Attentats de Paris : le point sur les terroristes identifiés

En plateau, Arnaud Comte fait le point sur les attentats du 13 novembre à Paris.

FRANCE 2

Près d'un mois après les attentats à Paris, le troisième membre du "commando du Bataclan" a été identifié comme étant Foued Mohamed-Aggad, un Strasbourgeois de 23 ans. Les trois assaillants de la salle de spectacle étaient des Français : Omar Ismaïl Mostefaï, 30 ans, Samy Amimour, 28 ans et Foued Mohamed-Aggad. Tous les trois étaient fichés S. "Cela veut dire qu'ils étaient connus des services antiterroristes", souligne Arnaud Comte.

Le "commando des terrasses" était quant à lui composé de deux Belges : Abdelhamid Abaaoud, 28 ans, et Brahim Abdeslam, 31 ans. "Il y avait un troisième homme dont on ne connaît rien pour le moment, mais dont on a retrouvé une empreinte dans la voiture qui a servi aux fusillades des terrasses de Paris. Une empreinte qui correspond a également été retrouvée dans l'appartement de Saint-Denis. Il a probablement été tué par le Raid", détaille le journaliste de France 2 en plateau.

Tous les terroristes ne sont pas identifiés

Concernant le "commando du Stade de France", seul un individu a été identifié formellement, il s'agit de Bilal Hadfi, un Belge de 20 ans. "Il était accompagné de deux autres hommes dont on connaît les visages, mais ni l'identité ni la nationalité", poursuit Arnaud Comte, avant de préciser que l'on sait juste qu'ils sont arrivés en Europe via la Grèce. "Cette dernière équipe a été conduite au Stade de France par le Franco-Belge Salah Abdeslam, 26 ans [...], l'homme le plus recherché d'Europe", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des milliers de fleurs et d\'hommages aux victimes ont envahi, le 26 novembre, les trottoirs devant le Bataclan, salle de spectacle visée par une attaque terroriste le 13 novembre 2015.
Des milliers de fleurs et d'hommages aux victimes ont envahi, le 26 novembre, les trottoirs devant le Bataclan, salle de spectacle visée par une attaque terroriste le 13 novembre 2015. (BERTRAND GUAY / AFP)