← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Feule

Résumé du premier tour

À Feule et dans l'ensemble de l'Hexagone, les municipales se sont tenues le 15 mars 2020. Les électeurs ont été 54,79 % à voter lors du premier tour des élections municipales. En 2014, ils étaient 86,11 % à s'être rendus aux bureaux de vote (baisse de -31,32 points). La participation dans le département du Doubs a baissé depuis le scrutin précédent. Elle était de 77,56 %, contre 62,85 % cette année.

Si au moins le quart des inscrits et plus de la moitié des votants déposent un bulletin pour un candidat, ce dernier est élu au conseil municipal.

Municipales 2020 à Feule : qui l'emporte au premier tour ?

Feule (25) a vu l'ensemble des 11 sièges du conseil être attribué dès le premier tour des élections municipales 2020. José Antunes atteint 96,20 % au 1er tour des élections municipales. 93,67 % des voix vont à Karine Loye. Avec 91,13 % des suffrages en leur faveur, Jean-Paul Maillard, Didier Rerat et Johann Vernier se retrouvent en troisième position du palmarès. Ce tour a aussi permis à quelques candidats, comme Yves Simon (89,87 %), Anne-Laure Machavoine (87,34 %), Sophie Gassmann (86,07 %), Annick Rerat (86,07 %), Eric Robert (83,54 %) et Johann Loichot (78,48 %), d'obtenir des scores élevés.

Sur le plan des bulletins de vote, plusieurs étaient blancs (1,25 %).

Les nouveaux conseillers municipaux ayant été élus, ils sont désormais conviés à choisir – parmi eux – celui ou celle qui deviendra maire de la ville.

Résultats du premier tour - Feule

Abstention : 45.21% Participation : 54.79%

Résultats détaillés du tour 1

  • José ANTUNES, 96.2%



    José ANTUNES

    96.2 %

    76 votes

  • Karine LOYE, 93.67%



    Karine LOYE

    93.67 %

    74 votes

  • Jean-Paul MAILLARD, 91.13%



    Jean-Paul MAILLARD

    91.13 %

    72 votes

  • Didier RERAT, 91.13%



    Didier RERAT

    91.13 %

    72 votes

  • Johann VERNIER, 91.13%



    Johann VERNIER

    91.13 %

    72 votes

  • Yves SIMON, 89.87%



    Yves SIMON

    89.87 %

    71 votes

  • Anne-Laure MACHAVOINE, 87.34%



    Anne-Laure MACHAVOINE

    87.34 %

    69 votes

  • Sophie GASSMANN, 86.07%



    Sophie GASSMANN

    86.07 %

    68 votes

  • Annick RERAT, 86.07%



    Annick RERAT

    86.07 %

    68 votes

  • Eric ROBERT, 83.54%



    Eric ROBERT

    83.54 %

    66 votes

  • Johann LOICHOT, 78.48%



    Johann LOICHOT

    78.48 %

    62 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 182 habitants
  • 146 inscrits
  • Votants80 inscrits 54.79%
  • Abstentionnistes66 inscrits 45.21%
  • Votes blancs1 inscrits 1.25%

Article à la une des élections

Ils ont fait l'actu. Bruno Fortier, maire de Crépy-en-Valois, première commune confinée à cause du coronavirus : "il reste beaucoup d'amertume"

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Feule : le contexte politique des élections municipales

Les 15 mars et 22 mars 2020 seront organisées, dans toutes les communes françaises, les élections qui aboutissent au renouvellement des conseils municipaux. Dans les communes qui dénombrent moins de 1 000 habitants, les citoyens ne votent pas pour une liste, comme il se fait dans les villes plus peuplées, mais pour un ou plusieurs candidats qui auront obligatoirement enregistré leur candidature.

Les Municipales 2020 arrivant, quels sont les candidats à se présenter à Feule ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats qui suivent. Les élections pour la mairie de Feule joueront, peut-être, en faveur de José Antunes, maire en fonction, qui désire conserver son poste actuel. La candidature de Sophie Gassmann a été validée. À noter qu'en 2014, cette dernière avait décroché un siège au conseil municipal. Johann Loichot, Karine Loye, Anne-Laure Machavoine, Jean-Paul Maillard, Annick Rerat, Didier Rerat, Eric Robert, Yves Simon et Johann Vernier complètent la liste des candidats retenus.

Pour information : pour qu'un candidat puisse être élu lors du premier tour, il doit avoir atteint une majorité absolue et avoir réuni les votes de plus du quart des habitants inscrits sur les listes électorales. Si second tour il y a, il doit avoir obtenu une majorité relative de façon à être élu et accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Feule : quels sont les enjeux des Municipales ?

À l'occasion des prochaines élections municipales 2020, dont le premier tour se déroulera le 15 mars et le second tour, la semaine suivante, la commune de Feule élira les 11 nouveaux membres de son conseil municipal. Sont concernés par ces élections les individus majeurs qui résident ou paient leurs impôts dans la commune dont il est question. Les électeurs peuvent être français, ou ressortissants de l'Union européenne.

