← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Caubon-Saint-Sauveur

Résumé du premier tour

Les citoyens de Caubon-Saint-Sauveur étaient attendus ce 15 mars 2020 pour les élections municipales. 59,66 % des électeurs ont voté lors du premier tour des élections municipales, contre 86,73 % en 2014. On remarque donc une baisse de -27,07 points de la participation. Dans le département du Lot-et-Garonne, le taux de participation des citoyens au scrutin a baissé en regard de l'élection précédente : 77,66 % contre 60,49 % cette année.

Est désigné au conseil municipal tout candidat ayant obtenu plus de 50 % des suffrages exprimés et le quart des votes des inscrits.

À Caubon-Saint-Sauveur, qui est en pole position au premier tour des élections municipales 2020 ?

On comptait donc 11 sièges à pourvoir au conseil municipal de Caubon-Saint-Sauveur (47). L'ensemble de ces sièges a déjà été octroyé dès le premier tour de ces élections municipales 2020. Francis Latrille s'est distingué au 1er tour de ces municipales, avec 95,14 % des voix. 94,17 % des votants ont manifesté leur préférence pour Eric Delmotte. Les suffrages comptabilisés pour Cédric Guisiano (93,20 %) le propulsent en troisième position. Catherine Bernard (92,23 %), Isabelle Cordazzo (92,23 %), Nadia L'Houarner (92,23 %), Sandy Maille (92,23 %), Grégory Besin (89,32 %), Christian Da Ros (89,32 %), Jean-Christophe Ducceschi (88,34 %) et Christele Vitoux (84,46 %) ont réussi à fédérer les citoyens, comme en témoigne leur score élevé.

Certains habitants de ce hameau ont préféré voter blanc (0,95 %). D'autres ont glissé un bulletin nul dans les urnes (0,95 %).

L'étape suivante est l'élection du maire parmi les conseillers municipaux, ainsi que par ces derniers.

Résultats du premier tour - Caubon-Saint-Sauveur

Abstention : 40.34% Participation : 59.66%

Résultats détaillés du tour 1

  • Francis LATRILLE, 95.14%



    Francis LATRILLE

    95.14 %

    98 votes

  • Eric DELMOTTE, 94.17%



    Eric DELMOTTE

    94.17 %

    97 votes

  • Cédric GUISIANO, 93.2%



    Cédric GUISIANO

    93.2 %

    96 votes

  • Catherine BERNARD, 92.23%



    Catherine BERNARD

    92.23 %

    95 votes

  • Isabelle CORDAZZO, 92.23%



    Isabelle CORDAZZO

    92.23 %

    95 votes

  • Nadia LE HOUARNER, 92.23%



    Nadia LE HOUARNER

    92.23 %

    95 votes

  • Sandy MAILLE, 92.23%



    Sandy MAILLE

    92.23 %

    95 votes

  • Grégory BESIN, 89.32%



    Grégory BESIN

    89.32 %

    92 votes

  • Christian DA ROS, 89.32%



    Christian DA ROS

    89.32 %

    92 votes

  • Jean-Christophe DUCCESCHI, 88.34%



    Jean-Christophe DUCCESCHI

    88.34 %

    91 votes

  • Christele VITOUX, 84.46%



    Christele VITOUX

    84.46 %

    87 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 235 habitants
  • 176 inscrits
  • Votants105 inscrits 59.66%
  • Abstentionnistes71 inscrits 40.34%
  • Votes blancs1 inscrits 0.95%

Article à la une des élections

Municipales : Michèle Rubirola élue à Marseille

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Caubon-Saint-Sauveur : le contexte politique des élections municipales

Les 15 mars et 22 mars 2020, le conseil municipal devra être renouvelé dans toutes les communes françaises. Petite spécificité pour les communes de moins de 1 000 habitants : pour se présenter aux élections, nul besoin de former une liste. Ainsi les citoyens votent directement pour leurs candidats.

Quels candidats sont en lice aux Municipales 2020 pour Caubon-Saint-Sauveur ?

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats qui suivent. Catherine Bernard espère être maintenue à la tête de la mairie de Caubon-Saint-Sauveur. Grégory Besin a de la même façon officialisé sa candidature. Isabelle Cordazzo, Christian Da Ros, Eric Delmotte, Jean-Christophe Ducceschi, Cédric Guisiano, Francis Latrille, Nadia L'Houarner, Sandy Maille et Christele Vitoux ont également été retenus.

La règle est comme suit : les candidats ne peuvent être élus lors du premier tour que s'ils obtiennent une majorité absolue, et s'ils ont rassemblé les votes de plus du quart des citoyens inscrits sur les listes électorales. S'il y a un second tour, ils devront remporter une majorité relative afin de pouvoir être élus et accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Caubon-Saint-Sauveur : quels sont les enjeux des Municipales ?

Qui figurera au nouveau conseil municipal de Caubon-Saint-Sauveur ? Verdict au terme des élections municipales 2020, les 15 et 22 mars 2020. Sont concernées par ces élections les personnes majeures qui habitent ou paient leurs impôts dans la municipalité en question. Les électeurs peuvent être français, ou membres de l'Union européenne.

