Vacances d'été : à la découverte du métier d'animateur de club de vacances

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 5 min
Vacances d'été : à la découverte du métier d'animateur de club de vacances
Vacances d'été : à la découverte du métier d'animateur de club de vacances Vacances d'été : à la découverte du métier d'animateur de club de vacances (France 2)
Article rédigé par France 2 - P-L.Monnier, S.Lerch, R.Torregrosa, Y.Kadouch, images drones : interaview productions
France Télévisions
France 2
Un journaliste s'est glissé dans la peau d'un animateur de club de vacances à Majorque, en Espagne. Malgré une ambiance sympathique, le rythme de travail est soutenu.

Un journaliste de la rédaction de France Télévisions a testé le métier d'animateur aux Baléares. À Majorque (Espagne), il a rejoint une équipe d'animateurs saisonniers. Des vacanciers, tous Français, ont payé 1 000 euros par personne et par semaine et ne doivent pas être déçus. Dès 9 h, les animateurs sont sur le pont. Ils sont payés au SMIC pour 60 heures par semaine et sont nourris, logés, blanchis. Si aucun diplôme n'est exigé, les compétences artistiques ou sportives sont appréciées. 

Peu de temps pour sa vie privée 

Le rythme est soutenu avec un réveil à 8h et le coucher à 1h. Boxe, animation sangria, olympiades… Les animateurs mouillent le maillot et doivent répéter entre 32 et 42 chorégraphies pour les spectacles. Parmi les avantages du métier d'animateur : une bonne ambiance de travail et aucune dépense personnelle pendant la saison. Cependant, en club, le rythme est effréné et il est difficile d'avoir une vie privée, malgré les deux jours de repos par semaine. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.