← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Kienheim

Résumé du premier tour

Les citoyens de Kienheim étaient appelés aux urnes le 15 mars 2020 dans le cadre des élections municipales. Le 1er tour des municipales a mobilisé 52,59 % des citoyens cette année. En 2014, ils étaient 79,84 % à s'être rendus aux urnes (baisse de -27,25 points). Le taux de participation au scrutin a baissé dans le département du Bas-Rhin quand on le rapporte à la participation de l'élection précédente : 69,68 % contre 51,12 % cette année.

Pour être en mesure de rejoindre le conseil municipal, un candidat se doit d'avoir obtenu plus de la moitié des voix exprimées et le quart des suffrages des inscrits.

À Kienheim, quels candidats sont en tête au premier tour des élections municipales 2020 ?

L'ensemble des sièges du conseil municipal (15) a été alloué dès le 1er tour des élections municipales 2020 dans la ville de Kienheim (67). C'est Lucie Dierstein qui sort gagnant lors du 1er tour des municipales avec 98,34 % des votes. 97,92 % des électeurs ont arrêté leur vote sur Sandrine Rafael et Laurent Zavagni. Annia Bertrand (96,26 %), Martial Bianchi (95,85 %), Selvanah Sunnasy (95,43 %), Lucienne Fachinger (95,02 %), Thierry Kistner (94,19 %), Luc Ginsz (93,36 %), Jean-Paul Petrazoller (93,36 %), Benoît Schmitt (92,94 %), Olivier Courson (92,53 %), Denis Ramspacher (91,28 %), Alain Knab (89,62 %) et Bernard Martin (86,30 %) ont été plébiscités par les citoyens, comme en atteste leur score élevé.

Certains électeurs de ce village ont choisi de voter blanc (0,82 %). D'autres ont déposé un bulletin invalide dans les urnes (0,41 %).

C'est désormais aux nouveaux membres du conseil municipal de désigner un maire parmi eux.

Résultats du premier tour - Kienheim

Abstention : 47.41% Participation : 52.59%

Résultats détaillés du tour 1

  • Lucie DIERSTEIN, 98.34%



    Lucie DIERSTEIN

    98.34 %

    237 votes

  • Sandrine RAFAEL, 97.92%



    Sandrine RAFAEL

    97.92 %

    236 votes

  • Laurent ZAVAGNI, 97.92%



    Laurent ZAVAGNI

    97.92 %

    236 votes

  • Annia BERTRAND, 96.26%



    Annia BERTRAND

    96.26 %

    232 votes

  • Martial BIANCHI, 95.85%



    Martial BIANCHI

    95.85 %

    231 votes

  • Selvanah SUNNASY, 95.43%



    Selvanah SUNNASY

    95.43 %

    230 votes

  • Lucienne FACHINGER, 95.02%



    Lucienne FACHINGER

    95.02 %

    229 votes

  • Thierry KISTNER, 94.19%



    Thierry KISTNER

    94.19 %

    227 votes

  • Luc GINSZ, 93.36%



    Luc GINSZ

    93.36 %

    225 votes

  • Jean-Paul PETRAZOLLER, 93.36%



    Jean-Paul PETRAZOLLER

    93.36 %

    225 votes

  • Benoît SCHMITT, 92.94%



    Benoît SCHMITT

    92.94 %

    224 votes

  • Olivier COURSON, 92.53%



    Olivier COURSON

    92.53 %

    223 votes

  • Denis RAMSPACHER, 91.28%



    Denis RAMSPACHER

    91.28 %

    220 votes

  • Alain KNAB, 89.62%



    Alain KNAB

    89.62 %

    216 votes

  • Bernard MARTIN, 86.3%



    Bernard MARTIN

    86.3 %

    208 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 588 habitants
  • 464 inscrits
  • Votants244 inscrits 52.59%
  • Abstentionnistes220 inscrits 47.41%
  • Votes blancs2 inscrits 0.82%

Article à la une des élections

Havre : entre soulagement et agacement pour le retour d’Édouard Philippe

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Kienheim : le contexte politique des élections municipales

Lors des 15 mars et 22 mars 2020, les habitants des communes françaises vont devoir voter pour leurs nouveaux conseillers municipaux. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, les citoyens élisent directement leurs candidats parmi ceux ayant soumis leur candidature, qu'elle soit isolée ou groupée.

Zoom sur les candidats aux Municipales 2020 à Kienheim

Pour le premier tour des Municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats suivants. Le maire actuel de Kienheim, Luc Ginsz, est candidat à sa réélection. Annia Bertrand sera également candidate. Également parmi les candidatures officielles, celles de Martial Bianchi, Olivier Courson, Lucie Dierstein, Lucienne Fachinger, Thierry Kistner, Alain Knab, Bernard Martin, Jean-Paul Petrazoller, Sandrine Rafael, Denis Ramspacher, Benoît Schmitt, Selvanah Sunnasy et Laurent Zavagni.

Rappelons que les candidats sont élus à l'issue du premier tour en cas de majorité absolue, à condition qu'ils aient été plébiscités par plus d'un quart des habitants inscrits sur les listes électorales. Si un second tour est requis, la majorité relative devra être remportée par les candidats pour que ceux-ci puissent être élus et accéder à l'un des 15 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Kienheim ?

