← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : La Broque

Résumé du premier tour

Les citoyens de La Broque se sont rendus aux urnes le 15 mars 2020 pour les municipales. Les électeurs se sont peu déplacés afin d'aller voter. Effectivement, 43,14 % d'entre eux se sont rendus aux urnes, un état de fait qui pourrait notamment être lié à l'épidémie de coronavirus. Le taux de participation suscité par cette élection au niveau départemental (Bas-Rhin), de 51,12 %, a baissé en comparaison avec celui enregistré au scrutin précédent (69,68 %).

Si une liste est élue à la majorité absolue dès le premier tour, elle compose d'office la moitié du conseil. Le reste des sièges est quant à lui réparti à la proportionnelle entre l'intégralité des listes ayant remporté plus de 5 % des voix.

Quelles listes arrivent favorites au 1er tour des élections municipales 2020 à La Broque ?

L'ensemble des sièges du conseil municipal (23) a été attribué dès le 1er tour des élections municipales 2020 à La Broque (67). Jean-Bernard Pannekoecke récolte 73,51 % des votes lors du 1er tour des élections municipales. 20 membres de sa liste ont été élus. On retiendra un résultat de 26,48 % pour Stéphane Pir (S'unir pour agir à La Broque). 3 des nouveaux conseillers municipaux sont tirés de la même liste.

0,22 % des habitants ont voté blanc dans ce bourg. De plus, 3,30 % des bulletins ont été déclarés nuls.

L'élection du maire fait suite à celle des nouveaux membres du conseil municipal. Il est d'ailleurs désigné dans les rangs de ces derniers, ainsi que par eux.

Résultats du premier tour - La Broque

Abstention : 56.86% Participation : 43.14%

Résultats détaillés du tour 1

  • Jean-bernard Pannekoecke, 73.51%

    Jean-bernard Pannekoecke

    L'ESPRIT D'EQUIPE POUR LA BROQUE

    73.51 %

    644 votes

  • Stéphane Pir, 26.48%

    Stéphane Pir

    S'unir pour agir à La Broque

    26.48 %

    232 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 2864 habitants
  • 2105 inscrits
  • Votants908 inscrits 43.14%
  • Abstentionnistes1197 inscrits 56.86%
  • Votes blancs2 inscrits 0.22%
  • Nombre de sièges pourvus au conseil municipal 23/23

Article à la une des élections

Gérald Darmanin démissionne du Conseil régional des Hauts-de-France et annoncera bientôt sa décision pour Tourcoing, ville dont il est maire

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

La Broque : le contexte politique des élections municipales

Les élections des 15 mars et 22 mars 2020 permettent aux communes françaises d'élire leurs nouveaux conseillers municipaux. Au sein de la ville de La Broque, voici les candidats en lice.

Du côté de La Broque, qui devons-nous attendre comme candidats aux Municipales 2020 ?

Le 27 février marquait la limite pour déposer sa candidature pour les candidats aux élections municipales 2020. Voici, de ce fait, ceux qui seront les candidats officiels à La Broque : La mairie de La Broque verra éventuellement son maire Jean-Bernard Pannekoecke, candidat sur la liste "L'ESPRIT D'EQUIPE POUR LA BROQUE", se faire réélire. Stéphane Pir, tête de liste de "S'unir pour agir à La Broque" se présente également.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à La Broque ?

Les résidents de La Broque mettront à profit leur droit de vote, dans le cadre des élections municipales 2020, pour désigner le nouveau conseil municipal, les 15 et 22 mars 2020. Pas besoin d'être français pour voter ! Un ressortissant d'un pays membre de l'UE, qui habite ou s'acquitte de ses impôts dans la municipalité en question, qui est majeur et inscrit sur les listes électorales françaises, dispose du droit de vote.

Retour sur les élections municipales 2014

C'est à l'aide d'un scrutin proportionnel de liste que les membres du conseil municipal de La Broque ont été élus, les 23 et 30 mars 2014, par les électeurs de la ville.
Les candidats de droite avaient gagné à La Broque, comme dans la majorité des villes françaises. La liste de la Droite, nommée LA BROQUE "L'ESPRIT D'ÉQUIPE" avait atteint le score de 100 % aux précédentes élections. Sur ce premier tour, la liste décrochait 23 sièges, parmi les 23 à pourvoir.
Lors des dernières élections municipales, scrutin où la participation est généralement assez élevée, la fréquentation des bureaux de vote était en forte baisse. Elle passait de 57,9 % en 2008 à 49,73 %.

