← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Bassu

Résumé du second tour

Le scrutin pour les élections municipales s'est tenu le 28 juin à Bassu, tout comme dans les autres communes de la région. À l'issue du second tour, 3 nouveaux conseillers devaient être nommés, le reste du conseil municipal ayant déjà été élu au premier tour.

Quel est le résultat du second tour des municipales 2020 à Bassu ?

Claude Jean-Baptiste (89,74 %), Marie-Claire Sebille (79,48 %) et Richard Riche (61,53 %) sont désormais membres du conseil municipal.

Valérie Ichtertz, Didier Sebille, Brigitte Jean-Baptiste, Alain Squelart, Lydia Louste, Mickaël Min, Laurence Le Guinio-Squelart et Delphine Riche avaient obtenu leur siège dès le premier tour.
L'élection du maire suit celle des nouveaux membres du conseil municipal. Il est du reste choisi parmi ces derniers, ainsi que par eux.

Les électeurs ont été 52,87 % à voter lors du second tour des municipales. Au scrutin du 15 mars 2020, ils étaient 76,14 % à s'être rendus aux urnes (baisse de 23,27 points). Le taux de participation des habitants de la Marne a baissé en comparaison avec celui de l'élection de 2014 (65,92 % contre 49,34 % cette année).

Compte tenu du report des élections décrété durant le mois de mars dans le cadre de l'épidémie de coronavirus, le second tour a eu lieu ce 28 juin à Bassu, comme partout en France.

Résultats du second tour - Bassu

Abstention : 47.13% Participation : 52.87%

Résultats détaillés du tour 2

  • Claude JEAN-BAPTISTE, 89.74%



    Claude JEAN-BAPTISTE

    89.74 %

    35 votes

  • Marie-Claire SEBILLE, 79.48%



    Marie-Claire SEBILLE

    79.48 %

    31 votes

  • Richard RICHE, 61.53%



    Richard RICHE

    61.53 %

    24 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 127 habitants
  • 87 inscrits
  • Votants46 inscrits 52.87%
  • Abstentionnistes41 inscrits 47.13%
  • Votes blancs2 inscrits 4.35%

Résumé du premier tour

Les citoyens de Bassu sont allés voter le 15 mars 2020 pour les élections municipales. 76,14 % des citoyens sont allés aux bureaux de vote, par rapport à 91,15 % à l'élection de 2014 (baisse de -15,01 points). Au niveau départemental (Marne), on remarque que la participation a baissé depuis le scrutin précédent. Elle était de 72,10 %, contre 59,51 % cette année.

Les résultats du premier tour ont permis d'allouer une première partie des sièges du conseil municipal. Pour rappel, dans les communes de moins de 1000 habitants, le scrutin est plurinominal. Bien que les candidats se présentent sur des listes, le nombre de voix est déterminé pour chaque candidat. Comment un candidat peut-il décrocher sa place au conseil municipal ? En emportant au moins 50 % des votes exprimés et 25 % des suffrages des inscrits.

1er tour des municipales 2020 à Bassu : quels sont les scores ?

C'est Valérie Ichtertz qui arrive en tête durant le premier tour des élections municipales avec 79,10 % des suffrages. 70,14 % des suffrages reviennent à Didier Sebille. Après l'élection, on retrouve Brigitte Jean-Baptiste en troisième position du classement de ce premier tour : elle a comptabilisé 68,65 % des voix.

Au conseil, on trouve aussi les candidats ayant obtenu un score assez élevé, par exemple Alain Squelart (67,16 %), Lydia Louste (64,17 %), Mickaël Min (62,68 %), Laurence Le Guinio-Squelart (61,19 %) et Delphine Riche (53,73 %). Concernant les autres candidats, on note une mobilisation plus basse des électeurs dans cette municipalité. Parmi ces derniers candidats, citons Richard Riche (44,77 %). Le reste des sièges de conseillers est remporté à la suite du second tour, en fonction des résultats.

L'État français a pris la décision, le 16 mars 2020, de reporter le scrutin du deuxième tour dans les municipalités comme Bassu, estimant les dangers dus à l'épidémie de coronavirus trop importants.

