Pavillon bleu : un repère de baignade pour vos vacances

Cet été, le Pavillon bleu flottera sur 399 sites, plages, lacs ou rivières. Ce label, gage de qualité des eaux, existe depuis 1985. Décrocher le pavillon ou le perdre peut avoir un impact touristique.

France 3

Pour attirer les touristes, le Pavillon bleu est un bon repère. Dans les Landes, Seignosse est l'une des 399 plages françaises qui ont reçu ce pavillon. Pour l'avoir, les communes doivent d'abord candidater et respecter des critères exigeants. "Cela va de l'assainissement à la qualité de l'accueil sur la plage, la qualité des eaux évidemment, l'équipement global de la commune", comment Lionel Camblanne, le maire de Seignosse.

La France, troisième du podium européen

À Saint-Palais-sur-Mer (Charente-Maritime), le Pavillon bleu est aussi un atout apprécié des vacanciers. Il aura fallu deux ans à Agon-Coutainville (Manche) pour retrouver son label d'excellence. Un atout qui attire les touristes étrangers, très sensible à cela. Loin des plages les plus courues, quelques lacs et plans d'eau obtiennent le label, comme Saint-Hilaire-les-Places (Haute-Vienne). La France se classe sur la troisième marche du podium européen, derrière l'Espagne et la Grèce.

Le JT
Les autres sujets du JT
La plage de Mandelieu-la-Napoule (Alpes-Maritimes) a obtenu cette année le label Pavillon bleu. 
La plage de Mandelieu-la-Napoule (Alpes-Maritimes) a obtenu cette année le label Pavillon bleu.  (ROBERT PALOMBA / ONLY FRANCE / AFP)