← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Pimbo

Résumé du premier tour

Les habitants de Pimbo se sont exprimés aux urnes le 15 mars 2020 pour les municipales. Les électeurs de la ville ont été 80,57 % à aller aux bureaux de vote au premier tour des élections municipales, contre 96,11 % en 2014 (baisse de -15,54 points). Si l'on se rapporte aux chiffres de l'élection précédente, on observe que la participation des citoyens des Landes a baissé (77,79 % contre 62,36 % cette année).

Tout candidat qui se présente à l'élection ne peut pas devenir conseiller municipal. On doit ainsi emporter au moins la moitié des votes exprimés et plus de 25 % des suffrages des inscrits.

Pimbo : quels sont les scores du 1er tour des municipales 2020 ?

À Pimbo (40), les 11 sièges du conseil ont donc déjà été attribués dès le 1er tour des élections municipales 2020. Les résidents ont plébiscité Christelle Descamps lors du 1er tour des élections municipales : elle arrive en tête avec 95,48 % des voix. Les chiffres indiquent que 91,72 % des votants ont opté pour Michel Poncet Montange. Le résultat de Paul Dussau, Fanny Rochon et Fabienne Theux (90,97 %) les élève à la troisième place. Ce scrutin a également permis à certains candidats, notamment Aline Prugue (87,96 %), Jean Louis Paquero (87,21 %), Jean Crohare (79,69 %), Michel Cazalets (78,94 %), André Passicos (78,94 %) et Cédric Cazalets (75,18 %), de réaliser des résultats élevés.

Dans ce petit village, les votes blancs représentent 4,96 % et les bulletins nuls 0,71 % des votes.

Les nouveaux membres du conseil municipal ayant été choisis, ils sont à présent conviés à désigner – dans leurs rangs – celui ou celle qui obtiendra le statut de maire de la ville.

Résultats du premier tour - Pimbo

Abstention : 19.43% Participation : 80.57%

Résultats détaillés du tour 1

  • Christelle DESCAMPS, 95.48%



    Christelle DESCAMPS

    95.48 %

    127 votes

  • Michel PONCET MONTANGE, 91.72%



    Michel PONCET MONTANGE

    91.72 %

    122 votes

  • Paul DUSSAU, 90.97%



    Paul DUSSAU

    90.97 %

    121 votes

  • Fanny ROCHON, 90.97%



    Fanny ROCHON

    90.97 %

    121 votes

  • Fabienne THEUX, 90.97%



    Fabienne THEUX

    90.97 %

    121 votes

  • Aline PRUGUE, 87.96%



    Aline PRUGUE

    87.96 %

    117 votes

  • Jean Louis PAQUERO, 87.21%



    Jean Louis PAQUERO

    87.21 %

    116 votes

  • Jean CROHARE, 79.69%



    Jean CROHARE

    79.69 %

    106 votes

  • Michel CAZALETS, 78.94%



    Michel CAZALETS

    78.94 %

    105 votes

  • André PASSICOS, 78.94%



    André PASSICOS

    78.94 %

    105 votes

  • Cédric CAZALETS, 75.18%



    Cédric CAZALETS

    75.18 %

    100 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 190 habitants
  • 175 inscrits
  • Votants141 inscrits 80.57%
  • Abstentionnistes34 inscrits 19.43%
  • Votes blancs7 inscrits 4.96%

Article à la une des élections

Propos de Gérald Darmanin, enquête sur le président des Jeunes LR, PMA... Le "8h30 franceinfo" d'Aurélien Pradié

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Pimbo : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement du conseil municipal dans les communes françaises va avoir lieu lors des 15 mars et 22 mars 2020. Le vote pour les communes de moins de 1 000 habitants obéit à des règles particulières. En effet, les citoyens ne votent pas pour une liste, mais pour des candidats, parmi ceux ayant soumis leur candidature au préalable.

Du côté de Pimbo, quels sont les candidats pour les Municipales 2020 ?

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats qui suivent. La ville de Pimbo, tenue par André Passicos, voit celui-ci se présenter à sa réélection. Cédric Cazalets est candidat. Il avait déjà obtenu un siège au conseil municipal lors des dernières municipales de 2014. Ils sont également candidats : Michel Cazalets, Jean Crohare, Christelle Descamps, Paul Dussau, Jean Louis Paquero, Michel Poncet Montange, Aline Prugue, Fanny Rochon et Fabienne Theux.

Le règlement des élections municipales est le suivant : les candidats peuvent être élus dès le premier tour s'ils atteignent la majorité absolue, mais à la condition qu'ils aient reçu les voix de plus du quart des résidents inscrits sur les listes électorales. Si un second tour est nécessaire, les candidats doivent obligatoirement remporter une majorité relative pour être élus et alors pouvoir accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Pimbo : quels sont les enjeux des Municipales ?

Le conseil municipal de la ville de Pimbo sera choisi les 15 et 22 mars 2020, à l'occasion des élections municipales 2020. Plusieurs critères doivent être remplis pour participer à ces élections. Il faut être un électeur français ou un membre de l'Union européenne, habitant ou s'acquittant de ses impôts dans la municipalité dont il est question. Il faut de plus avoir plus de 18 ans pour avoir le droit de vote.