En 2014, à quoi ressemblaient ces Municipales ?

C'est un scrutin plurinominal avec panachage qui s'applique, pour ces élections municipales, aux villes de moins de 1000 habitants. Cela veut dire que les électeurs désignent plusieurs membres à la fois et peuvent également voter pour des candidats de deux listes différentes.
Les citoyens de Feule ont choisi 11 membres du conseil municipal lors du scrutin qui a eu lieu le 23 mars 2014, soit dès le soir du premier tour. Accompagnés d'Alban De Figuerredo, Anne-Laure Michel, Sophie Gassmann, Didier Rérat mais aussi Yves Simon et Gérard Masson, José Antunes et Karine Loye avaient été élus pour diriger les habitants de la commune.
Une tendance est ressortie à l'issue des élections : de nombreux citoyens (124 votants pour 144 inscrits) sont partis glisser leur vote dans l'urne. Ce taux de participation indique une forte baisse par rapport aux élections municipales de 2008 où il affichait 93,53 %.

Observait-on déjà cette tendance aux dernières élections ?

On compte plusieurs votes depuis les élections municipales, sachant que les Présidentielles se sont tenues en 2017. En analysant les résultats du premier tour sur la ville de Feule aux précédentes élections présidentielles, en 2017, on remarque qu'ils étaient différents de ce qui a été recensé à l'échelle du pays.
Le premier tour a fait ressortir des différences, notamment entre les résultats de Jean-Luc Mélenchon (France insoumise, 11,67 % des voix), derrière Marine Le Pen (Front national, 49,17 % des suffrages) et François Fillon (Républicains, 21,67 % des votes). Avec 63,81 % des voix, Marine Le Pen a triomphé durant le second tour à Feule. Lors du second tour des élections présidentielles de 2012, la participation à Feule était de 88,24 %, alors qu'elle atteignait 80,27 % en 2017 avec 118 votants. On note donc une baisse différente de l'évolution remarquée au niveau national (-5,8 points).
Lors des élections européennes de 2019, la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a su séduire, avec 50 % des votes. Elle était suivie de La République en Marche avec Renaissance qui, pour sa part, en a rassemblé 15,71 %.

Feule : les informations clefs

Ces 15 et 22 mars prochains, les citoyens des petites et grandes villes sont appelés à choisir leurs nouveaux conseillers municipaux. Les résultats lors des dépouillements pourront sans doute être expliqués à l'aide des données socio-économiques de la commune : accès aux soins, écologie, chômage... Quels seront les enjeux de ces élections municipales 2020 ?

Feule : comment considérerait-on ses citoyens ?

Avec 180 résidents, Feule est un hameau du Doubs. Avec cette commune, Vieux-Charmont, Mandeure ou Montbéliard figurent parmi les villes qui entrent dans la composition de la Communauté d'Agglomération Pays de Montbéliard Agglomération. La population reste dans l'ensemble peu âgée (la majorité a entre 25 et 54 ans et 20,19 % ont entre 55 et 64 ans). Feule est peu concernée par l'immigration, avec 2,78 % d'immigrés.

Activité, logement, revenus… Quel est le niveau de vie à Feule ?

Pour présenter une vision complète du marché de l'emploi à Feule, les données suivantes sont essentielles. Près de 84 habitants de la commune travaillent. Ils représentent 47,22 % de la population. La ville comprend essentiellement des ouvriers et employés (71,43 %). D'un point de vue statistique, les femmes sont moins actives dans l'agglomération. Effectivement, 17 % de l'ensemble des habitants est au chômage et plus de la moitié sont des femmes.
Avec un revenu moyen de 22 017 € en 2016, les habitants de la commune ont un niveau de vie plus élevé que la moyenne nationale de 2014 (revenu médian de plus de 20 000 €).
Outre les chiffres de l'emploi, ceux de l'immobilier vous informeront également sur le niveau de vie des habitants de la commune. Avec plus de 1 % de la demande pour les maisons non HLM de 2 pièces et plus de 1 % pour les appartements non HLM de 3 pièces, ces types d'habitations sont les plus loués à Feule. Environ 28 % des habitants de la commune sont propriétaires d'une maison de 5 pièces alors qu'ils s'avèrent 37 % à avoir investi dans une maison de 6 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, cadre … Fait-il bon vivre à Feule ?

Dans cette ville, les équipements (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu. Par rapport au nombre total d'habitants, on y dénombre un assez grand nombre de familles (40 enfants âgés de 0 à 15 ans), qui habitent la commune.
En plus des infrastructures, sachez que le taux de pollution peut être évalué grâce à la qualité de l'air ou de l'eau. Le saviez-vous ? L'eau est à 100 % conforme question qualité. Rien de particulier n'a été détecté, tant sur le plan microbiologique​ que physico-chimique​. C'est ce qui est précisé par L'observatoire national de l'eau.