport aux dernières Municipales de 2008 où le taux de participation avait atteint 79,19 %.

Cette tendance a-t-elle subsisté d'un scrutin à l'autre ?

Plusieurs élections, dont, notamment, les élections présidentielles en 2017, se sont tenues depuis les précédentes élections municipales. En observant les résultats de Reims-la-Brûlée au premier tour des précédentes Présidentielles, on remarque qu'ils sont différents de ceux déclarés au niveau national.
Résultats du premier tour : Marine Le Pen (Front national) de même que François Fillon (Les Républicains), premiers avec respectivement 38,92 % et 20,96 % des suffrages. Derrière, Emmanuel Macron (En marche !) a regroupé 16,77 % des votes. Marine Le Pen a au final été choisie par les citoyens de Reims-la-Brûlée, forte de 64,29 % des suffrages. Ils ont été 160 habitants de la commune à se déplacer pour le second tour, soit une participation de 82,05 %, contre 89,14 % en 2012. Cette baisse est différente de la variation relevée dans le pays (on a en effet noté un écart de -5,8 points entre les deux Présidentielles).
Alors que l'Union de la Droite et du Centre emportait 11,9 % des votes lors des élections européennes 2019, Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a pu compter sur le soutien de 41,67 % des citoyens.

Reims-la-Brûlée : les informations clefs

Les municipales, qui se tiendront les 15 et 22 mars prochains, nous donnent une idée des chiffres socio-économiques à Reims-la-Brûlée.

Quelques données concernant le profil des habitants de Reims-la-Brûlée

Reims-la-Brûlée est une commune de la Marne, elle compte 228 habitants. Reims-la-Brûlée fait partie de la Communauté de Communes Côtes de Champagne et Val de Saulx, qui est aussi constituée de Merlaut, Vauclerc ou Le Buisson. Les habitants de la commune sont peu âgés (la majorité a entre 25 et 54 ans et 17,20 % ont entre 55 et 64 ans).

Reims-la-Brûlée : les résidents profitent-ils d'un niveau de vie confortable ?

Les chiffres suivants offrent le portrait des actifs à Reims-la-Brûlée. Les travailleurs représentent 54,67 % de la population. Près de 127 habitants travaillent. Pour ce qui est des catégories, 60 % de cette population sont des professions intermédiaires et ouvriers. 8 % des résidents de la commune en âge de travailler sont en demande d'emploi. Plus de la moitié sont des femmes.
La commune de Reims-la-Brûlée est similaire à la France concernant le niveau de vie. Les habitants de la commune ont en moyenne touché 21 850 € par an en 2016 et la moyenne française était de plus de 20 000 € en 2014.
Outre les chiffres de l'emploi, ceux de l'immobilier vous renseigneront également sur le niveau de vie des habitants de la commune. Sur le marché locatif, les plus cotés sont les logements non HLM de 3 pièces qui correspondent à plus de 1 % de la demande, ainsi que les maisons non HLM de 3 pièces à hauteur de plus de 1 %. 40 % des habitants s'avèrent propriétaires d'une maison de 6 pièces alors qu'ils sont environ 22 % à être en possession d'une maison de 4 pièces.

Fait-il bon vivre à Reims-la-Brûlée ?

Les infrastructures manquent un peu à Reims-la-Brûlée pour satisfaire les attentes de ses habitants. La ville recense ​39 enfants âgés de ​0 à 15 ans, il y a donc un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total d'habitants).
Il est important de se renseigner sur les principaux indices de pollution. Que savons-nous sur la qualité de l'eau ? On peut affirmer qu'elle se révèle à 100 % conforme d'après L'observatoire national de l'eau. Et cela sur le plan microbiologique ​et physico-chimique ​.