Tarifs bancaires : l'importance de comparer les banques

Les tarifs bancaires évoluent régulièrement et les mauvaises surprises ne manquent pas. Reportage.

france 2

Les tarifs bancaires sont revus chaque année et cachent souvent de mauvaises surprises. "J'ai remarqué qu'il y avait des trucs qui étaient facturés et qui ne l'étaient pas avant, ce que je ne trouve pas très normal", explique une femme. Il faut éplucher les plaquettes pour repérer les hausses de tarifs. En 2018, les clients qui n'utilisent pas leur compte régulièrement seront pénalisés. À la Banque postale par exemple, les frais de tenue de ces comptes inactifs pendant un an vont passer de 15 à 25 euros, soit 66% de plus qu'en 2017. 

Des tarifs libres

Autres clients pénalisés, ceux qui quittent leur banque. Au CIC, le coup d'un transfert d'un PEL passera de 67 à 90 euros en 2018. La fédération bancaire rappelle que les tarifs sont libres et que certaines opérations nécessitent plus de travail pour le banquier. Face à ces hausses de tarif, les associations de consommateurs invitent à comparer les banques.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme récupère de l\'argent liquide à un distributeur de billets à Lille (Nord), 4 janvier 2017.
Un homme récupère de l'argent liquide à un distributeur de billets à Lille (Nord), 4 janvier 2017. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)