"Elle est à l'image de ce personnage" : au cimetière du Montparnasse, les visiteurs affluent pour se recueillir devant la tombe de Jacques Chirac

Des pommes sont fréquemment déposées sur la sépulture pour rendre hommage à l'ancien président de la République.

La tombe de Jacques Chirac, dans le cimetière du Montparnasse, à Paris.
La tombe de Jacques Chirac, dans le cimetière du Montparnasse, à Paris. (SAMUEL MONOD / RADIOFRANCE)

La pluie ruisselle sur la pierre blanche de la tombe de Jacques Chirac. Malgré le mauvais temps pour cette fête de la Toussaint, le cimetière du Montparnasse est rempli de visiteurs. Tous font un arrêt devant la sépulture de l'ancien président, mort il y a un mois. Il y a même des fans, à l'instar de Michael, venu avec sa famille. "Mon épouse dit que j'étais amoureux, je n'osais pas le dire", plaisante-t-il, avant de redevenir sérieux : "J'aimais beaucoup ce garçon".

Une tombe sans "tralala"

Sur les 35 000 tombes du cimetière parisien, un peu plus de 320 personnalités sont recensées. S'ajoute désormais celle de l'ancien président. Véronique a parcouru 250 kilomètres depuis Cambrai (Hauts-de-France), juste pour se recueillir devant un homme, qui, dit-elle, a bercé son enfance. "C'est quand même une personnalité assez importante qui a fait beaucoup de choses pour la France. Je suis un petit peu émue, malgré tout. Sa tombe est très simple, il n'y a pas de tralala, c'est ça qui est bien. Elle est tout à fait à l'image de ce personnage".

Des souvenirs qui remontent

Sur la tombe, une dizaine de pommes. Les badauds sont curieux, les hypothèses vont bon train, et Chantal a sa petite idée. "Il arrive de la Corrèze alors c'est peut-être le clin d'oeil à ses origines. C'était un président qui aimait bien aller au Salon de l'agriculture et qui y retrouvait justement ses racines et l'ambiance très populaire. C'est à ça que me fait penser l'image de la pomme."

On s'est rendu compte que c'était quelqu'un d'humain.Un visiteurà franceinfo

La bonne réponse est donnée par Éric. La pomme a bien sûr été le symbole de la campagne présidentielle de 1995 de Jacques Chirac. "Quand il a senti cet engouement avec ce slogan "Mangez des pommes !", ça a créé une espèce de cohésion", se souvient-il. "Ca l'a rendu populaire, et il est subitement remonté dans les sondages. C'était juste quatre mois avant les élections."

Et puis il y a Josiane, qui aime autant les pommes qu'elle aimait le physique de Jacques Chirac. "Son côté séducteur, j'aurais pas dit non à un quatre heures...avec une compote de pommes !" Jacques Chirac repose désormais aux côtés de sa fille Laurence, décédée en 2016. Vingt mètres plus loin, il y a la tombe d'un certain Serge Gainsbourg.

Dans le cimetière du Montparnasse, les visiteurs affluent pour se recueillir devant la tombe de Jacques Chirac - Le reportage de Samuel Monod
--'--
--'--