Mise en contexte de ces élections municipales : retour en 2014

Dans le cadre d'un scrutin plurinominal avec panachage, les électeurs ont la possibilité de voter pour plusieurs candidats en même temps et peuvent aussi désigner des membres de deux listes différentes. Ce scrutin s'applique aux communes de moins de 1000 habitants lors des élections municipales.
11 membres du conseil municipal de la ville de Pimbo avaient été désignés à l'issue de l'élection qui se déroulait le 23 mars 2014. Les scores étaient connus dès le soir du premier tour. Pour administrer leur ville, les Pimbolais se sont fiés à Patrick Dussau et André Passicos. Ces derniers avaient été accompagnés par Monique Saint-Germain, Nathalie Charles, Jean Crohare, Fabienne Theux mais aussi Michel Cazalets et Danielle Rolland.
De très nombreux suffrages ont été comptabilisés pendant ces élections : sur un ensemble de 180 inscrits sur les listes électorales, 173 citoyens ont voté. Ceci correspond à une forte hausse en comparaison avec la participation aux Municipales de 2008 qui atteignait 87,36 %.

Est-il envisageable que cette tendance ait été présente aux précédents scrutins ?

Tandis que les élections présidentielles se tenaient en 2017, on comptait plusieurs élections depuis les dernières élections municipales. En se basant sur les résultats du premier tour des dernières élections présidentielles à Pimbo, une analyse comparative suggère qu'ils s'avéraient très similaires à ceux obtenus au niveau du pays.
Si François Fillon (Les Républicains) n'a totalisé que 20,13 % des votes, Emmanuel Macron (En marche !) ainsi que Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) se plaçaient devant au premier tour : 23,27 % et 20,75 % des suffrages. La distribution des votes au second tour a valorisé Emmanuel Macron qui a obtenu 67,69 % des votes des résidents de Pimbo. 163 habitants s'étaient déplacés dans les bureaux de vote à cette occasion, soit 89,07 % des électeurs de Pimbo, contre 85,79 % en 2012. Cette hausse du taux de participation est différente de l'évolution notée dans le pays (-5,8 points au second tour).
Les élections européennes de 2019 ont été l'occasion pour La République en Marche avec Renaissance de se démarquer avec un résultat de 17,82 %. La liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a, quant à elle, emporté 16,83 % des voix.

Quelques informations sur Pimbo

Qu'en est-il des objectifs socio-économiques dans la municipalité de Pimbo ? Les municipales, qui auront lieu les 15 et 22 mars, sont une bonne occasion pour se pencher sur la question.

Comment qualifierait-on la population résidant à Pimbo ?

Pimbo se trouve dans les Landes et compte 210 résidents. Différentes communes sont liées à Pimbo depuis la création de la Communauté de Communes Chalosse Tursan, par exemple Audignon, Saint-Cricq-Chalosse ou bien Monségur. La population est peu âgée puisque la majorité des résidents a entre 25 et 54 ans. Cependant, 26,98 % des habitants ont entre 55 et 64 ans. La ville de Pimbo est peu multiculturelle. 1,44 % de sa population sont immigrés.

Pimbo : tout ce qu'il y a à connaître de son niveau de vie

Avec les chiffres qui suivent, vous disposez d'une vision détaillée de l'offre d'emploi à Pimbo. 64,29 % des Pimbolais sont des ouvriers et professions intermédiaires. La ville connaît un taux d'activité de 44,50 %, recensant près de 93 actifs. Moins de 11 % de la population pimbolaise déclarent toucher le chômage. Parmi ces bénéficiaires, une majeure partie sont des hommes.
Les foyers pimbolais disposaient d'un revenu médian de 17 671 € par an durant l'année 2014. En comparaison, le revenu médian était de plus de 20 000 € en France cette même année.
En complément du marché de l'emploi, celui de l'immobilier est une variable pertinente pour se rendre compte du niveau de vie des résidents d'une commune. Les Pimbolais s'avèrent environ 4 % à être locataires de maisons non HLM de 6 pièces et plus de 3 % d'une maison non HLM de 3 pièces. Les propriétaires sont un peu plus du quart à investir dans une maison de 6 pièces et environ 25 % dans une maison de 4 pièces.

Peut-on allier qualité de vie avec Pimbo ?

Lorsqu'on s'intéresse à la qualité de vie des résidents, un bon indicateur reste le nombre d'équipements (écoles, hôpitaux, gares...) disponibles. À Pimbo, ils manquent un peu pour satisfaire les habitants. De par ses 33 enfants âgés de 0 à 15 ans, on peut affirmer que Pimbo comptabilise un assez grand nombre de familles, compte tenu de sa population totale.
Pour votre santé et celle de votre entourage, il est important de s'informer sur l'éventuelle pollution de votre lieu de vie. Avec L'observatoire national de l'eau, on peut noter que la qualité de l'eau se révèle conforme à 100 %, tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique​.