← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Chigny

Résumé du premier tour

Les résidents de Chigny se sont rendus aux urnes pour les élections municipales du 15 mars 2020. 68,94 % des citoyens sont allés aux urnes au 1er tour des élections municipales. En comparaison avec 2014 où ils étaient 86,76 %, on remarque une baisse de -17,82 points du taux de participation. La participation à l'échelle de l'Aisne a baissé par rapport à celle du scrutin précédent (75,22 % contre 59,64 % cette année).

Pour être en mesure d'entrer au conseil municipal, un candidat doit avoir obtenu au moins 50 % des voix exprimées et 25 % des suffrages des inscrits.

Chigny : quels sont les résultats du 1er tour des élections municipales 2020 ?

Les 11 sièges du conseil ayant déjà tous été emportés dès le premier tour, les élections municipales 2020 s'achèvent donc à Chigny (02). C'est Françoise Fasquel qui sort gagnant lors du 1er tour des élections municipales avec 82,02 % des votes. 73,03 % des suffrages reviennent à Azéline Rousseau. En collectant 70,78 % des votes, Bernard Caron et Michel Poulet gagnent la troisième place. Ce tour a aussi permis à quelques candidats, comme Virginie Davies (68,53 %), Didier Grossot (68,53 %), Christine Watremez (68,53 %), Julien Prudhommeaux (65,16 %), Maxime Watremez (61,79 %), Jérôme Poulet (60,67 %) et Sylvie Menuge (57,30 %), de réaliser des scores assez élevés.

Dans ce petit village, les votes blancs représentent 2,20 % des votes.

Le ou la nouveau(e) maire va désormais être élu(e) parmi et par les nouveaux conseillers municipaux.

Résultats du premier tour - Chigny

Abstention : 31.06% Participation : 68.94%

Résultats détaillés du tour 1

  • Françoise FASQUEL, 82.02%



    Françoise FASQUEL

    82.02 %

    73 votes

  • Azéline ROUSSEAU, 73.03%



    Azéline ROUSSEAU

    73.03 %

    65 votes

  • Bernard CARON, 70.78%



    Bernard CARON

    70.78 %

    63 votes

  • Michel POULET, 70.78%



    Michel POULET

    70.78 %

    63 votes

  • Virginie DAVIES, 68.53%



    Virginie DAVIES

    68.53 %

    61 votes

  • Didier GROSSOT, 68.53%



    Didier GROSSOT

    68.53 %

    61 votes

  • Christine WATREMEZ, 68.53%



    Christine WATREMEZ

    68.53 %

    61 votes

  • Julien PRUDHOMMEAUX, 65.16%



    Julien PRUDHOMMEAUX

    65.16 %

    58 votes

  • Maxime WATREMEZ, 61.79%



    Maxime WATREMEZ

    61.79 %

    55 votes

  • Jérôme POULET, 60.67%



    Jérôme POULET

    60.67 %

    54 votes

  • Sylvie MENUGE, 57.3%



    Sylvie MENUGE

    57.3 %

    51 votes

  • Denis VALLEE, 17.97%



    Denis VALLEE

    17.97 %

    16 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 146 habitants
  • 132 inscrits
  • Votants91 inscrits 68.94%
  • Abstentionnistes41 inscrits 31.06%
  • Votes blancs2 inscrits 2.2%

Article à la une des élections

Vaccin anti-Covid de Sanofi, Génération identitaire, présidentielle 2022... Le "8h30 franceinfo" de Marine Le Pen

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Chigny : le contexte politique des élections municipales

Les élections des 15 mars et 22 mars 2020 permettent le renouvellement des conseillers municipaux des communes françaises. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, les citoyens élisent directement leurs candidats parmi ceux ayant déposé leur candidature, qu'elle soit isolée ou groupée.

Chigny : qui sont les candidats aux Municipales 2020 ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats qui suivent. Christine Watremez présente sa candidature à sa réélection à la mairie de Chigny. Bernard Caron sera également candidat. Depuis les municipales 2014 où il s'était présenté, il a un siège au conseil municipal. Les candidatures de Virginie Davies, Françoise Fasquel, Didier Grossot, Sylvie Menuge, Jérôme Poulet, Michel Poulet, Julien Prudhommeaux, Azéline Rousseau, Denis Vallee et Maxime Watremez sont également validées.

Pour information : les candidats peuvent être élus dès le premier tour s'ils atteignent une majorité absolue, sous réserve que plus du quart des citoyens enregistrés sur les listes électorales se soient exprimés en leur faveur. Dans l'éventualité d'un second tour, les candidats devront obtenir une majorité relative pour être élus et prendre ainsi l'un des 11 sièges à pourvoir.

Chigny : quels sont les enjeux des Municipales ?

