← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : Fours

Résumé du premier tour

Les électeurs de Fours ont été conviés à voter le 15 mars 2020 pour les municipales. Au 1er tour des élections municipales, 60,17 % des citoyens étaient allés aux urnes. Un chiffre en baisse (-15,73 points) en comparaison avec 2014, où ils étaient 75,90 % à avoir voté. La mobilisation des citoyens de la Gironde a baissé par rapport au scrutin précédent (72,48 % contre 55,59 % cette année).

Un candidat qui obtient au moins la moitié des votes estimés valables et le quart des suffrages des inscrits sera libre de siéger au conseil municipal.

Élections municipales 2020 à Fours : qui l'emporte au 1er tour ?

Les citoyens de Fours (33) savent donc désormais qui seront leurs membres du conseil municipal, puisque les 11 sièges ont déjà été emportés dès le 1er tour des élections municipales 2020. Chiffres du premier tour des élections municipales : Carole Ledoux arrive en première place avec 98,54 %. 97,08 % des électeurs ont affiché leur préférence pour Véronique Jeannin. Le score de Nadia Bordenave, Vincent Castincaud et Eric Chamoulaud à l'issue du premier tour leur fait obtenir la troisième place avec un résultat de 96,35 %. Au conseil municipal, on retrouve aussi les candidats ayant obtenu un score élevé, comme Jean-Michel Belis (95,62 %), Guillaume Rossignol (94,89 %), Sandrine Drots (94,16 %), Philippe Lapierre (94,16 %), Patrick Dupont (93,43 %) et Georges-André Pastor (90,51 %).

Parmi les résidents de ce hameau s'étant présentés aux bureaux de vote, certains ont fait le choix de voter blanc (1,41 %). En parallèle, un certain nombre des votes étaient nuls (2,11 %).

Le prochain maire figurant dans les rangs des conseillers municipaux, c'est maintenant à ces derniers de le désigner.

Résultats du premier tour - Fours

Abstention : 39.83% Participation : 60.17%

Résultats détaillés du tour 1

  • Carole LEDOUX, 98.54%



    Carole LEDOUX

    98.54 %

    135 votes

  • Véronique JEANNIN, 97.08%



    Véronique JEANNIN

    97.08 %

    133 votes

  • Nadia BORDENAVE, 96.35%



    Nadia BORDENAVE

    96.35 %

    132 votes

  • Vincent CASTINCAUD, 96.35%



    Vincent CASTINCAUD

    96.35 %

    132 votes

  • Eric CHAMOULAUD, 96.35%



    Eric CHAMOULAUD

    96.35 %

    132 votes

  • Jean-Michel BELIS, 95.62%



    Jean-Michel BELIS

    95.62 %

    131 votes

  • Guillaume ROSSIGNOL, 94.89%



    Guillaume ROSSIGNOL

    94.89 %

    130 votes

  • Sandrine DROTS, 94.16%



    Sandrine DROTS

    94.16 %

    129 votes

  • Philippe LAPIERRE, 94.16%



    Philippe LAPIERRE

    94.16 %

    129 votes

  • Patrick DUPONT, 93.43%



    Patrick DUPONT

    93.43 %

    128 votes

  • Georges-André PASTOR, 90.51%



    Georges-André PASTOR

    90.51 %

    124 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 303 habitants
  • 236 inscrits
  • Votants142 inscrits 60.17%
  • Abstentionnistes94 inscrits 39.83%
  • Votes blancs2 inscrits 1.41%

Article à la une des élections

Élections sénatoriales : la droite confirme sa majorité au Sénat

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Fours : le contexte politique des élections municipales

Les communes françaises doivent gérer le renouvellement de leurs conseillers municipaux au cours des élections des 15 mars et 22 mars 2020. Les candidats seront ici choisis directement par les citoyens le jour du vote, à l'inverse des communes de plus de 1 000 habitants où une liste est nécessaire pour se présenter.

Fours : petit aperçu des candidats aux élections municipales 2020

Pour le premier tour des Municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats suivants. La ville de Fours, tenue par Georges-André Pastor, voit celui-ci se présenter à sa réélection. De la même manière, Jean-Michel Belis a confirmé sa candidature. Il avait décroché un siège au conseil municipal à la suite des municipales 2014. Nadia Bordenave, Vincent Castincaud, Eric Chamoulaud, Sandrine Drots, Patrick Dupont, Véronique Jeannin, Philippe Lapierre, Carole Ledoux et Guillaume Rossignol ont également été retenus comme candidats.

S'ils obtiennent la majorité absolue, les candidats peuvent être élus dès le premier tour, à la condition que plus du quart des résidents inscrits sur les listes aient voté en leur faveur. S'il y a un second tour, les candidats doivent remporter la majorité relative pour ainsi prendre l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Fours ?

