Arnaque et serrurerie : quels recours ?

Alors que les arnaques sont légion, dans le domaine de la serrurerie et du dépannage d'urgence, France 2 s'interroge sur les possibilités qui s'offrent aux particuliers lésés.

Voir la vidéo
France 2

Face aux arnaques de certains serruriers, la journaliste Stéphanie Perez détaille les recours qui s'offrent aux particuliers lésés. "On peut porter plainte, mais bien souvent, les condamnations sont difficiles à obtenir. Tout d'abord, parce que les prix ne sont pas réglementés, ils sont libres. Ensuite parce qu'avant d'intervenir, le serrurier vous fait souvent signer un devis, ce qui signifie que vous êtes d'accord. Les seuls cas où il peut être poursuivi, c'est en cas d'abus de faiblesse ou alors pour non-respect du délai de rétraction de sept jours. Mais là aussi, c'est compliqué de juger ces escrocs, parce que souvent, lorsqu'une entreprise est poursuivie en justice, elle change de nom et réapparaît ailleurs, plus tard, sous une autre raison sociale", dit-elle.

Peut-on se prémunir des arnaques ?

La règle numéro un, selon Stéphanie Perez, "c'est surtout de ne pas appeler les numéros qui figurent sur les prospectus que vous trouvez dans vos boîtes aux lettres. En apparence, on pense que ce sont des services d'État, cela fait très officiel, mais en fait, ce sont souvent des entreprises qui sont spécialisées dans les arnaques."

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'avocat de l\'homme condamné mardi 28 janvier 2014 par la cours d\'assise de Seine-Saint-Denis a indiqué que son client ne \"ferait vraisemblablement pas appel\".
L'avocat de l'homme condamné mardi 28 janvier 2014 par la cours d'assise de Seine-Saint-Denis a indiqué que son client ne "ferait vraisemblablement pas appel". (JACQUES DEMARTHON / AFP)