← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Corme-Royal

Résumé du premier tour

Les habitants de Corme-Royal sont allés voter le 15 mars 2020 pour les élections municipales. Le vote a peu mobilisé les électeurs, comme le démontre le taux de participation peu élevé relevé par la commune (41 %), un nombre potentiellement impacté par l'épidémie de coronavirus. La proportion de citoyens s'étant mobilisés à l'échelle départementale (Charente-Maritime) a baissé par rapport à l'élection précédente : 71,17 % contre 54,08 % cette année.

À l'issue du premier tour, la liste en tête des suffrages emporte la moitié des sièges si elle a la majorité absolue. De plus, le reste des sièges est réparti proportionnellement entre l'intégralité des listes ayant remporté au moins 5 % des voix.

Municipales 2020 : qui est en tête à la suite du 1er tour à Corme-Royal ?

La totalité des 19 sièges du conseil a donc déjà été octroyée dès le premier tour des élections municipales 2020 à Corme-Royal (17). Alain Margat récolte 100 % des votes au premier tour des élections municipales. 19 candidats issus de sa liste figureront au conseil.

Parmi les citoyens de ce village, 3,09 % ont choisi le bulletin blanc. Plusieurs bulletins de vote - 11,98 % exactement - étaient, en outre, invalides.

L'élection du maire suit celle des nouveaux membres du conseil municipal. Il est d'ailleurs choisi parmi ces derniers, ainsi que par eux.

Résultats du premier tour - Corme-Royal

Abstention : 59% Participation : 41%

Résultats détaillés du tour 1

  • Alain Margat, 100%

    Alain Margat

    Bien vivre à Corme-Royal

    100 %

    468 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 1655 habitants
  • 1344 inscrits
  • Votants551 inscrits 41%
  • Abstentionnistes793 inscrits 59%
  • Votes blancs17 inscrits 3.09%
  • Nombre de sièges pourvus au conseil municipal 19/19

Article à la une des élections

Benjamin Griveaux chargé d'une mission sur l'alimentation des jeunes

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Corme-Royal : le contexte politique des élections municipales

Les élections des 15 mars et 22 mars 2020 sont organisées dans le cadre d'un renouvellement des conseillers municipaux dans toutes les communes françaises. Vous ignorez qui se présente à Corme-Royal ? Voici l'ensemble des candidats en lice.

Gros plan sur les candidats aux élections municipales 2020 à Corme-Royal

Le 27 février était la date butoir pour déposer sa candidature aux élections municipales 2020. À Corme-Royal, les candidats ne sont pas nombreux et une seule liste a été constituée : En proposant sa candidature sur la liste "Bien vivre à Corme-Royal", Alain Margat souhaite être maintenu à la tête de la mairie de Corme-Royal.

Corme-Royal : quels sont les enjeux des Municipales ?

Corme-Royal disposera d'un nouveau conseil municipal, dans le cadre des élections municipales 2020, qui se dérouleront les 15 et 22 mars 2020. Les électeurs français ou ressortissants de l'Union européenne, qui sont majeurs, qui apparaissent sur les listes électorales françaises et qui s'acquittent de leurs impôts ou résident dans la commune sont invités à se rendre aux bureaux de vote pour ce suffrage.

Quels étaient les scores des élections municipales 2014 ?

À Corme-Royal, les électeurs avaient désigné les membres du conseil municipal les 23 et 30 mars 2014, au moyen d'un scrutin proportionnel de liste.
C'est contrairement à la majeure partie des municipalités françaises qu'une tendance politique diverse prédominait, dans la ville de Corme-Royal. UNE VRAIE DYNAMIQUE CORMILLONNE avait remporté 15 sièges sur les 19 à pourvoir, avec un résultat de 54,35 % obtenu lors du premier tour. Le scrutin se concluait avec une deuxième place pour la liste ENSEMBLE, FAISONS PROGRESSER NOTRE COMMUNE, nuançant la tendance que nous évoquions. Celle-ci emportait tout de même 4 sièges au conseil.
D'ordinaire assez élevé pour ce type de scrutin, le taux de participation avait connu une légère hausse lors des précédentes Municipales. De 74,17 % en 2008, il était passé à 75,77 % à l'élection précédente.