Lors des élections municipales 2020, le conseil municipal sera choisi, les 15 et 22 mars 2020, par les citoyens de la commune de Fours. Si vous êtes français ou ressortissant de l'Union européenne et si vous résidez ou payez des impôts dans cette ville, vous êtes donc appelé aux urnes. Il faut cependant que vous soyez majeur, que vous bénéficiiez de vos droits civiques et soyez inscrit sur les listes électorales foursiennes.

Municipales 2014 : zoom sur les détails des scores

Dans certaines communes, les électeurs peuvent choisir plusieurs membres en même temps, et également élire des candidats de deux listes différentes dans le cadre de ces élections municipales. Seules les municipalités de moins de 1000 habitants sont visées par ce scrutin plurinominal avec panachage.
11 sièges du conseil municipal ont été pourvus dès le soir du premier tour le 23 mars 2014 dans la ville de Fours. Les Foursiens ont compté sur Annie Lemahieu, Pierre Parmentier, Patrick Dukers, Guillaume Rossignol mais aussi Philippe Lapierre et Georges-André Pastor pour épauler Véronique Jeannin, Carole Langlade et Nadia Bordenave dans leur mission de les administrer.
Aux élections, d'assez nombreux habitants ont voté. De fait, 189 d'entre eux sont allés aux urnes, sachant que la liste électorale comprenait 249 inscrits. Lorsque l'on rapporte aux résultats déclarés aux dernières élections municipales de 2008 (87,15 %), il se dégage ainsi une forte baisse de la participation.

Observait-on déjà cette évolution au moment des précédents scrutins ?

Plusieurs élections ont eu lieu depuis les dernières Municipales. Les élections présidentielles ont ainsi eu lieu en 2017. Lors du premier tour des dernières Présidentielles, les résultats sur la ville de Fours étaient différents de ce qui a été enregistré au niveau du pays.
On notera plusieurs candidats bien positionnés au premier tour : Marine Le Pen (Front national, 23,56 % des voix), ainsi que François Fillon (Les Républicains, 21,47 %), devant Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise, 16,75 % des suffrages). Les résidents de Fours ont tranché : 55,87 % des votes en faveur d'Emmanuel Macron au deuxième tour. Bon à savoir : le taux de participation était de 83,87 %.
Les scores des Européennes de 2019 sont ceux-ci : 21,71 % des votes pour Renaissance (soutenue par La République en Marche) et 25 % pour la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen).

Fours : les informations clefs

Le conseil municipal de Fours, qui sera élu lors des municipales des 15 et 22 mars prochains, devra prendre en compte le contexte socio-économique local (écologie, accès aux soins, mobilité...).

Quelles sont les grandes particularités des habitants de Fours ?

En termes de démographie, Fours, un hameau de Gironde, compte 318 résidents. Différentes villes sont liées à Fours depuis la création de la Communauté de Communes de Blaye, par exemple Saint-Paul, Gauriac ou également Saint-Vivien-de-Blaye. Sur le plan de l'âge, les résidents foursiens restent dans l'ensemble peu âgés. La majorité des habitants a entre 25 et 54 ans tandis que 25,94 % se trouvent entre 55 et 64 ans. 1,58 %, c'est la proportion d'immigrés à Fours. Un taux peu élevé.

Comment pourrait-on définir le niveau de vie au sein de la ville de Fours ?

À l'aide des données qui suivent, on peut avoir une image d'ensemble du marché de l'emploi à Fours. Ce petit village est principalement habité par des ouvriers et employés qui constituent 69,09 % de sa population en activité (plus de 139 Foursiens sont actifs, à savoir 44,18 %). Les femmes sont plus affectées par le chômage dans l'agglomération foursienne. En effet, sur 12 % de chômeurs, une majeure partie sont des femmes.
Les chiffres montrent que le revenu fiscal médian est de 21 719 € par an à Fours. Un chiffre similaire au revenu médian de 2014 en France, qui s'élevait à plus de 20 000 €.
Le niveau de vie d'une commune s'estime aussi à son marché immobilier. Qu'en est-il à Fours ? Question location, les Foursiens cherchent plus souvent les maisons non HLM de 3 pièces (environ 4 %) ainsi que les maisons non HLM de 4 pièces qui correspondent à environ 2 % de la demande. Les propriétaires d'une maison de 4 pièces représentent un peu plus du quart des résidents, tandis qu'ils sont un peu plus de 30 % à être en possession d'une maison de 6 pièces.

La qualité de vie à Fours est-elle en sa faveur ?

Les équipements (hôpitaux, gares, écoles...) à Fours manquent un peu. Il y a 56 enfants de 0 à 15 ans, dans la commune de Fours, on peut constater que, par rapport au nombre total d'habitants, un assez grand nombre de familles y vivent.
Il faut évaluer l'éventuelle pollution ambiante afin de juger de la qualité de vie offerte par une ville. Que sait-on concernant la qualité de l'eau ? Avec L'observatoire national de l'eau, vous pourrez découvrir qu'elle répond à 100 % aux normes de qualité au niveau microbiologique ​et physico-chimique​.