Résumé du premier tour

Ce 15 mars 2020, les électeurs de Migré étaient appelés aux urnes pour les élections municipales. 55,08 % des citoyens se sont rendus aux urnes, contre 73,93 % lors de l'élection de 2014 (baisse de -18,85 points). La participation à l'échelle de la Charente-Maritime a baissé en comparaison avec celle du vote précédent (71,17 % contre 54,08 % cette année).

Si un candidat emporte plus de la moitié des voix exprimées et au moins le quart des suffrages des inscrits, il est alors élu au conseil municipal.

Migré : quels sont les scores du 1er tour des municipales 2020 ?

On comptait donc 11 sièges à remporter au conseil municipal de Migré (17). La totalité de ces sièges a déjà été attribuée dès le 1er tour de ces élections municipales 2020. Gerard Bielka et Damien Rennou sont arrivés en tête du premier tour des municipales en remportant 96,32 % des suffrages exprimés. Avec un résultat de 95,58 %, on trouve Gilles Giraudeau en troisième place du palmarès des candidats au premier tour. Didier Duparquet (94,85 %), Claudine Garnier (94,85 %), Louisette Marechal (94,85 %), Diana Raguenaud (94,85 %), Natacha Alter (94,11 %), Frédéric Texier (94,11 %), Christophe Godard (93,38 %) et Annabelle Renelier (90,44 %), qui ont obtenu un score élevé à la suite de ce scrutin, se sont assuré un siège au conseil municipal.

Les nouveaux conseillers municipaux ayant été élus, on attend désormais que ces derniers choisissent un maire dans leurs rangs.

Résultats du premier tour - Migré

Abstention : 44.92% Participation : 55.08%

Résultats détaillés du tour 1

  • Gerard BIELKA, 96.32%



    Gerard BIELKA

    96.32 %

    131 votes

  • Damien RENNOU, 96.32%



    Damien RENNOU

    96.32 %

    131 votes

  • Gilles GIRAUDEAU, 95.58%



    Gilles GIRAUDEAU

    95.58 %

    130 votes

  • Didier DUPARQUET, 94.85%



    Didier DUPARQUET

    94.85 %

    129 votes

  • Claudine GARNIER, 94.85%



    Claudine GARNIER

    94.85 %

    129 votes

  • Louisette MARECHAL, 94.85%



    Louisette MARECHAL

    94.85 %

    129 votes

  • Diana RAGUENAUD, 94.85%



    Diana RAGUENAUD

    94.85 %

    129 votes

  • Natacha ALTER, 94.11%



    Natacha ALTER

    94.11 %

    128 votes

  • Frédéric TEXIER, 94.11%



    Frédéric TEXIER

    94.11 %

    128 votes

  • Christophe GODARD, 93.38%



    Christophe GODARD

    93.38 %

    127 votes

  • Annabelle RENELIER, 90.44%



    Annabelle RENELIER

    90.44 %

    123 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 337 habitants
  • 256 inscrits
  • Votants141 inscrits 55.08%
  • Abstentionnistes115 inscrits 44.92%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

VIDEO. Un report des élections régionales en 2022 pose "des problèmes constitutionnels majeurs", selon Gérard Larcher

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Migré : le contexte politique des élections municipales

Les communes françaises sont appelées les 15 mars et 22 mars 2020 à renouveler leur conseil municipal lors des élections. Pour les communes ne dépassant pas 1 000 habitants, les électeurs doivent sélectionner directement leurs candidats parmi ceux ayant déposé leur candidature, le principe de la liste n'existant pas dans ces villes.

Municipales 2020 : quels sont les candidats qui se présentent à Migré ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, les citoyens pourront choisir entre les candidats suivants. Natacha Alter a déposé sa candidature. Cette dernière s'était présentée aux municipales 2014 et avait ainsi emporté un siège au conseil municipal. Dans les candidats officiels, on trouve également Gerard Bielka, Didier Duparquet, Claudine Garnier, Gilles Giraudeau, Christophe Godard, Louisette Marechal, Diana Raguenaud, Annabelle Renelier, Damien Rennou et Frédéric Texier.

Rappel : afin d'être élu lors du premier tour, le candidat devra remporter une majorité absolue, à condition que plus du quart des habitants inscrits sur les listes électorales aient voté en sa faveur. Pour pouvoir être élu et prétendre à l'un des 11 sièges à pourvoir, il devra atteindre une majorité relative à l'issue du second tour, si celui-ci était nécessaire.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Migré ?

Suite aux élections municipales 2020, qui se tiendront les 15 et 22 mars 2020, la commune de Migré disposera d'un nouveau conseil municipal. Si vous êtes français ou membre de l'UE et si vous habitez ou payez des impôts dans cette ville, vous êtes alors appelé aux urnes. Il faut toutefois que vous soyez majeur, que vous bénéficiiez de vos droits civiques et soyez inscrit sur les listes électorales migréennes.

