Ticket de caisse : sa disparition est-elle bonne pour le climat ?

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Ticket de caisse : sa disparition est-elle bonne pour le climat ? -
Ticket de caisse : sa disparition est-elle bonne pour le climat ? Ticket de caisse : sa disparition est-elle bonne pour le climat ? - (France 3)
Article rédigé par France 3 - S.Ricottier
France Télévisions
France 3
La disparition du ticket de caisse vise à limiter le gaspillage. En effet, 30 milliards de tickets sont imprimés chaque année. Les précisions avec Simon Ricottier, présent sur le plateau du 19/20, mardi 1er août.

En France, 30 milliards de tickets sont imprimés chaque année. "Vous imaginez la quantité de papier que cela représente. À titre d’exemple, une boulangerie imprime chaque année l’équivalent de 6 km de papier (...), un supermarché, 849 kilomètres, c'est la distance entre Paris et Perpignan", détaille le journaliste Simon Ricottier présent sur le plateau du 19/20, mardi 1er août. 

En revanche, l’envoi du ticket de caisse par mail n’est pas moins écologique. "Envoyer un mail génère aussi des émissions de CO2, car entre l'émetteur et le destinataire, il va passer entre des dizaines de serveurs aux quatre coins du monde qui consomment de l’énergie pour fonctionner", précise le journaliste.

Interdire les démarches marketing

Finalement, y a-t-il de bonnes solutions ? Certains experts militent pour supprimer les tickets de caisse des petits achats. Ils veulent aussi obliger les clients à créer un compte chez leur commerçant où la facture serait stockée. "Cela semble compliqué à court terme. Dans un premier temps, certains députés réclament que pour les tickets dématérialisés par mail, il soit interdit aux commerçants toute démarche marketing, c’est-à-dire rajouter une pub au ticket de caisse", conclut Simon Ricottier. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.