← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : Villars-sous-Écot

Résumé du premier tour

Les citoyens de Villars-sous-Écot étaient attendus ce 15 mars 2020 pour les municipales. Le taux de participation au 1er tour des élections municipales atteignait 53,67 % alors qu'il s'élevait à 79,48 % en 2014 (baisse de -25,81 points). Plus largement, la participation dans le département du Doubs a baissé en comparaison de la précédente élection (77,56 % contre 62,85 % cette année).

Si un candidat parvient à réunir au moins 50 % des voix et plus de 25 % des inscrits, une place au conseil municipal l'attend.

Élections municipales 2020 à Villars-sous-Écot : quels sont les scores du premier tour ?

À Villars-sous-Écot (25), l'ensemble des sièges du conseil - à savoir 11 en tout - a donc déjà été octroyé dès le 1er tour des élections municipales 2020. C'est Luc Pellier, fort de 92,99 % des votes, qui est en première place au premier tour des élections municipales. On note que 92,35 % des électeurs soutiennent Favio Clerget. Stéphanie Labeuche a emporté 89,17 % des suffrages à l'issue du premier tour, se plaçant ainsi troisième. Isabelle Cassard (85,98 %), Christian Hirsch (85,35 %), Christelle Pequignot (85,35 %), Yann Marain (84,07 %), Paméla Cordier (81,52 %), Emmanuel Rolland (80,25 %), Pierre Monnin (75,79 %) et Christian Mouhot (74,52 %) se distinguent également du fait de leur résultat élevé parmi les vainqueurs de ce tour.

Les bulletins de vote de ce petit village ont été comptabilisés : il y a eu 1,24 % de bulletins blancs et 1,24 % de votes non valides.

L'élection du maire fait suite à celle des nouveaux conseillers municipaux. Il est d'ailleurs désigné dans les rangs de ceux-ci, mais également par eux.

Résultats du premier tour - Villars-sous-Écot

Abstention : 46.33% Participation : 53.67%

Résultats détaillés du tour 1

  • Luc PELLIER, 92.99%



    Luc PELLIER

    92.99 %

    146 votes

  • Favio CLERGET, 92.35%



    Favio CLERGET

    92.35 %

    145 votes

  • Stéphanie LABEUCHE, 89.17%



    Stéphanie LABEUCHE

    89.17 %

    140 votes

  • Isabelle CASSARD, 85.98%



    Isabelle CASSARD

    85.98 %

    135 votes

  • Christian HIRSCH, 85.35%



    Christian HIRSCH

    85.35 %

    134 votes

  • Christelle PEQUIGNOT, 85.35%



    Christelle PEQUIGNOT

    85.35 %

    134 votes

  • Yann MARAIN, 84.07%



    Yann MARAIN

    84.07 %

    132 votes

  • Paméla CORDIER, 81.52%



    Paméla CORDIER

    81.52 %

    128 votes

  • Emmanuel ROLLAND, 80.25%



    Emmanuel ROLLAND

    80.25 %

    126 votes

  • Pierre MONNIN, 75.79%



    Pierre MONNIN

    75.79 %

    119 votes

  • Christian MOUHOT, 74.52%



    Christian MOUHOT

    74.52 %

    117 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 374 habitants
  • 300 inscrits
  • Votants161 inscrits 53.67%
  • Abstentionnistes139 inscrits 46.33%
  • Votes blancs2 inscrits 1.24%

Article à la une des élections

Élections sénatoriales : la droite confirme sa majorité au Sénat

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Villars-sous-Écot : le contexte politique des élections municipales

Les 15 mars et 22 mars 2020 se dérouleront les futures élections afin que les communes françaises renouvellent leur conseil municipal. Le principe de la liste ne s'applique pas dans les communes de moins de 1 000 habitants. Chaque citoyen a en effet la possibilité de choisir directement ses candidats, parmi tous ceux qui ont validé leur candidature.

La liste des candidats aux Municipales 2020 à Villars-Sous-Ecot

Pour le premier tour des élections municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats suivants. Le maire actuel de Villars-Sous-Ecot, Christian Hirsch, est candidat à sa réélection. De plus, Isabelle Cassard est candidate. Également en lice pour ces élections, Favio Clerget, Paméla Cordier, Stéphanie Labeuche, Yann Marain, Pierre Monnin, Christian Mouhot, Luc Pellier, Christelle Pequignot et Emmanuel Rolland.

Rapide rappel : afin d'être élu au premier tour, le candidat sera obligé d'obtenir une majorité absolue, à la condition que plus du quart des habitants enregistrés sur les listes électorales aient voté pour lui. Pour pouvoir être élu et prétendre à l'un des 11 sièges à pourvoir, il devra remporter une majorité relative à l'issue du second tour, dans le cas où celui-ci était nécessaire.

Villars-sous-Écot : quels sont les enjeux des Municipales ?

