← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Corrençon-en-Vercors

Résumé du premier tour

Les citoyens de Corrençon-en-Vercors ont fait le déplacement le 15 mars 2020 pour voter lors des municipales. Au 1er tour des élections municipales, 58,29 % des citoyens s'étaient rendus aux bureaux de vote. La participation est donc en baisse (-22,47 points) par rapport à 2014, étant donné qu'elle était à l'époque de 80,76 %. Cette année, le nombre d'électeurs de l'Isère s'étant déplacés aux urnes (51,59 %) a baissé en comparaison avec le scrutin précédent (68,83 %).

Est désigné au conseil municipal tout candidat ayant obtenu plus de 50 % des voix exprimées et 25 % des suffrages des inscrits.

Premier tour des élections municipales 2020 à Corrençon-en-Vercors : quels sont les scores ?

Les 11 sièges du conseil ayant déjà tous été emportés dès le 1er tour, les municipales 2020 se concluent donc à Corrençon-en-Vercors (38). Jean-Pierre Marty arrive en première place au premier tour des élections municipales, en rassemblant 98,48 % des votes. Quant à Cédric Locatelli, il obtient 97,97 % des suffrages. Thomas Guillet se retrouve en troisième place avec un résultat de 97,47 %. De nouveaux membres du conseil municipal ont réalisé un chiffre élevé : Amandine Pourrat (96,46 %), Mathilde Niere (95,95 %), Sylvain Vallee (95,95 %), Jean-Michel Renard (95,45 %), Françoise Eymard (94,44 %), Patrick Gondrand (93,93 %), Clément Perrin (91,91 %) et Alexandre Gayet (91,41 %).

Dans ce hameau, 1,47 % de bulletins blancs et 1,47 % de suffrages invalides ont été recensés.

Après l'élection des nouveaux conseillers municipaux vient celle du maire. Choisi parmi les membres du conseil municipal, il en fait aussi partie.

Résultats du premier tour - Corrençon-en-Vercors

Abstention : 41.71% Participation : 58.29%

Résultats détaillés du tour 1

  • Jean-Pierre MARTY, 98.48%



    Jean-Pierre MARTY

    98.48 %

    195 votes

  • Cédric LOCATELLI, 97.97%



    Cédric LOCATELLI

    97.97 %

    194 votes

  • Thomas GUILLET, 97.47%



    Thomas GUILLET

    97.47 %

    193 votes

  • Amandine POURRAT, 96.46%



    Amandine POURRAT

    96.46 %

    191 votes

  • Mathilde NIERE, 95.95%



    Mathilde NIERE

    95.95 %

    190 votes

  • Sylvain VALLEE, 95.95%



    Sylvain VALLEE

    95.95 %

    190 votes

  • Jean-Michel RENARD, 95.45%



    Jean-Michel RENARD

    95.45 %

    189 votes

  • Françoise EYMARD, 94.44%



    Françoise EYMARD

    94.44 %

    187 votes

  • Patrick GONDRAND, 93.93%



    Patrick GONDRAND

    93.93 %

    186 votes

  • Clément PERRIN, 91.91%



    Clément PERRIN

    91.91 %

    182 votes

  • Alexandre GAYET, 91.41%



    Alexandre GAYET

    91.41 %

    181 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 358 habitants
  • 350 inscrits
  • Votants204 inscrits 58.29%
  • Abstentionnistes146 inscrits 41.71%
  • Votes blancs3 inscrits 1.47%

Article à la une des élections

Yannick Jadot (EELV) : "Il faut redonner aux policiers le sens de leur mission"

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Corrençon-en-Vercors : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement des conseillers municipaux des communes françaises est prévu pour les 15 mars et 22 mars 2020, dates auxquelles se dérouleront les futures élections. Si vous résidez dans une commune dont le nombre d'habitants est inférieur à 1 000, notez que vous pourrez voter directement pour les candidats qui se sont officiellement fait connaître, le principe de la liste n'ayant pas cours dans ce cas de figure.

Quels sont les candidats à Corrençon-En-Vercors qui prendront part aux Municipales 2020 ?

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats suivants. Thomas Guillet, maire en fonction de Corrençon-En-Vercors, est candidat à sa réélection. Françoise Eymard se présente également. Les candidatures d'Alexandre Gayet, Patrick Gondrand, Cédric Locatelli, Jean-Pierre Marty, Mathilde Niere, Clément Perrin, Amandine Pourrat, Jean-Michel Renard et Sylvain Vallee sont également validées.

Rappel des règles de fonctionnement : il est possible d'être élu à l'issue du premier tour dès lors que le candidat a atteint la majorité absolue, et s'il a récolté au minimum le quart des voix des citoyens enregistrés sur les listes électorales. Pour être élu au second tour et accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir, le candidat devra avoir remporté une majorité relative.

Corrençon-en-Vercors : quels sont les enjeux des Municipales ?

Le conseil municipal de la ville de Corrençon-en-Vercors sera élu les 15 et 22 mars 2020, lors des élections municipales 2020. Sont priées d'aller aux urnes les personnes majeures qui s'acquittent de leurs impôts ou habitent dans la commune. Il faut aussi être inscrit sur les listes électorales françaises.