Afin d'élire un nouveau conseil municipal, les habitants de Chigny iront, les 15 et 22 mars 2020, aux urnes, pour les élections municipales 2020. Les ressortissants d'un pays membre de l'UE sont aussi conviés à ce suffrage ! Il est nécessaire qu'ils remplissent néanmoins les critères suivants : être majeur, être inscrit sur les listes électorales françaises, et payer ses impôts ou résider dans la commune correspondante.

En 2014 avaient lieu les dernières Municipales : qu'en retenir ?

Lors d'un scrutin plurinominal avec panachage, les électeurs sont libres de voter pour plusieurs candidats en même temps et peuvent également choisir des membres de deux listes différentes. Ce type de scrutin concerne les villes de moins de 1000 habitants durant les municipales.
À Chigny, 11 sièges du conseil municipal ont été pourvus pendant les élections du 23 mars 2014, dès le soir du premier tour. Michel Poulet, Bernard Caron et Denis Braconnier avaient pour mission d'administrer les habitants de la commune. Ils étaient accompagnés par Olivier Vasseur, Christine Watremez, Laurette Benoit, Isabelle Mary mais aussi Claude Desse et Jérôme Degorre.
Parmi les 136 inscrits sur les listes électorales, de nombreux électeurs sont allés voter (117 voix). Cette participation montre une forte baisse par rapport à celle recensée aux précédentes élections municipales, en 2008, où elle s'élevait à 92,91 %.

Une tendance qui s'est transposée aux Présidentielles et Européennes ?

Plusieurs élections se sont tenues dans l'intervalle entre les précédentes élections municipales et cette année. Les Présidentielles, en particulier, se sont déroulées en 2017. On note que, au moment du premier tour des élections présidentielles de 2017, les résultats sur la ville de Chigny étaient différents de ce qui a été enregistré à l'échelle nationale.
On constate qu'Emmanuel Macron (En marche !, 16,67 % des suffrages au premier tour) se situe derrière Marine Le Pen (Front national) ainsi que François Fillon (Les Républicains), qui ont respectivement emporté 42,16 % et 20,59 % des votes. Au second tour, les résidents de Chigny ont fait leur choix et voté à 64,13 % pour Marine Le Pen. 102 citoyens de Chigny se sont déplacés, ce qui revient à 77,86 % de la population.
13,33 %, c'est le score de La République en Marche avec Renaissance aux Européennes de 2019. La liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a quant à elle obtenu 53,33 % des voix.

Chigny : les données clefs

Ces 15 et 22 mars prochains, les citoyens des petites et grandes villes sont appelés à choisir leurs nouveaux conseillers municipaux. Les résultats lors des dépouillements pourront sans doute être explicités à l'aide des chiffres socio-économiques de la municipalité : accès aux soins, écologie, chômage... Quels seront les enjeux de ces élections municipales 2020 ?

Que connaît-on des individus habitant à Chigny ?

Avec 149 habitants, Chigny est un petit village de l'Aisne. Il faut noter que Macquigny, Malzy ou également Marly-Gomont sont attachées à Chigny, entre autres à travers la Communauté de Communes Thiérache Sambre et Oise. Les habitants sont peu âgés (la majorité a entre 25 et 54 ans), même si 31,76 % des résidents ont entre 55 et 64 ans.

Niveau de vie : tout ce qu'il est nécessaire de connaître de Chigny

Les données suivantes aident à se faire une idée de l'emploi à Chigny. 35,33 % des habitants de la commune sont en activité (soit plus de 53 habitants). Les ouvriers et employés constituent 71,43 % des travailleurs. 7 % des habitants de la commune sont au chômage, parmi eux, plus de la moitié sont des femmes.
En 2016, les habitants de la commune ont perçu en moyenne 16 844 €. Un chiffre visiblement plus faible que le revenu moyen en France en 2014 (20 000 €).
Vente, locations, surfaces... sont des indicateurs précis du marché immobilier d'une commune. Qu'en est-il à Chigny ? Plus de 1 % des locataires vit dans une maison non HLM de 3 pièces, quand environ 1 % est locataires de maisons non HLM de 4 pièces. Si l'on s'intéresse au marché des propriétaires, on constate qu'ils sont un peu moins du quart à choisir une maison de 6 pièces et un peu plus du quart pour une maison de 4 pièces.

En termes d'établissements scolaires, hôpitaux et cadre... Fait-il bon vivre à Chigny ?

Le nombre d'hôpitaux, d'écoles ou encore de gares reste un bon marqueur de la qualité de vie dans une ville. À Chigny, ces infrastructures manquent un peu. Avec ses 24 enfants âgés de 0 à 15 ans à Chigny, il est clair que la ville compte un assez grand nombre de familles par rapport à son nombre total de résidents.
Pour votre bien-être et celui des membres de votre famille, il est important de se renseigner sur l'hypothétique pollution de votre lieu de vie. L'analyse microbiologique ​et physico-chimique de l'eau a servi à voir que concernant ces deux plans : la qualité de l'eau s'avère à 100 % conforme d'après L'observatoire national de l'eau.