Retour sur les dernières Municipales (2014)

Il existe un système électoral particulier dans le cadre des municipales pour les villes de moins de 1000 habitants. En effet, les électeurs votent pour plusieurs candidats en même temps et peuvent d'ailleurs élire des membres de deux listes différentes. C'est donc un scrutin plurinominal avec panachage.
C'est le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour, que 11 membres du conseil municipal de Caubon-Saint-Sauveur avaient été choisis. Pour accompagner Sandy Maille, Thomas Allison et Christophe Fabre-Pinon dans leurs missions, les Caubonnais avaient pu compter sur Hubert Terrighi, Christèle Vitoux, Nadia Hrabli, Eric Delmotte mais aussi Catherine Bernard et Carole Fellet.
Avec une liste comprenant 196 noms, de nombreux votants se sont rendus aux urnes (170 d'entre eux). Cette participation s'élevait à 83,43 % au moment des élections municipales de 2008. On note ainsi facilement une forte hausse.

Les précédentes élections révélaient-elles les mêmes résultats ?

Les dernières Présidentielles datent de 2017, et il y a eu plusieurs scrutins depuis les précédentes élections municipales. Par rapport aux scores à l'échelle de l'Hexagone, les votes des citoyens de Caubon-Saint-Sauveur étaient différents de ceux du reste des citoyens français lors du premier tour des précédentes élections présidentielles.
Si François Fillon (Les Républicains) n'a eu que 17,27 % des votes, Marine Le Pen (Front national) ainsi qu'Emmanuel Macron (En marche !) étaient devant au premier tour : 30,22 % et 17,99 % des suffrages. Les habitants de Caubon-Saint-Sauveur ont choisi : 53,08 % des voix en faveur d'Emmanuel Macron au second tour. Entre 2012 et 2017, on constate une baisse dans le taux de participation du second tour en France (-5,8 points). Comparativement, le cas de Caubon-Saint-Sauveur est assez différent. Effectivement, le taux de participation au deuxième tour des Présidentielles était de 89,16 % en 2012 contre 82,46 % en 2017 (pour 141 votants).
Les résultats des élections européennes de 2019 sont les suivants : 17,28 % des suffrages pour La République en Marche avec Renaissance et 37,04 % pour la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen).

Caubon-Saint-Sauveur : les données clefs

Le conseil municipal de Caubon-Saint-Sauveur, qui sera choisi lors des municipales des 15 et 22 mars prochains, devra prendre en compte le contexte socio-économique local (écologie, accès aux soins, mobilité...).

Description : les citoyens de Caubon-Saint-Sauveur

Caubon-Saint-Sauveur est un hameau du Lot-et-Garonne. Ses résidents sont au nombre de 255. Avec ce petit village, les communes de Longueville, Calonges ou bien Virazeil sont parmi les villes qui constituent la Communauté d'Agglomération Val de Garonne Agglomération. On rencontre dans la ville de Caubon-Saint-Sauveur une population peu âgée. Si les habitants répertorient 25,37 % d'individus entre 55 et 64 ans, la majorité des résidents a entre 25 et 54 ans. Les chiffres de l'immigration à Caubon-Saint-Sauveur se révèlent assez élevés, avec 12,40 % d'immigrés.

Portrait des habitants de Caubon-Saint-Sauveur : comment vivent-ils ?

Découvrez la situation du marché de l'emploi à Caubon-Saint-Sauveur grâce aux chiffres qui suivent. Les Caubonnais sont en majorité des ouvriers et agriculteurs exploitants (66,67 % des habitants). Les travailleurs sont au nombre de 98 et représentent 39,92 % des habitants. Le chômage s'élève à environ 10 % dans l'agglomération caubonnaise. D'ailleurs, plus de la moitié des demandeurs d'emploi est composée de femmes.
En 2016, les Caubonnais ont gagné en moyenne 19 647 €. Un chiffre visiblement similaire au revenu moyen en France en 2014 (20 000 €).
Au même titre que les chiffres de l'emploi, ceux de l'immobilier fournissent un renseignement essentiel sur les communes et leur attractivité. Les locations sont de plus de 4 % concernant les maisons non HLM de 3 pièces et de plus de 4 % pour les maisons non HLM de 6 pièces sur le marché caubonnais. Environ 22 % des ménages s'avèrent propriétaires d'une maison de 5 pièces tandis qu'ils sont un peu moins de 30 % à l'être d'une maison de 4 pièces.

Peut-on considérer Caubon-Saint-Sauveur comme une ville où il fait bon vivre ?

Pour répondre aux besoins des résidents de Caubon-Saint-Sauveur, on peut dire que les infrastructures manquent un peu, si on considère les équipements essentiels à la qualité de vie (hôpitaux, gares, écoles...). Si on compare avec la population totale, un assez grand nombre de familles vivent à Caubon-Saint-Sauveur, car on recense actuellement 47 enfants, âgés de 0 à 15 ans.
Pour le bien-être de tous, il faut découvrir si l'air ou l'eau de la ville est de qualité. Selon L'observatoire national de l'eau, l'eau à Caubon-Saint-Sauveur est conforme à 100 % tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique​.