Les précédentes élections ont-elles révélé la même tendance ?

En analysant les résultats des élections présidentielles 2017, on note qu'ils s'avèrent identiques aux scores d'aujourd'hui. Tandis que Marine Le Pen (Front national) d'une part et François Fillon (Républicains) d'autre part emportaient 34,38 % et 16,91 % des voix au premier tour, Jean-Luc Mélenchon se plaçait derrière avec 16,36 %. 51,28 % : c'est le résultat qu'a réalisé Emmanuel Macron au deuxième tour chez les administrés de La Broque. Alors que le taux de participation des résidents de La Broque au second tour était de 80,27 % en 2012, il était de 71,49 %, soit 1 570 citoyens, lors de la dernière élection présidentielle. Ceci dénote une baisse différente de l'évolution enregistrée dans le pays entre les deux mêmes années.
Les scores des élections européennes de 2019 sont ceux-ci : 18,2 % des suffrages pour La République en Marche avec Renaissance et 35,38 % pour la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen).
Cette tendance subsistera-t-elle ? Cela sera confirmé ou non à l'issue des élections municipales 2020.

Quelques informations sur La Broque

Les élections municipales, qui se tiendront les 15 et 22 mars prochains, nous donnent un aperçu des relevés socio-économiques à La Broque.

Pour mieux comprendre le profil des habitants de La Broque

L'agglomération de La Broque est une commune du Bas-Rhin. 2 663 personnes résident dans cette ville. Urmatt, Blancherupt ou Grandfontaine, font partie des villes qui ont rejoint la Communauté de Communes de la Vallée de la Bruche avec La Broque. Les Broquois sont en général peu âgés (la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 22,01 % ont entre 55 et 64 ans). Les résidents issus de l'immigration sont assez nombreux à La Broque, on y répertorie 7,28 % de la population.

Revenus, emploi et immobilier : comment définir le niveau de vie à La Broque ?

Voici des statistiques sur le marché du travail à La Broque. Voici le taux d'emploi des Broquois : plus de 1 290 habitants travaillent, c'est-à-dire 48,45 % de la population. Les ouvriers et employés constituent 65,76 % des actifs. Les chiffres du chômage de la population broquoise font état de 13 % de demandeurs d'emploi, dont plus de la moitié sont des femmes.
Le revenu moyen en France s'élevait à plus de 20 000 € en 2014. À La Broque, en 2016, les habitants ont justifié d'un revenu médian de 19 563 €. Les plus modestes vivent avec en moyenne 11 907 € à l'année, tandis que les plus aisés déclarent des revenus de 31 825 € par an.
Surfaces, types de biens, statuts d'habitation... Les chiffres suivants illustrent bien le niveau de vie des résidents de La Broque. Les Broquois et la location : ils sont 5 % à être locataires d'un appartement non HLM de 3 pièces et 5 % d'un appartement non HLM de 2 pièces. S'il s'agit de l'acquisition d'une habitation, les propriétaires sont séduits par les maisons de 5 pièces à un peu moins de 20 % quand environ 22 % choisissent des maisons de 6 pièces.

Comment qualifier le cadre de vie dans la ville de La Broque ?

Il y a une raison pour laquelle les politiques urbaines se focalisent essentiellement sur les équipements de la ville : en satisfaisant les attentes des habitants, elles assurent la qualité de vie dans leur ville. On peut constater qu'à La Broque les installations sont assez nombreuses. Avec un total global de 445 enfants, âgés de 0 à 15 ans, un assez grand nombre de familles ont élu domicile à La Broque si on compare ces chiffres au nombre total d'habitants. On trouve ainsi pour les jeunes habitants 1 crèche et 4 établissements scolaires.
Il faut évaluer l'éventuelle pollution environnante afin de juger de la qualité de vie proposée par une commune. La qualité de l'eau se révèle conforme à 100 % tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique. (Plus d'infos avec L'observatoire national de l'eau).