Résultats du premier tour - Bassu

Abstention : 23.86% Participation : 76.14%

Résultats détaillés du tour 1

  • Valérie ICHTERTZ, 79.1%



    Valérie ICHTERTZ

    79.1 %

    53 votes

  • Didier SEBILLE, 70.14%



    Didier SEBILLE

    70.14 %

    47 votes

  • Brigitte JEAN-BAPTISTE, 68.65%



    Brigitte JEAN-BAPTISTE

    68.65 %

    46 votes

  • Alain SQUELART, 67.16%



    Alain SQUELART

    67.16 %

    45 votes

  • Lydia LOUSTE, 64.17%



    Lydia LOUSTE

    64.17 %

    43 votes

  • Mickaël MIN, 62.68%



    Mickaël MIN

    62.68 %

    42 votes

  • Laurence LE GUINIO-SQUELART, 61.19%



    Laurence LE GUINIO-SQUELART

    61.19 %

    41 votes

  • Delphine RICHE, 53.73%



    Delphine RICHE

    53.73 %

    36 votes

  • Richard RICHE, 44.77%



    Richard RICHE

    44.77 %

    30 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 127 habitants
  • 88 inscrits
  • Votants67 inscrits 76.14%
  • Abstentionnistes21 inscrits 23.86%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Havre : entre soulagement et agacement pour le retour d’Édouard Philippe

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Bassu : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement des conseillers municipaux dans toutes les communes françaises s'effectuera les 15 mars et 22 mars 2020. Le vote pour les communes de moins de 1 000 habitants suit des règles particulières. En effet, les électeurs ne votent pas pour une liste, mais pour des candidats, parmi ceux ayant déposé leur candidature au préalable.

À Bassu, quels sont les candidats pour les Municipales 2020 ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, les citoyens pourront choisir entre les candidats suivants. Être réélue à la mairie de Bassu est l'ambition de Laurence Le Guinio-Squelart, maire en fonction. Valérie Ichtertz se porte candidate. Elle s'était présentée aux municipales 2014 où elle avait obtenu un siège au conseil municipal. Brigitte Jean-Baptiste, Lydia Louste, Mickaël Min, Delphine Riche, Richard Riche, Didier Sebille et Alain Squelart ont également été retenus comme candidats.

Pour rappel : pour qu'un candidat puisse être élu lors du premier tour, il doit avoir remporté une majorité absolue et avoir réuni les voix de plus du quart des résidents inscrits sur les listes électorales. Si un second tour a lieu, celui-ci doit avoir atteint une majorité relative de façon à être élu et accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Bassu ?

Dans le cadre des élections municipales 2020, les citoyens de Bassu désigneront, les 15 et 22 mars 2020, un nouveau conseil municipal. Si vous réunissez les critères suivants, il vous sera possible d'aller voter : avoir plus de 18 ans, être français ou ressortissant d'un pays membre de l'UE, être présent sur les listes électorales françaises et s'acquitter de ses impôts ou résider dans la municipalité concernée.

En 2014, à quoi ressemblaient ces élections municipales ?

Comment se déroulent les élections municipales pour les communes de moins de 1000 habitants ? Elles prennent l'aspect d'un scrutin plurinominal avec panachage. Cela signifie que les électeurs votent pour plusieurs candidats à la fois et peuvent également élire des membres de deux listes différentes.
Retour sur le 23 mars 2014 : les électeurs de Bassu avaient choisi 11 membres du conseil municipal dès le soir du premier tour. Les Bassutiers s'étaient fiés à Jean-Marie Bonetti et Adrien Sebille pour gérer leur ville. Ceux-ci étaient épaulés par Alain Squelart, David Hagnerelle, Christelle Oury, Lydia Louste mais aussi Laurence Le Guinio-Squelart et Loïc Oury.
On décompte de très nombreux électeurs à ce suffrage : 103 voix ont été recensées pour une liste de 113 personnes en tout. Cette participation implique une légère baisse si nous la confrontons à celle des dernières Municipales de 2008 (92,31 %).

Cette tendance est-elle apparue lors des précédents scrutins ?