Observait-on déjà cette tendance aux dernières élections ?

Entre les Présidentielles 2017 et aujourd'hui, les tendances politiques paraissent inverses. Le jour du premier tour, le 23 avril 2017, le dépouillement a donné Marine Le Pen (Front national) favorite avec 27,75 % des votes exprimés, devant Emmanuel Macron (En marche !) qui a récolté 21,55 % des suffrages. François Fillon (Les Républicains) a, pour sa part, emporté 18,69 % des voix. Pour le deuxième tour, les citoyens de Corme-Royal ont fait leur choix et voté à 58,81 % pour Emmanuel Macron. Ils ont été 1 078 Cormillons à se déplacer pour le second tour, soit une participation de 82,92 %, contre 83,66 % en 2012. Cette baisse est différente de l'évolution constatée dans le pays (on a en effet remarqué un écart de -5,8 points entre les deux Présidentielles).
Comptabilisant 30,14 % des suffrages, la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) s'est démarquée lors des Européennes de 2019, suivie par Renaissance (soutenue par La République en Marche) avec un score de 20,85 %.
Les élections municipales 2020 diront si cette évolution a continué dans le temps.

Corme-Royal : les données clefs

Qu'en est-il des objectifs socio-économiques dans la municipalité de Corme-Royal ? Les municipales, qui se tiendront les 15 et 22 mars, sont une bonne occasion pour se pencher sur la question.

Comment qualifierait-on la population résidant à Corme-Royal ?

1 839, c'est le nombre d'habitants qui vivent sur Corme-Royal. C'est une ville de Charente-Maritime. Corme-Royal fait partie de la Communauté d'Agglomération de Saintes dont le but est d'assurer le contact entre les communes voisines, comme Saint-Vaize, Luchat ou Vénérand. Si 25,45 % des Cormillons ont entre 55 et 64 ans, la population est peu âgée (la majorité a entre 25 et 54 ans). Les immigrés représentent 2,05 % des habitants de Corme-Royal, une part peu importante.

Revenus, travail, immobilier ... Est-il possible d'associer Corme-Royal à un niveau de vie confortable ?

Le marché de l'emploi se retrouve dans les chiffres suivants. Les employés et ouvriers sont les plus présents sur le marché de l'emploi à Corme-Royal (51,70 % des actifs). La population active est constituée de 816 personnes, soit 45,48 % des Cormillons. Les femmes représentent une majeure partie des habitants cormillons à la recherche d'un travail. Les habitants touchant des allocations forment environ 11 % des citoyens.
Globalement, le niveau de vie des Cormillons est similaire à la moyenne de la France. En 2014, le revenu médian atteignait environ 20 000 €. À Corme-Royal, il s'élevait à 19 978 € par an en 2016.
Concernant le marché immobilier, les chiffres qui suivent en sont un bon marqueur. Tendances dans la location cormillonne : les maisons non HLM de 4 pièces représentent 8 % du marché et on répertorie environ 4 % de locataires de maison non HLM de 5 pièces. Si l'on s'intéresse au marché des propriétaires, on note qu'ils sont presque 22 % à acheter une maison de 4 pièces et un peu plus de 22 % pour une maison de 5 pièces.

Niveau établissements scolaires, hôpitaux et cadre... Fait-il bon vivre à Corme-Royal ?

Si vous vous intéressez à la qualité de vie dans la ville de Corme-Royal, remarquez que les équipements sont assez nombreux dans cette agglomération. Il y a 344 enfants, âgés de ​0 à 15 ans à Corme-Royal, et donc un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total de résidents), et on trouve ​2 établissements scolaires dans la ville.
Il est important de se renseigner sur les principaux indices de pollution. D'après L'observatoire national de l'eau, la ​qualité de l'eau s'avère ​à 100 % ​conforme tant sur le plan microbiologique que physico-chimique​.