2014 : quelles étaient les tendances des Municipales ?

Dans le cadre d'un scrutin plurinominal avec panachage, les électeurs sont libres de voter pour plusieurs membres à la fois et peuvent également désigner des candidats de deux listes différentes. Ce type de scrutin s'applique aux communes de moins de 1000 habitants durant les élections municipales.
C'est dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, que les citoyens de Corrençon-en-Vercors avaient élu 11 membres du conseil municipal. Patrick Gondrand, Chrystelle Bonnet-Cantagallo, Norbert Fillot, Guillaume Ruel mais aussi Fabien Bonnet et Hervé Ginot accompagnaient Thomas Guillet et Alexandre Gayet, qui ont été chargés par les Corrençonnais de les administrer.
À noter : 277 électeurs ont choisi d'aller voter, parmi les 343 personnes inscrites sur la liste électorale. De fait, de nombreux citoyens ont exprimé leur voix. Par rapport à celui des Municipales de 2008 (83,91 %), ce taux de participation sous-entend une forte baisse.

Les précédents scrutins ont-ils affiché la même tendance ?

2017 a été l'année des dernières Présidentielles. Depuis les précédentes Municipales, il y aura eu plusieurs élections. Au moment du premier tour des dernières Présidentielles, on note que les résultats sur la municipalité de Corrençon-en-Vercors s'avéraient différents de ce qui a été observé au niveau du pays.
12 % : c'est le score du premier tour de Marine Le Pen (Front national), après François Fillon (Les Républicains) d'une part, et Emmanuel Macron (En marche !) d'autre part, qui ont obtenu respectivement 38,18 % et 26,91 % des voix. Il y aura eu 74,5 % de suffrages des résidents de Corrençon-en-Vercors pour Emmanuel Macron au second tour. La participation des habitants de Corrençon-en-Vercors au second tour était de 82,44 %, soit 277 habitants. En comparaison, ils étaient 87,25 % en 2012.
Les élections européennes de 2019 ont été l'occasion pour La République en Marche avec Renaissance de se différencier avec un résultat de 36,41 %. La liste l'Union de la Droite et du Centre a, quant à elle, emporté 17,95 % des votes.

Quelques informations sur Corrençon-en-Vercors

Les municipales, qui se tiendront les 15 et 22 mars prochains, nous fournissent une idée des relevés socio-économiques à Corrençon-en-Vercors.

Quelles sont les principales particularités des habitants de Corrençon-en-Vercors ?

Corrençon-en-Vercors (Isère) accueille 354 résidents. Corrençon-en-Vercors côtoie des villes et villages comme Engins, Saint-Nizier-du-Moucherotte ou Autrans-Méaudre en Vercors au sein de la Communauté de Communes du Massif du Vercors. La population corrençonnaise est peu âgée. La majorité de la population corrençonnaise a entre 25 et 54 ans, même si 17,51 % ont entre 55 et 64 ans. 1,12 %, c'est le pourcentage d'immigrés à Corrençon-en-Vercors. Un chiffre peu important.

Comment pourrait-on définir le niveau de vie sur la ville de Corrençon-en-Vercors ?

Avec les données qui suivent, vous disposez d'une vision précise de l'offre d'emploi à Corrençon-en-Vercors. Ce hameau est surtout habité par des professions intermédiaires et artisans, commerçants, chefs d'entreprise qui constituent 59,34 % de sa population en activité (plus de 175 Corrençonnais sont actifs, à savoir 50,57 %). Si plus de 2 % de la population en âge de travailler est en demande d'emploi, plus de la moitié sont des femmes.
En France, les foyers ont touché un revenu annuel médian de plus de 20 000 € durant l'année 2014. Les calculs à Corrençon-en-Vercors se révèlent plus élevés que ceux du pays en 2016 : les Corrençonnais ont déclaré percevoir en moyenne 22 521 € par an.
Pour compléter cette analyse du niveau de vie corrençonnais, il se révèle utile d'examiner les chiffres du marché immobilier. Les Corrençonnais s'avèrent 5 % à être locataires d'appartements non HLM de 3 pièces et environ 3 % d'appartements non HLM de 4 pièces. Lorsqu'il s'agit de l'achat d'un logement, les propriétaires sont séduits par les maisons de 4 pièces à 13 % quand 16 % choisissent des maisons de 6 pièces.

Peut-on allier qualité de vie avec Corrençon-en-Vercors ?

Le nombre d'hôpitaux, d'écoles ou encore de gares reste un bon marqueur de la qualité de vie dans une ville. À Corrençon-en-Vercors, ces infrastructures manquent un peu. Il y a 65 enfants de 0 à 15 ans, dans la commune de Corrençon-en-Vercors, on peut constater que, par rapport au nombre total d'habitants, un assez grand nombre de familles y habitent. Ces jeunes résidents bénéficient de 1 crèche et de 1 établissement scolaire.
Soyez prudent pour ce qui est de la qualité de l'air ou de l'eau : il s'agit d'indices de la pollution environnante. Que sait-on concernant la qualité de l'eau ? Avec L'observatoire national de l'eau, vous pourrez découvrir qu'elle répond à 100 % aux normes de qualité au niveau microbiologique ​et physico-chimique​.