Il y a eu plusieurs types de scrutin depuis les dernières Municipales. Les précédentes élections présidentielles, elles, datent de 2017. Lors du premier tour des dernières Présidentielles, les résultats sur la commune de Bassu s'avéraient différents de ce qui a été enregistré au niveau national.
Alors que Marine Le Pen (Front national) ainsi que François Fillon (Républicains) avaient emporté les scores les plus importants avec respectivement 38,2 % et 26,97 % des votes au premier tour, Emmanuel Macron (En marche !) s'était placé derrière eux, avec seulement 17,98 % des suffrages. Avec 59,21 % des votes, Marine Le Pen a triomphé durant le deuxième tour à Bassu. Tandis que le taux de participation des résidents de Bassu au second tour était de 86,67 % en 2012, il était de 82,24 %, soit 88 habitants, lors de la dernière élection présidentielle. Ceci dénote une baisse différente de l'évolution constatée dans le pays entre les deux mêmes années.
À l'issue des élections européennes de 2019, la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a rassemblé 42,31 % des votes, devançant ainsi l'Union de la Droite et du Centre (15,38 %).

Quelques informations sur Bassu

Immigration, santé, scolarisation, chômage... tels sont les chiffres dont l'analyse permet de cerner le contexte d'une commune, avant l'élection municipale.

Comment qualifierait-on la population habitant à Bassu ?

Côté démographie, Bassu, un petit village de la Marne, compte 103 habitants. Vanault-les-Dames, Possesse ou Val-de-Vière, font partie des communes qui se sont jointes à la Communauté de Communes Côtes de Champagne et Val de Saulx avec Bassu. Sur le plan de l'âge, les habitants bassutiers sont dans l'ensemble peu âgés. La majorité des résidents a entre 25 et 54 ans alors que 31,08 % se trouvent entre 55 et 64 ans.

Niveau de vie à Bassu : comment se positionnent ses habitants ?

Les données suivantes font état du marché du travail dans la ville de Bassu. Près de 56 Bassutiers travaillent. Ils constituent 50,49 % des habitants. La ville compte surtout des artisans, commerçants, chefs d'entreprise et agriculteurs exploitants (44,44 %). Environ 12 % des Bassutiers sont en demande d'emploi, dont, une majeure partie sont des femmes.
Durant l'année 2016, les Bassutiers avaient en moyenne gagné 23 523 €, un revenu médian plus élevé que les données nationales de 2014 : les Français ont en effet perçu environ 20 000 € en moyenne cette année-là.
Le marché immobilier de Bassu vous renseignera encore davantage sur le niveau de vie des Bassutiers. Que louent les Bassutiers ? La demande va à environ 4 % sur des maisons non HLM de 4 pièces et à moins de 2 % sur des maisons non HLM de 5 pièces. Les propriétaires de maisons de 6 pièces sont un peu moins de 30 % lorsque les propriétaires de maisons de 5 pièces représentent, quant à eux, environ 27 % des résidents.

Comment qualifier l'environnement de vie au sein de la ville de Bassu ?

Pour évaluer la qualité de vie dans une commune, on peut étudier le nombre d'installations rapporté à la densité de population. De ce fait, à Bassu, les équipements essentiels pour se soigner, se déplacer ou s'instruire manquent un peu. On comptabilise 10 enfants, âgés de 0 à 15 ans, dans la ville de Bassu.
Pour connaître le taux de pollution environnant, on relève les indices de qualité de l'eau ou de l'air. À noter : la qualité de l'eau se révèle à 100 % conforme. Grâce à L'observatoire national de l'eau, on peut constater qu'elle répond aux normes tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique.

Pour les Français habitant dans les communes qui n'ont pas élu de conseil municipal lors du premier tour, un second tour est organisé le 28 juin 2020. Si les communes de plus de 1 000 habitants désignent une liste, ce n'est pas le cas pour celles qui affichent une population inférieure à ce chiffre. Les électeurs de ces villes sélectionnent en effet leurs candidats parmi ceux qui ont validé leur candidature.

Qui sont les candidats à Bassu pour les élections municipales 2020 ?

Pour être élu au conseil municipal, un candidat doit obtenir un certain nombre de voix : plus de 50 % des suffrages et au moins 25 % des votes des inscrits. Au second tour, sont nommés, dans la limite des sièges restants à pourvoir, les candidats qui réalisent le plus de votes. Lors du second tour des Municipales 2020, les citoyens pourront choisir entre les candidats suivants. Richard Riche est à nouveau candidat. On retrouve également, dans la liste des candidats, Claude Jean-Baptiste et Marie-Claire Sebille.