Travail détaché : une carte contre la fraude

Pour lutter contre les fraudes, essentiellement dans le travail détaché, le gouvernement vient de dévoiler sa parade : une carte d'identité professionnelle qui sera obligatoire pour tous les ouvriers ou les artisans sur les chantiers.

Voir la vidéo
La carte d'identité dans le BTP sera obligatoire d'ici un an sur les chantiers. Une arme contre le travail illégal. Elle permettra de vérifier qu'un ouvrier est bien en règle et l'employeur à jour de ses cotisations sociales. Près de deux millions de personnes sont concernées : ouvriers, chefs de chantiers et travailleurs détachés, ces ouvriers d'autres pays de l'Union européenne, venus de Pologne ou d'Espagne. Ils seraient 200 000 en France, dont 100 000 non déclarés.

Le secteur du bâtiment apprécie

La carte permettra aux inspecteurs du travail de mieux repérer les fraudeurs. Un dispositif réclamé depuis longtemps par la profession. "Ca va permettre de limiter le travail clandestin", estime Stéphane Dupuis, de l'entreprise Dubrac TP. Dans cette entreprise près de Paris, on se prépare à commander les cartes. Les 300 ouvriers sont pris en photo. Tout sera transmis, avec les identités, vers un site internet dédié.
Le JT
Les autres sujets du JT
La ministre du Travail Myriam El Khomri avec une carte destinée aux travailleurs du BTP, ici en 2015.
La ministre du Travail Myriam El Khomri avec une carte destinée aux travailleurs du BTP, ici en 2015. (VINCENT ISORE / MAXPPP)