Les 15 et 22 mars 2020, les élections municipales 2020 se dérouleront ! C'est le moment pour la municipalité de Kienheim de constituer un nouveau conseil municipal. Pour avoir la possibilité de voter durant ce scrutin, il faut bien sûr avoir plus de 18 ans et figurer sur les listes électorales françaises. Il faut aussi être français ou ressortissant de l'UE, et habiter ou s'acquitter de ses impôts dans la commune correspondante.

Point sur les Municipales de 2014 : comment se sont-elles déroulées ?

Les électeurs des communes de moins de 1000 habitants votent grâce à un scrutin plurinominal avec panachage pour les municipales. Ainsi, ils désignent plusieurs membres à la fois et peuvent également élire des candidats de deux listes différentes.
15 membres du conseil municipal de Kienheim ont été choisis dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014. Les candidats Benoît Schmitt et Estelle Foucher, avec Laurent Gebhard, Clément Roeckel, Denis Ramspacher, Damien Bertrand mais aussi Olivier Courson et Carmen Wirtz à leurs côtés, étaient chargés, par les Kienheimois, de gérer la ville.
Sur une liste électorale forte de 511 noms, 408 électeurs sont partis placer leur voix dans l'urne. On estime donc que d'assez nombreuses personnes se sont déplacées. À titre de comparaison, le taux de participation des élections municipales de 2008 affichait 66,53 %. De fait, on observe une forte hausse de la participation.

La même tendance s'est-elle démarquée durant les précédentes élections ?

En ce qui concerne les autres types de scrutin depuis les dernières Municipales, on en compte plusieurs. Les précédentes élections présidentielles, quant à elles, se sont tenues en 2017. Par rapport aux résultats au niveau du pays, les votes des citoyens de Kienheim étaient différents de ceux du reste des citoyens français au moment du premier tour des dernières Présidentielles.
20,86 % : c'est le score du premier tour de Marine Le Pen (Front national), après François Fillon (Les Républicains) d'une part, et Emmanuel Macron (En marche !) d'autre part, qui ont emporté respectivement 29,5 % et 24,94 % des votes. Emmanuel Macron a été choisi par les résidents de Kienheim qui l'ont désigné à 66,57 %. Au second tour, il y a eu 404 participants, ce qui correspond à 82,11 % des habitants de Kienheim. En 2012, ils étaient 86,06 % à se déplacer, soit une évolution différente de celle constatée dans le pays (-5,8 points).
19,08 % pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen), 30,92 % pour Renaissance (soutenue par La République en Marche) : tels étaient les scores des Européennes 2019.

Quelques informations sur Kienheim

Immigration, santé, scolarisation, chômage... telles sont les données dont l'analyse permet de cerner le cadre d'une commune, avant l'élection municipale.

Quelques statistiques concernant la population de Kienheim

La ville de Kienheim est une commune du Bas-Rhin. 553 personnes vivent dans cette ville. Kienheim fait partie de la Communauté de Communes du Kochersberg, une organisation transfrontalière. Elle permet de la joindre à des villes comme Berstett, Gougenheim ou bien Truchtersheim. La population kienheimoise est peu âgée. La majorité de la population kienheimoise a entre 25 et 54 ans, même si 28,19 % ont entre 55 et 64 ans. Le multiculturalisme est peu présent à Kienheim, où 3,80 % des résidents émanent de l'immigration.

Travail, logement et revenus : assurent-ils un niveau de vie confortable à Kienheim ?

Les données qui suivent indiquent le marché de l'emploi à Kienheim. Au sein de la municipalité, on répertorie essentiellement des professions intermédiaires et cadres et professions intellectuelles supérieures (54,90 % des actifs). La ville est fréquentée par 45,57 % de travailleurs (257 Kienheimois). Les taux du chômage de la population kienheimoise font état d'environ 4 % de demandeurs d'emploi, dont plus de la moitié sont des femmes.
En matière de niveau de vie, le revenu fiscal médian national était d'environ 20 000 € en 2014 en France. À Kienheim, les habitants ont justifié d'un revenu moyen de 28 439 € en 2016.
Enfin, le marché immobilier reste un très bon indicateur de l'attractivité d'une ville : les Kienheimois sont-ils davantage locataires ou bien propriétaires, habitent-ils plutôt des maisons ou des appartements ? Côté location dans la ville de Kienheim, on peut remarquer que les habitants portent leur choix sur la location des appartements non HLM de 4 pièces à environ 2 % et à environ 1 % sur des appartements non HLM de 2 pièces. Les propriétaires sont respectivement 32 % à acheter une maison de 5 pièces et 38 % à choisir une maison de 6 pièces.

En termes d'établissements scolaires, hôpitaux et cadre... Fait-il bon vivre à Kienheim ?

Les infrastructures (hôpitaux, gares, écoles...) à Kienheim manquent un peu. Avec un total global de 83 enfants, âgés de 0 à 15 ans, peu de familles ont élu domicile à Kienheim si on compare ces chiffres au nombre total d'habitants. On trouve donc pour les jeunes habitants 1 établissement scolaire.
Un environnement de vie sain veut dire une faible pollution. Des indices peuvent vous informer à ce sujet. Que savons-nous sur la qualité de l'eau ? On peut affirmer qu'elle se révèle à 100 % conforme d'après L'observatoire national de l'eau. Et cela sur le plan microbiologique ​comme physico-chimique ​.