À l'issue des élections municipales 2020, les 15 et 22 mars 2020, le conseil municipal de la ville de Villars-sous-Écot sera connu. Le fait d'être majeur est une condition sine qua non pour voter lors de ces élections. Il faut également être inscrit sur les listes électorales, être français ou membre de l'Union européenne, et payer ses impôts ou résider dans la commune.

Zoom sur la période des Municipales 2014

Lors des élections municipales, les communes de moins de 1000 habitants votent au scrutin plurinominal avec panachage. Par conséquent, les électeurs peuvent voter pour plusieurs membres en même temps et désigner des candidats de deux listes différentes.
Retour sur le 23 mars 2014 : les habitants de Villars-sous-Écot avaient choisi 11 membres du conseil municipal dès le soir du premier tour. Pour les administrer, les habitants de la commune s'étaient fiés à David Roux et Luc Pellier. Agnès Sancier, Christian Hirsch, Marie-Louise Lemke, Christian Mouhot mais aussi Véronique Labeuche et Laurence Marain étaient chargés de les assister.
Point sur le taux de participation : d'assez nombreux citoyens sont allés voter. De fait, 244 électeurs ont placé un bulletin dans l'urne, pour une liste électorale de 307 noms. Ainsi, on assiste à une forte baisse par rapport à la participation des Municipales de 2008, qui affichait 85,71 %.

Y a-t-il eu une continuité entre cette élection et les suivantes ?

Les Présidentielles, qui se sont tenues en 2017, comptent parmi les scrutins qui se sont déroulés depuis les précédentes Municipales. En se fondant sur les scores du premier tour des dernières Présidentielles à Villars-sous-Écot, une étude comparative indique qu'ils étaient différents de ceux obtenus à l'échelle nationale.
Les élections du premier tour ont donné lieu aux résultats suivants : 43,7 % pour Marine Le Pen (Front national), 23,11 % pour Emmanuel Macron (En marche !) et, derrière dans les scores, 12,61 % pour François Fillon (Les Républicains). Il y aura eu 59,72 % de suffrages des citoyens de Villars-sous-Écot pour Marine Le Pen au deuxième tour. Une diminution de -5,8 points s'est fait ressentir au niveau du pays durant le second tour des élections présidentielles de 2017 comparativement à celles de 2012. À Villars-sous-Écot, cette évolution a été assez différente : ils ont été 249 résidents à s'être déplacés (84,41 %) contre 87,3 % en 2012.
Lors des élections européennes 2019, la liste Renaissance (soutenue par La République en Marche) (19,35 % des voix) se place derrière Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (48,39 %).

Villars-sous-Écot : les données clefs

Le conseil municipal de Villars-sous-Écot, qui sera choisi lors des municipales des 15 et 22 mars prochains, devra retenir le contexte socio-économique local (écologie, accès aux soins, mobilité...).

De quels milieux proviennent les résidents de Villars-sous-Écot ?

À Villars-sous-Écot, 352 personnes peuplent ce petit village du Doubs. Le rassemblement de la Communauté d'Agglomération Pays de Montbéliard Agglomération a donné la possibilité de lier des villes comme Neuchâtel-Urtière, Exincourt ou Allenjoie à ce hameau. Si 24,42 % des habitants de la commune ont entre 55 et 64 ans, la population est peu âgée (la majorité a entre 25 et 54 ans). Avec 4,29 % de ses habitants issus de l'immigration, la ville de Villars-sous-Écot accueille un nombre peu élevé d'immigrés comparé à sa population globale.

Villars-sous-Écot : un aperçu du niveau de vie des habitants

Les informations qui suivent servent à connaître les taux du chômage à Villars-sous-Écot. Les employés et ouvriers sont des plus présents parmi la population active de Villars-sous-Écot (56,10 %). Plus globalement, les habitants de la commune en activité, qui sont au nombre de 164, constituent 47,14 % des habitants de la ville. Les chiffres du chômage de la population font état de 8 % de chômeurs, dont une majeure partie sont des femmes.
D'un point de vue statistique, les habitants de la commune perçoivent un revenu moyen plus élevé que celui des Français. En 2014, le revenu fiscal médian du pays était de plus de 20 000 € et en 2016, il s'élevait à 22 293 €.
Si le niveau de vie dans une ville ne se réduit pas à son marché immobilier, ce dernier en reste, cependant, un très bon indicateur. Les habitants de la commune se révèlent, pour moins de 3 %, locataires d'appartements non HLM de 4 pièces et pour environ 2 % locataires d'appartements non HLM de 2 pièces. Les propriétaires sont respectivement un peu plus du quart à acheter une maison de 4 pièces et environ 25 % à choisir une maison de 5 pièces.

Villars-sous-Écot : y vit-on bien ?

Les infrastructures manquent un peu à Villars-sous-Écot pour répondre aux besoins de ses habitants. Comparées à la population totale, les familles sont peu nombreuses au sein de la commune (41 enfants âgés de 0 à 15 ans).
Vous avez certainement à coeur de découvrir si votre ville est polluée. Qu'en est-il de la qualité de l'eau ? Elle est à 100 % conforme tant au niveau microbiologique que physico-chimique​ d'après L'observatoire national de l'eau.