VIDEO. Avant le second tour des régionales, c'est la course à la procuration

Si vous ne pouvez pas vous déplacer à votre bureau de vote, vous pouvez établir une procuration pour le second tour des élections régionales jusqu'au vendredi 11 décembre.

FRANCE 2

Un sursaut citoyen ? Les files d'attente devant les commissariats et les tribunaux d'instance s'allongent avant le second tour des élections régionales, le dimanche 13 décembre. Une équipe de France 2 a constaté, mercredi 9, que les demandes de procuration sont de plus en plus nombreuses à Lille (Nord), Montpellier (Hérault), Toulouse (Haute-Garonne) et à Paris.

Une affluence inhabituelle

Certains expliquent vouloir faire barrage au Front national. "Cela aurait été la gauche et la droite au second tour, je ne me serais pas déplacé, explique un électeur. Mais là, c'est un peu grave comme situation." Même motivation pour cette Parisienne toujours inscrite dans sa région d'origine : "J'ai vu que le FN était monté particulièrement dans mon village, ça m'a touchée, je me dois de combattre ça."

L'équipe de France 2 a aussi rencontré, à Paris, des étudiants de province qui n'avaient pas voté au premier tour et qui, au vu des résultats, ont décidé de remplir une procuration. Une chose est certaine : l'affluence est telle que dans certains commissariats, des personnes sont obligées de revenir le lendemain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Dans un tribunal d\'intance à Paris, une file d\'attente pour les demandes de procuration, le 8 décembre 2015.
Dans un tribunal d'intance à Paris, une file d'attente pour les demandes de procuration, le 8 décembre 2015. (FRANCE TELEVISIONS)