Municipales 2014 : zoom sur les détails des scores

Vous pouvez voter pour plusieurs membres en même temps et par ailleurs pour des candidats de deux listes différentes pendant ces municipales. C'est ce que l'on appelle un scrutin plurinominal avec panachage. Ce dernier ne s'applique qu'aux communes de moins de 1000 habitants.
Que s'est-il passé le 23 mars 2014 à Migré ? Dès le soir du premier tour, 11 membres du conseil municipal ont été désignés par les résidents. Les Migréens avaient offert à Damien Rennou et Laurent Maulave le soin d'administrer leur ville. Louisette Marechal, Laurent Proux, Jean-Yves Grolleau, Alain Loirat mais aussi Natacha Alter et Hélène Tavares étaient chargés, dans le même temps, de les assister.
D'assez nombreux électeurs sont partis voter (207 d'entre eux pour 280 inscrits). En comparant ce taux de participation à celui des Municipales de 2008, qui s'est élevé à 77,19 %, on remarque une forte baisse.

Est-il possible que cette évolution ait été présente lors des dernières élections ?

Il n'y a pas eu de vote depuis les élections présidentielles de 2017, mais plusieurs scrutins ont eu lieu depuis les précédentes élections municipales. Les résultats du premier tour des précédentes élections présidentielles dans la municipalité de Migré étaient très similaires à ceux enregistrés à l'échelle du pays.
François Fillon (Républicains) s'est placé derrière ses rivaux au premier tour avec 22,61 % des suffrages. Emmanuel Macron (En marche !) ainsi que Marine Le Pen (Front national), pour leur part, ont emporté 26,13 % et 23,62 % des voix. Il y aura eu 61,08 % de voix des habitants de Migré pour Emmanuel Macron au deuxième tour. Au second tour, il y a eu 208 participants, ce qui représente 77,04 % des habitants de Migré. En 2012, ils étaient 80,29 % à se déplacer, soit une tendance différente de celle constatée dans le pays (-5,8 points).
Après les Européennes de 2019, la liste La République en Marche avec Renaissance s'est démarquée par un résultat de 17,19 %, et Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) avec 24,22 % des votes.

Migré : les informations clefs

Les municipales, qui auront lieu les 15 et 22 mars prochains, sont l'occasion pour les habitants de Migré de choisir leurs futurs conseillers municipaux. Souvent, ce scrutin très local sert à prendre le pouls de la commune et repérer les problématiques qui sont les siennes, problématiques qui s'expliquent au travers des données socio-économiques.

Quelles sont les caractéristiques propres aux citoyens de Migré ?

331 personnes vivent à Migré. C'est un petit village de Charente-Maritime. Différentes communes sont reliées à Migré depuis la fondation de la Communauté de Communes des Vals de Saintonge, comme Essouvert, Sainte-Même ou également Bresdon. La population de Migré est globalement peu âgée. La majorité des habitants a entre 25 et 54 ans et 26,60 % des Migréens ont entre 55 et 64 ans. Migré accueille une quantité peu élevée d'immigrés : 1,76 % de sa population.

Travail, logement et revenus : proposent-ils un niveau de vie confortable à Migré ?

Les chiffres qui suivent donnent un panorama sur la situation du marché du travail à Migré. 42,65 %, c'est le taux des actifs à Migré. Plus de 135 Migréens travaillent, parmi lesquels 55 % comme employés et professions intermédiaires. Le pourcentage de chômage des femmes est majoritaire dans l'agglomération migréenne où moins de 20 % de la population totale sont en demande d'emploi.
Le niveau de vie des Migréens est plus faible que la moyenne nationale. En effet, le revenu fiscal médian était de 17 825 € par an à Migré en 2016. À titre comparatif, il était d'environ 20 000 € en France en 2014.
Quant au marché immobilier, les chiffres qui suivent en sont un bon indicateur. 6 % des locataires migréens résident dans une maison non HLM de 4 pièces, quand moins de 5 % sont locataires de maisons non HLM de 5 pièces. Si l'on se penche sur le marché des propriétaires, on voit qu'ils sont 18 % à choisir une maison de 4 pièces et 38 % une maison de 6 pièces.

Et pour ce qui est de la qualité de vie à Migré ?

Pour évaluer la qualité de vie au sein d'une ville, on peut s'intéresser au nombre d'infrastructures rapporté à la densité de population. De ce fait, à Migré, les équipements essentiels pour se soigner, se déplacer ou s'instruire manquent un peu. Si on compare avec la population totale, un assez grand nombre de familles habitent à Migré, car on répertorie aujourd'hui 54 enfants, âgés de 0 à 15 ans.
La pollution est également un facteur à prendre en compte pour juger de la qualité de vie d'une ville. L'analyse microbiologique ​et physico-chimique de l'eau a permis de constater que sur ces deux plans : la qualité de l'eau s'avère à 100 % conforme selon L'observatoire national de l'eau.